/>

Éva Joly, budget : nouveau mensonge de la gauche française

Rédigé par lesoufflet le 01 février 2012.

Éva Joly et les Verts se sont encore couverts de ridicule en faisant réaliser une étude sur le programme économique présidentiel de la candidate par un militant du parti. Une étude forcément élogieuse pour les écolos mais dénoncée vivement par la communauté scientifique.

eva_joly_sansÉva Joly et les Verts se sont encore couverts de ridicule en faisant réaliser une étude sur le programme économique présidentiel de la candidate par un militant du parti. Une étude forcément élogieuse pour les écolos mais dénoncée vivement par la communauté scientifique.

L’équipe de la Joly dame présentait l’évènement comme une “opération crédibilité”, il s’est transformé en opération Titanic. Le 4 octobre, les écolos présentaient donc fièrement à la presse le résultat d’une étude censée être réalisée par plusieurs économistes de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), à travers une méthodologie appelée ThreeME et développée par l’OFCE.

Et curieusement pour qui a un minimum de notions d’économie et qui a déjà plongé dans le programme de l’ancienne juge, les conclusions de cette “simulation des effets macroéconomiques du budget d’Eva Joly” présentent le programme des Verts comme un bon modèle de sortie de crise.

Malheureusement pour nos amis écolos, le 27 janvier, Paul Mailliet, Frédéric Reynès et Yasser Y. Tamsamani, trois des quatre économistes cités dans l’étude, ont publié sur le site internet de l’OFCE une note au titre éloquent, “Quand les économistes sont pris pour des pommes”. Ils y dénoncent l’usage de leurs noms associés de manière mensongère à l’étude en question, précisant qu’ils n’ont “ni participé, ni signé, ni contribué directement ou indirectement au travail d’évaluation proposé par Europe Écologie-Les Verts”.

“Ce travail est la responsabilité pleine et entière de Gael Callonec, et n’engage que lui”, ont-ils ainsi expliqué. Oh ! Surprise ! Le Gael Callonec en question est un militant EELV. Il a été investi par le parti d’Éva Joly pour les prochaines législatives dans le département des Yvelines et est par ailleurs le porte-parole du groupe de Conflans-Sainte-Honorine. Vous avez dis curieux ?

Au final, les Verts ont essayé de se justifier dans un communiqué pathétique qui ne trompe personne quant à la malhonnêteté et au mensonges d’Éva Joly et de ses sbires :

“A la demande de l’OFCE, et pour lever toute ambiguïté, j’ai modifié la présentation des signataires de l’étude. Dans la version modifiée mise en ligne vendredi, il est précisé que le modèle a été conçu et développé par quatre économistes, mais que seul l’un d’entre eux a réalisé, à notre demande, la simulation, poursuit M. Canfin. La version initiale présentée mercredi à la presse comportait donc un amalgame dont j’assume la responsabilité, puisque l’important est bien le modèle et non la personne qui y entre les données. Mais cela contrevient aux conventions habituelles dans le monde universitaire comme cela a été relevé sur le blog de l’OFCE.”

Ce genre de méthode bolchévique de manipulation du peuple n’est plus vraiment une surprise venant de la gauche française qui nous a depuis longtemps habitués, de LO au PS, à un dangereux sectarisme. A trop prendre les français pour des moutons ou des “pommes” selon les économistes manipulés, la gauche pourrait avoir une petite surprise en avril prochain…

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire