/>

Teinture et régime : la formule Hollande pour être président

Rédigé par lateigne (24actu) le 02 février 2012.

François Hollande est-il devenu un homme d’Etat crédible sous prétexte qu’il teint désormais ses cheveux en noir métallique et que ses conseillers en communication l’ont soumis à un régime drastique ? Celui que ses camarades socialistes surnommaient naguère “Flamby” ou “Babar” s’est-il transformé par la magie de l’image ?

Autrefois raillé jusque dans son camp pour sa bonhomie rigolarde, son manque de convictions et de bilans (difficile de ressortir une idée qu’il ait jamais poussé en trente ans de carrière), mais aussi sa peur panique du conflit (ne l’appelait-on pas “l’homme du consensus mou” ?) serait devenu un homme à poigne, prêt à diriger la cinquième puissance économique mondiale. Par quel prodige ?

Sa métamorphose, François Hollande la doit surtout aux orfèvres en communication qui l’entourent et qui ont compris qu’en politique désormais le fond importait moins que la forme. D’où le régime draconien auquel ils ont soumis François Hollande avant les primaires socialistes histoire d’effacer ses rondeurs naturelles.

Face à un Nicolas Sarkozy peu populaire, mais ayant pour lui l’énergie et les convictions, les communicants du candidat socialiste pensent avoir trouvé la parade en créant ex-nihilo un François Hollande aux traits émaciés… le tout agrémenté d’une teinture capillaire noire métallique.

Tout ça pour “faire président” ! Le parti socialiste est en telle panne sèche d’idées, que le premier parti de gauche en est réduit à ce genre de stratagèmes pathétiques plutôt que de se confronter au débat et de proposer des solutions politiques alternatives.

Déjà une remarque sur cet article

  1. tatiecool dit :

    Et alors, il a le droit, Mitterand l'a fait avant lui, de Gaulle aussi, et je ne parlerai pas de sarko, s'il arrive a corriger sa démarche clopinante, il aura tiré le meilleur parti de sa personne, Hollande a le droit de se teindre les cheveux, ou de maigrir, au moins lui, n'a pas de problème de démarche.De toutes manières, lorsque quelqu'un veut faire une carrière publique, il est presque obligé de chercher à rectifier ses défauts, et nous en avons tous, pour une meilleure apparence.Donc, pourquoi, se moquer de Hollande???…Il ne fait que se conformer aux usages.

Laisser un commentaire