/>

Noah soutient Hollande : symbole de l’hypocrisie socialiste

Rédigé par lesoufflet le 24 janvier 2012.

Lors du grand meeting de François Hollande qui avait lieu le 22 janvier, au Bourget, c'est le chanteur et ancien tennisman, Yannick Noah, qui était chargé de l'animation. Un choix ironique à la lecture des tirades récurrentes des socialistes contre la peoplisation de la politique par Nicolas Sarkozy et de leurs leçons de morale sur la fiscalité et les "riches".
yannick-noah_francois_hollande

Je ne veux pas payer mes impôts ! Les Français sont bêtes et racistes !

Lors du grand meeting de François Hollande qui avait lieu le 22 janvier, au Bourget, c’est le chanteur et ancien  tennisman, Yannick Noah, qui était chargé de l’animation. Un choix ironique à la lecture des tirades récurrentes des socialistes contre la peoplisation de la politique par Nicolas Sarkozy et de leurs leçons de morale sur la fiscalité et les “riches”.

Dénoncer la droite bling-bling

Tel a été, pendant 5 ans, le seul credo d’un PS amorphe et déconnecté de la réalité. Le Fouquets, Doc Gyneco, Mireille Mathieu, quelle honte démagogique pour la démocratie de se servir d’artistes populaires pour promouvoir une personnalité politique. C’est toujours plus gênant chez les autres…

Faire payer plus les riches

Depuis les primaires, le Parti socialiste essaye de faire croire aux Français qu’il a des idées, un projet, une cohérence idéologique et que le PS n’est pas seulement un conglomérat de petites ambitions personnelles répugnantes. Tous les candidats socialistes proposaient donc, lors de la primaire, pour justifier leurs dépenses hallucinantes et inconscientes (employer 60000 professeurs en plus, dans le contexte actuel, quelle idée raisonnable…), de faire payer plus les plus riches.

En faisant payer plus d’impôts aux plus riches et en abolissant le bouclier fiscal de Nicolas Sarkozy, sorte de retour médiéval aux privilèges de classes, le PS sait où trouver de l’argent. Il était donc logique que le candidat socialiste, pour son premier grand meeting, fasse appel à un évadé fiscal qui refuse de payer ses impôts (Yannick Noah doit 580 000 euros au fisc). Un bon socialiste qui est allé jusqu’au Conseil constitutionnel pour demander une mesure d’exception à son égard et effacer une ardoise d’un million d’euro que le chanteur du PS refuse de payer à la France. Peut être attend-il un beau geste de la part de son protégé une fois qu’il sera élu… C’est toujours plus gênant chez les autres…

Mépriser les français

Depuis que son Think tank, Terra Nova, lui demande de laisser tomber les classes populaires, le PS ose enfin montrer son vrai visage élitiste et méprisant envers le peuple et la France. Yannick Noah n’aime pas la France, il est parti s’installer à New York afin de ne pas payer d’impôts. Il prend régulièrement position contre notre pays et son attitude hautaine envers les “petites gens” et connue du tout Paris. Noah parfait pour le PS, déteste la France et méprise les Français. C’est toujours plus gênant chez les autres…

Comble de l’ironie, avant de faire la première partie de François Hollande, Yannick Noah assumait celle de Johnny Hallyday, la bête noire (trop popu, donc ringard) des socialistes. Décidément, l’hypocrisie socialiste et sans limite !

 

 

 

 

 

 

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. […] le meeting de François Hollande, salué par la globalité des médias français si neutres (il faut dire que Yannick Noah assurait la première partie !), la douce et subtile Éva Joly n’a pas pu rater l’occasion de pointer les lacunes du […]

  2. […] le repas de milliardaire d’Hollande avec le controversé BHL, le concert de Yannick Noah au Bourget, en ouverture de son meeting, l’affaire DSK dans laquelle une grande partie du PS (dont Hollande lui-même) s’est, […]

  3. […] avec Yannick Noah, Pierre Lescure ou Anne Sinclair, qui symbolisent l’exact opposé  de ce que prône […]

Laisser un commentaire