Sénat : la gauche entre islamophobie et intégrisme laïcard

bruler_eglise

bruler_egliseLes sénateurs du Parti socialiste français ont adopté mardi soir une nouvelle loi kafkaïenne sur la laïcité, afin de prouver à ceux qui en doutaient encore que le PS n’éprouve aucun intérêt pour les problématiques qui touchent vraiment le peuple français.

Après leur première mesure phare (donner le droit de vote aux étrangers), on aurait pu croire que les sénateurs socialistes allaient enfin prendre la mesure de la détresse des Français et s’occuper de leurs vrais problèmes (chômage, baisse du pouvoir d’achat, logement…).

Et bien non, le Parti socialiste persiste et signe pour un détachement total des classe populaires conseillé par son Think tank, Terra Nova. Il adopte donc une loi proposée par les radicaux de gauche pour imposer la laïcité dans les crèches, les centres de loisirs et chez les assistantes maternelles.

Le principe de cette nouvelle loi, à la limite de l’islamophobie, est que les femmes musulmanes voilées arrêtent définitivement de travailler, de s’intégrer à la société française et restent enfermées chez elles.

Ainsi, les crèches devront désormais «être soumises à une obligation de neutralité en matière religieuse» et «s’abstenir de toute manifestation ostensible d’appartenance religieuse (tenues, représentations, symboles, discours, prières…)». Pour justifier ce nouveau camouflet adressé à tous les croyants français, un socialiste a expliqué que «les parents peuvent vouloir une nounou qui soit « neutre » sur le plan religieux».

Pour continuer dans l’absurdité totalitaire de nos amis socialistes, on peut aussi vouloir que sa nounou soit neutre sur le plan de la couleur de peau (chacun choisirait une nourrice de la même couleur de peau que son enfant), sur le plan de son poids (pas de nounou trop grosse), sur le plan politique (interdiction pour les nourrices d’appartenir à un parti politique) et même capillaire (j’ai le droit de ne pas vouloir que la nounou de mon bébé soit rousse !).

On attend avec impatience la fermeture des écoles catholiques et la destruction de toutes les églises de France, signes ostentatoires religieux présents dans toutes les communes du pays. Les parents peuvent vouloir une ville qui soit «  »neutre » sur le plan religieux » pour leurs enfants, et pouvoir traverser l’Île de la Cité sans tomber nez à nez avec Notre Dame de Paris, ce monument ostentatoire bâti en hommage à Dieu, sans aucun respect pour les parisiens qui ne sont pas catholiques.

Ajoutons qu’il conviendrait de mettre à mort toute personne qui se promène dans la rue avec une croix, une étoile de David, ou une main de Fatma autour du cou.

Vive la France et vive le Parti socialiste !

 

 

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

3 réactions à “Sénat : la gauche entre islamophobie et intégrisme laïcard”

  1. Ils, les socialistes,ont mon total soutien sur ce sujet.

    Il est plus que temps d’imposer la laïcité sur les lieux de travail et dans l'encadrement des mineurs.

    Pourtant je voterai pour Sarkozy aux prochaines élections.

Répondre à albert Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.