/>

Elle, racisme, misogynie : stop à la censure (Zemmour) !

Rédigé par lesoufflet le 15 février 2012.

Dans sa chronique Z comme Zemmour, Eric Zemmour est revenu sur les polémiques pathétiques autour de l'article "raciste" de Elle et de l'affiche "misogyne" du film Les infidèles. Le journaliste explique qu'avec cette nouvelle censure bienpensante, il faudra bientôt supprimer la plupart des œuvres artistiques françaises.

big-brother-is-watching-you2Dans sa chronique Z comme Zemmour, Eric Zemmour est revenu sur les polémiques pathétiques autour de l’article “raciste” de Elle et de l’affiche “misogyne” du film Les infidèles. Le journaliste explique qu’avec cette nouvelle censure bienpensante, il faudra bientôt supprimer la plupart des œuvres artistiques françaises.

Ce qui est absolument terrible, dangereux et de mauvaise augure pour l’avenir de notre liberté d’expression n’est pas que de nombreux crétins donneurs de leçons se soient offusqués de l’article niais de Elle ou des affiches racoleuses des Infidèles. Il y aura toujours, et il y a toujours eu des spécialistes de l’indignation, des grenouilles de bénitier qui veulent imposer leur vision à l’ensemble de l’humanité.

Ce qui fait froid dans le dos, c’est la manière dont le magazine et les producteurs du film se sont couchés, comme des chiens bien dociles, devant la polémique stupide. Il se sont excusés d’avoir osé exercer leur liberté d’expression, ils ont retiré ce qui était outrageant et on fait amande honorable. Les intégristes du politiquement correcte ont encore gagné haut la main. Une nouvelle victoire qui ampute un peu plus nos libertés.

Comme souvent, Zemmour a su dénoncer mieux que personnes cette situation hallucinante. Selon lui, “les tartuffes de nos jours ont modifié leur langage mais ni leurs mentalités ni leurs méthodes”. Le polémiste regrette ainsi que “tout le monde se couche apeuré de subir les excommunications de l’époque : raciste, misogyne, tous aux abris !”

Éric Zemmour explique ainsi en quoi de nombreux chef d’œuvre du patrimoine français devraient être interdits selon la nouvelle chape morale de la bienpensance :

“Il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin. Il faut condamner à titre posthume tous ceux qui ont, dans le passé, sali l’image de nos nouveau maîtres. Il faut mettre à l’index l’œuvre entière de Jacques Brel, qui se moque inconsidérément des femmes, des homosexuels, des flamandes, des bourgeois et des vieux. Il faut interdire la chanson Les copains d’abord dans laquelle le dit nommé Georges Brassens affirme que sa bande de joyeux drilles n’est pas formée d’amis choisis par Montaigne et La Boétie. Homophobie ! Certes littéraire, mais homophobie inacceptable. Dans le film Les tontons flingueurs, sommet de machisme franchouillard, vous supprimerez la célèbre réplique “touche pas au grisby salope”, atteinte inqualifiable a la dignité de la femme.  Dans le film La folie des grandeur, vous interdirez la réplique de Louis de Funes, “elle ment en allemand”, preuve d’une germanophobie désuète qui offense nos amis allemands. Vous proscrirez aussi la plupart des plaisanteries douteuses des sieurs Desproges et Coluche, coupables de brocarder les Juifs, les Arabes les femmes, les noirs…”

L’avenir, pour Zemmour, est donc bien sombre : “on mettra tous ces films, livres, disques infâmes sur un grand buché et on brulera ces œuvres impies places de la Concorde et on appellera ça un autodafé”.

Soyons plus optimistes que Zemmour et espérons qu’un jour, à la place du patrimoine culturel français, se seront les statuts des associations antiracistes, féministes, homosexuelles, et de toutes celles qui veulent imposer leur manière de pensé à la société civile, qui finiront dans un autodafé !!!

Eric Zemmour : “Cachez-moi ces gens que je ne… par rtl-fr

Déjà 2 remarques sur cet article

  1. Marie dit :

    Bien d'accord sur le fond, mais dommage que la forme n'y soit pas : je ne veux pas faire de censure bien-pensante orthographique, mais je suis sûre qu'Eric Zemmour lui-même serait de mon avis en vous relisant 😉

  2. Bob dit :

    Mais cocotte, tu n’as pas encore remarqué qu’il y a des grenouilles de bénitier de droite et des grenouilles de bénitier qui se croient de gauche.

    Les grenouilles de bénitier de droite devront attendre leur tour pour devenir hégémoniques et pratiquer à leur tour la censure.

    Il y a aussi un paquet de crétins de droite qui ne savent pas aligner deux lignes sans cribler leur texte de fautes de grammaire et d’orthographe.

    Sabotage de patrimoine linguistique, ce qui est franchement comique venant du tout-venant droitard qui se la joue aristo cultivé.

Laisser un commentaire