François Hollande entarté par les mal-logés ! (photos)

François Hollande était aujourd’hui porte de Versailles pour parler mal-logement avec les associations, notamment la fondation Abbé Pierre. Une militante de gauche, exaspérée par le candidat à la présidentielle (comme quoi FH2012 ne fait pas l’unanimité à gauche), a enfariné l’homme politique au moment où il signait son engagement politique à faire changer les choses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur notre équipe

7 réactions à “François Hollande entarté par les mal-logés ! (photos)”

  1. Bravo 24heuresactu ça c'est du journalisme !
    Ce n'est pas un entartrage mais un enfarinage mais surtout la femme s'en fout complètement de la présidentielle elle veut juste mettre les projecteurs sur elle pour une affaire qui la regarde.
    Bref votre article est bien moisi.

  2. De toute facon quoi que l'on fasse ,tant que la france acceuilleras des milliers immigrés par ans
    Le problème est insoluble ,c'est immigrés devront être logés même avant les Français qui dorment dans la rue ,c'est un cercle vicieux dont la France ne se sortiras pas tant une résolution ferme sur immigration ne sera pas prise.

  3. il faut entarter François Holande ! Il le mérite.
    Parce que c'est malgré tout notre candidat
    Sincèrement
    AG

  4. Très bon article. Continuez comme cela.

    Ce qui est marrant c’est de lire les commentaires des gauchos.
    Quand une personne agresse ou insulte Mr Sarkozy, c’est la faute de Mr Sarkozy qui l’a bien cherché
    Quand une personne agresse ou insulte flamby, cette personne est une dérangée.

    Et regarder l’agression des hommes de mains de flamby, sur cette pauvre Femme. C’est autrement plus choquant et violant que le “Casse toi pauvre…”. mais, les gaucho toujours prêt à donner des leçons de morale ou à s’indigner, ils sont bien silencieux là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.