/>

Rugby : Mourad Boudjellal et le point Godwin du “racisme”

Rédigé par notre équipe le 26 janvier 2012.

En conflit depuis plusieurs semaines avec la Ligue de Rugby (après avoir publiquement insulté son président, Pierre-Yves Revol), Mourad Boudjellal, le (par ailleurs) brillant président du Racing Club de Toulon (RCT), a fini par dégainer l’arme du “racisme”. Ou comment planter ses adversaires au pilori médiatique quand on n’a pas d’argument.

En affirmant que le rugby français était “raciste”, Mourad Boudjellal a réussi son coup : accaparer l’attention médiatique autour de son conflit ouvert avec la direction du rugby professionnel (la Ligue de Rugby). En cause, le “mépris” et les mauvais traitements que subirait le RCT de la part du corps arbitral et plus globalement des instances dirigeantes.

Jusqu’à présent, le conflit en était resté aux noms d’oiseaux à l’égard de Pierre-Yves Revol et des dirigeants de la Ligue… Mais Mourad Boudjellal, qui risque de lourdes sanctions pour ses propos, a fini par affirmer que le monde du rugby professionnel était “raciste” et “franchouillard”.

Comment peut-on déraper d’une critique sur l’arbitrage (critique aussi vieille que le rugby) à des accusations de racisme qui concernent l’ensemble du monde du rugby… et qui au demeurant n’ont aucune raison d’être ? Par la magie du point Godwin : pousser une discussion suffisamment loin et vous aboutirez à ce genre d’arguments irréfutables car bâtis sur des fantasmes.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. albert34 dit :

    les arabes sont ainsi faits.ddès que vous arretez deles dorloter ils vous accusent de tous les maux dont le racisme.
    azzouz begag;rachida dati rama yade ce boudjelal et d'autres encore ……………….

  2. puteaujm24 dit :

    bien souvent, ceux qui traite les Français de raciste sont beaucoup plus raciste que les Français

  3. EL JAOUADI dit :

    Pauvre albert 34, ceux que vous citez sont tous français…

  4. Aegidius dit :

    Sont détenteurs d'une carte d’identité française.

Laisser un commentaire