/>

Camps de Roms de Hollande : hypocrisie et improvisation

Rédigé par lateigne (24actu) le 17 février 2012.

Quand la démagogie politique conduit à dire n’importe quoi… François Hollande a proposé la semaine dernière la création de “camps” organisés pour parquer les Roms afin de trouver une “solution” au problème. Si Marine Le Pen avait tenu ces propos, les médias lui seraient naturellement tombés dessus à bras raccourcis… mais prononcée par une âme bien-pensante de gauche, cette proposition hallucinante n’a pas ému les journalistes.

Pendant des mois, la gauche a fait la leçon à la droite et à Nicolas Sarkozy pour la gestion “inhumaine” des problèmes de délinquance et d’insalubrité (niés encore aujourd’hui par une partie de l’intelligentsia socialiste) liés à la communauté rom. Une belle leçon d’hypocrisie de gauche qui voyait des élus locaux comme Martine Aubry dénonçait le “racisme d’Etat” en semaine à Paris… avant de demander des expulsions le week-end à Lille !

Mais François Hollande, lancé dans une course aux mensonges et qui semble être dans l’improvisation permanente, est allé encore plus loin que ses camarades : il a ni plus ni moins proposé l’internement des Roms ! Personne ne peut décemment croire que le candidat socialiste puisse croire un seul mot de ce qu’il a avancé et qu’il compte créer des camps de concentration pour les Roms… mais ses propos n’en soulèvent pour autant pas moins de nombreuses questions.

Comment la France peut imaginer confier son destin à un homme politique qui est dans l’improvisation permanente et qui préfère raconter n’importe quoi plutôt que de se taire sur un sujet qu’il ne maîtrise manifestement pas ? Si les problèmes d’insécurité liés aux Roms sont moins perceptibles dans les beaux quartiers parisiens, ils représentent un problème important qu’une personnalité qui aspire aux plus hautes fonctions devrait connaitre.

Non la politique de la France et les expulsions ordonnées par le gouvernement ne sont pas racistes. Hélas, elles ne vont pas assez loin et ont montré bien trop de limites face à l’ampleur des enjeux. Non, le laxisme et le “dialogue” proposé avec beaucoup d’hypocrisie par les socialistes n’est pas une voie possible pour régler ce problème. Mais on ne peut pas non plus imaginer que la France puisse parquer des êtres humains dans des camps de concentration.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. PM92 dit :

    Bravo, il faut diffuser cette information qui prouve l'incompétence du flamby coloré.

  2. toto dit :

    plus fort que la citation hors contexte, on cite des mots et reconstruit des phrases.
    Vous savez que Sarko a dit :
    "des " "con" "comme" "les français" "voteront " "pour" "moi".
    Je n'invente rien !

  3. puteaujm24 dit :

    La gauche fait vraiement peur. On voit pas les bon pensant de gauche être outré par les propaux de hollande.

    Très bon site. continuer comme cela. Cela fait du bien d’avoir un médio non soumis à la propagande socialo-communiste.

    Continuer à nous faire part de la vérité.

    • monteil dit :

      mais ou avez vous appris le Français? votre texte est bourré de fautes, vous etes soumis à la propagande
      "con et fier de l'ètre " pauvre homme !!!!!

Laisser un commentaire