Programme Hollande : les critiques des médias étrangers

Les médias étrangers sont plus que sceptiques quant au bien-fondé du programme économique de François Hollande. Entre ode à l’immobilisme et dénonciation démagogique du “monde de la finance”, leur point de vue tranche avec la vénération béate que les journalistes français accordent au candidat socialiste.

La Hollandomania qui frappe les cercles journalistes parisiens n’a aucune chance de franchir les frontières. Car même s’ils ne sont pas forcément des sarkozystes acharnés, les journalistes étrangers travaillant dans notre pays se méfient du programme économique du parti socialiste.

En cause tout d’abord, le bouc-émissaire de la finance, mis en avant par François Hollande dans un élan de démagogie de’extrême-gauche, et qui n’annonce rien de bon aux yeux des éditorialistes étrangers. Selon eux, c’est un parti socialiste archaïque et sectaire qui reviendrait au pouvoir avec le député de la Corrèze.

Mais les journalistes étrangers vont plus loin et ont fait le choix de prendre la défense du bilan de Nicolas Sarkozy… pourtant tant décrié par leurs confrères français. Politique internationale, gestion de la crise européenne, réformes en France… Les réalisations du mandat du président français semblent offrir d’avantage de garanties que les gesticulations démagogiques de François Hollande.

On vous recommande

A propos de l'auteur didoulefou (24actu)

7 réactions à “Programme Hollande : les critiques des médias étrangers”

    1. oh que cela fait du bien de lire de bonne verite sur cet incapable le mou qui ne sait pas dire non oui a tout le monde la cata fait que commencer il va falloir tres tres vite le degager cet incapable! ! ! ! ! ! !

  1. très bon article qui change de la propagande socialo-communiste que crachent les média à longueur de journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.