/>

Hollande “tolérant dans les paroles, sectaire dans les actes”

Rédigé par didoulefou (24actu) le 08 février 2012.

François Hollande est “tolérant dans les paroles et sectaire dans les actes”, a estimé mercredi le ministre de l’enseignement supérieur Laurent Wauquiez. Une définition qui colle parfaitement au candidat socialiste et à tous ses camarades du PS, qui font la leçon depuis hier à Claude Guéant pour une déclaration anodine mais refusent de s’excuser après qu’un des leurs ait comparé le ministre de l’Intérieur à un nazi.

Le double-standard permanent du parti socialiste et de la gauche française résumé en une phrase. Les socialistes, et François Hollande en tête, sont très forts lorsqu’il s’agit d’enseigner aux autres (et notamment à la droite) la morale… mais ils sont beaucoup moins à l’aise quand il faut se l’appliquer à soi même.

Par pur calcul politicien (histoire de faire monter le Front National pour affaiblir la droite), le parti socialiste entretient depuis hier une polémique en carton à propos de Claude Guéant, qui a déclaré en toute cohérence que “toutes les civilisations ne se valent pas”. Mais non content de cette démonstration de cynisme, un député socialiste en a rajouté une couche.

En pleine séance des questions au gouvernement, Serge Letchimy a comparé Claude Guéant aux nazis et affirmé que  “l’idéologie (de Claude Guéant) nous ramenait jour après jour à ces idéologies européennes qui ont donné naissance aux camps de concentration”. Suite à cette invective inédite au sein de l’Assemblée nationale, le PS refuse de s’excuser.

François Hollande,  le candidat qui refuse de nommer son rival ou qui le qualifie “d’être anormal” et de “sale mec”, a même choisi de soutenir publiquement Serge Letchimy… comme si insulter un ministre de la République était un comportement honorable de la part d’un député !

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. Riviere Yannick dit :

    ah ben je cherchai un endroit pour lire de la merde, j'en ai trouvé !!!

  2. albert dit :

    POV' MEC VA SUR LIBé et autres canards de gauche pour te gaver de merde

  3. Deckard dit :

    Que voulez-vous, à gauche il y a longtemps qu'ils ont fait leur cette phrase : "les grandes idées ne sont belles qu'appliquées aux autres".

Laisser un commentaire