/>

Soutiens de Hollande : stars engagées… pour la gauche pub

Rédigé par lateigne (24actu) le 14 février 2012.

Comme à chaque élection présidentielle, le candidat socialiste (François Hollande cette année) est entourée d’une nuée d’artistes “engagées” qui viennent annoncer au brave peuple de France la bonne parole de gauche contre les réactionnaires de droite et les “beaufs” (qui sont souvent les mêmes pour eux). Des artistes “engagés” à gauche… mais aussi pour de juteux (et souvent grotesques) contrats publicitaires.

Le “peuple de gauche” se retrouve-t-il dans les slips Sloggy arborés fièrement par Yannick Noah ? Partage-t-il la conception de la justice sociale de l’hyper-bobo Benjamin Biolay, égérie masculine des magasins de luxe Bon Marché ? Apprécie-t-il d’entendre Gérard Darmon et Pierre Arditi, les moralisateurs en chef du show-bizz français leur faire la leçon… avant de vanter les mérites du Crédit Lyonnais ?

Petit tour d’horizon de ces stars “engagées” qui n’hésitent pas à monnayer leur image pour vendre tout et n’importe quoi avant d’aller expliquer aux Français comment voter :

 

Yannick Noah (Sloggy, Le Coq Sportif, Bourjois, C 17, Peugeot,…)

Champion hors-catégorie de l’hypocrisie du star-system. Celui qui fait son beurre depuis des années à chanter les mêmes banalités multiculturalistes, n’hésite jamais à donner la leçon aux Français… mais se montre beaucoup plus réticent lorsqu’il s’agit de payer ses impôts pour participer à l’effort national !

Parmi les multiples publicités de l’homme-sandwich de la chanson française, on notera sa participation inoubliable au clip de Sloggy


Benjamin Biolay (Le Bon Marché)

Le chanteur des beaux quartiers est un inconditionnel de la justice sociale et de la lutte des classes. Il ne sait juste pas encore quel camp choisir : la nuit il trimbale sa moue mélancolique aux meetings de François Hollande et assure être prêt à en découdre avec le “monde de la finance” et le “grand capital” ; le jour, il s’affiche aux arrêts de bus des arrondissements huppés de Paris pour promouvoir l’élgance et l’art de vivre du Bon Marché…

Un joli grand-écart entre anti-sarkozysme et promotion de l’incontournable boutique des bourgeoises de Neuilly.

Gérard Darmon, Pierre Arditi (Crédit Lyonnais, LCL)

Si les acteurs de gauche n’existaient pas, il faudrait les inventer. Gérard Darmon et Pierre Arditi, figures emblématiques du cinéma français et potiches incontournables des meetings de gauche en général et du parti socialiste en particulier sont également les porte-parole de la banque LCL (ex Crédit Lyonnais).

Crédit Lyonnais ? Il s’agit bien de cette banque qui a floué les contribuables Français… mais qui se montre infiniment plus généreuse avec les artistes.

Michel Boujenah (Belin)

Certes, l’acteur-vedette des années 1980 a perdu un peu de sa superbe et de sa valeur commerciale, mais il reste les souvenirs quand tout est perdu.

Cet homme aux valeurs de gauche chevillées au coeur (c’est beau comme un texte de Gérard Darmon ou Yannick Noah) restera malgré tout pour son interprétation des Petits Coeurs de Belin.

 

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. jules dit :

    Pour revoter sarko il faut être soit trisomoque soit de sa famille.

  2. albe dit :

    oul'amant de ta femme sale cocu!

  3. puteau dit :

    Cette gauche me donne vraiment envi de vomir !
    Ces artistes me font penser au ceux qui lécher le cul aux nazi en 40

    Très bon article qui change de la propagande socialo-communiste que crache l'ensemble des médias en France

    • the zarkholand is lost dit :

      la gauche te donne vomir et ces artistes de font penser a de qui lecher le cul des nazi en 4. La droite lèche le cul de l’Allemagne je te rappel ( avec hollande sa sera plus le cas). la droite lèche le cul du FN en voulant lui piquer ses “électeurs “. La droite n’a rien fait pendant 5 ans et la défaite de sarkho est méritée, fallait pas s’en prendre aux personnes modestes qui sont plus nombreux en france que les riches.

Laisser un commentaire