François Hollande : silence complice face à Tristane Banon ?

Rédigé par lateigne (24actu) le 21 février 2012.

Alors que les frasques sexuelles du “satyre du Sofitel” (comme le surnomme la presse américaine) reviennent sur le devant de la scène, il serait temps que François Hollande explique son silence face à Tristane Banon, la jeune femme qui lui avait confessé avoir été victime d’une tentative de viol de la part de Dominique Strauss-Kahn.

Les affaires DSK se succèdent à un tel rythme qu’on en viendrait presque à oublier les épisodes précédents. Avant d’être placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête de proxénétisme (affaire du Carlton de Lille), l’ancien champion socialiste avait défrayé la chronique judiciaire pour un viol présumé à New York sur Nafissatou Diallo (affaire du Sofitel) et une tentative de viol d’une jeune journaliste à Paris (affaire Tristane Banon).

Peu après les faits, en 2003, Tristane Banon (dont la mère était à l’époque une responsable du parti socialiste) confie à François Hollande, alors premier secrétaire du parti socialiste, avoir été victime d’une tentative de viol de la part de DSK. Quelle a été la réaction de François Hollande ? Prudente. Trop prudente ?

Le député de la Corrèze n’a pas soufflé mot de l’affaire… et quelques jours plus tard, la mère de Tristane Banon, Anne Mansouret, a recommandé à sa fille de ne pas porter plainte car elle craignait pour son avenir politique au sein du parti socialiste.

Un silence complice et protecteur pour DSK ? Compte tenu de la position éminente de François Hollande à cette époque, il était le seul à avoir l’autorité de soutenir publiquement la jeune femme et de l’aider à dénoncer les agissements de DSK.

En choisissant le silence et la voie de la simplicité, il a conforté la certitude de la victime qu’elle ne pourrait pas être entendue par la justice…

Déjà 16 remarques sur cet article

  1. Sovar dit :

    il y'a une justice en France, il me semble ! Pourquoi n'allez vous pas denoncer Hollande à la police plutot que de le denoncer de facon anonyme sur internet ? De plus, vous reprocher à hollande de ne pas avoir denoncer dsk mais que la propre mere de Banon ne l'ait pas fait, soit disant pour proteger sa carriere politique, ne semble pas vous choquer. C'est tres surprenant. Hollande aurait du dénoncer un fait dont il n'avait aucune preuve de la véracité alors meme que la propre mere ne l'a pas fait. Moi ma fille me dit qu'elle a ete agressé je cours direct à la police, par contre une mere de famille me dit que sa fille a ete agressé, je je lui conseille d'aller porter plainte, exactement ce qu'a fait hollande qui a deja ete entendu par la police dans cette affaire.

  2. Snoussaoui dit :

    Arrétez votre cirque par pitié vous attendez les éléctions pour essayer d'abattre le candidat socialiste cela est tellement flagrant que ca devient risible. Mlle Banon est grande en aucune façon elle n'avait à se rendre seule chez un homme qu'elle savait homme à femme, tout me monde sait que Mlle Banon est une umpiste conseillé par la même personne que Michele Alliot Marie et a voulu abattre DSK et Francois Hollande pour faire d'une pierre deux coups pour une promotion. Celle ci dans ses livres raconte sa vie sexuelle à tout va, une vie débridée au lieu d'en vouloir au parti socialiste vous devriez en avoir pour votre maman, qui elle même a raconté amené des jeunes femmes pour des hommes politiques (mais elle on ne l'accuse pas de proxenetisme) la vérité est que on essaie d'abattre les hommes intélligents et capable qui aime leur pays pour garder une mafia au pouvoir par tous les moyens.

    et pendant ce temsp on est gouverné par des incompétents . Arrêtez avec ces histoires

  3. Ludmila dit :

    Moi dans cette affaire, ce qui me choque le plus c’est qu’Hollande n’ait pas eu le courage de reconnaître publiquement qu’il était au courant de cette histoire et qu’à l’époque il s’était +tôt pas trop mal comporté avec Tristane Banon selon les dires de celle-çi!

    La croisant lors d’un salon littéraire en Corréze en 2008, je crois savoir qu’il s’était “empressé” de prendre de ses nouvelles en lui disant même qu’il pensait bien à elle en plein scandale Piroska Nagi!

    Donc la question pour moi est celle-çi: peut-on faire confiance à un homme qui brigue la + haute fonction étatique et qui n’a pas” les cou…..” de reconnaître ses choix devant ses camarades politiques et électeurs préférant insulter la vraie victime en la traitant de menteuse?

    Pour moi, le choix est fait malheureusement: cet homme m’a déçue: je le trouvais humain et compréhensif, je l’ai découvert faible et lâche! Il ne mérite pas mon vote à mes yeux et il ne l’aura pas !!!

    • isabelle dit :

      Hollande a déclaré qu il savait mais "pas dans le détail" !!
      Mais bon ….
      Aubry aussi pratique l omerta ! Elle semble avoir laché son ami avec qui elle avait un pacte ..
      Son ami qui a reçu des "cadeaux" (prostitués) d Eiffage signataire du grand stade de Lille …

      Bizarre non ? !

  4. denis dit :

    c'est comme si, je sais pas, mon fils avait renversé un type en scooter et s'était enfuit avant d'avoir pu établir un constat. J'aurais tout fait pour qu'il se dénonce au flic. Bon sauf, évidemment, si c'était moi le patron des flics.

  5. THOMAS dit :

    Faux! d'après ce que je sais quand Hollande à eu connaissance de l'affaire(et pas dans le détail) Hollande à conseiller à Mellle Banon de s'adressé à la justice….Que devait il faire de plus?de plus c'est sa mère qui lui à déconseillé de porté plainte….De plus Hollande était au courant pas davantage que PPDA ou Vandel à eux vous ne leurs reprochez rien?..Alors c'est une fausse polémique.

  6. Budelberger dit :

    En 2003 – si on peut fixer cette année pour les faits, les témoignages des deux femmes ayant varié –, Anne Mansouret, la mère proxénète de Tristane Banon, n’était pas membre du Parti socialiste, mais des Radicaux de Gauche. Tout en étant pleinement membre à part entière de la caste contre laquelle Tristane Banon s’est décidée, bien tardivement, à lutter. Elle peut, maintenant, avec son expérience, adjurer les autres de ne pas agir comme elle. (Interview, entre autres, à Raje.fr : http://www.raje.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=11277:interview-tristane-banon&catid=98:decouverte&Itemid=213)

  7. Ludmila dit :

    Vous mélangez tout Thomas. Il ne me semble pas que Vandel ou PPDA soient des responsables politiques de surcroit à la tête du parti socialiste. Justement s'il a dit à Melle Banon à l'époque de porter plainte c'est bien qu'il avait été mis au courant des faits!
    Mais l'avouer publiquement, là c'est une autre paire de manches: évidemment oser reconnaître que le PS a laissé se présenter aux primaires un homme au comportement + que limite: malade sexuel incapable de réprimer ses pulsions, "ça l'a fout mal" !!!
    Donc pour moi, c'est un homme qui est dans le consensus, qui n'a pas eu le courage d'affirmer ses opinions donc MOU, FALOT!

  8. isabelle dit :

    Hollande a dit qu il ne voulait pas être mélé à ces histoires (qu il connait partiellement, pas "dans le détail" ..) !!
    Et a menacé encore et toujours d attaques en diffamation si on tentait de l impliquer !!
    Alors qu on lui demandait JUSTE de témoigner !!!!

  9. InternetDev dit :

    Après l’élection de 2007, Royal déclarera qu’elle n’avait pas été très soutenue par le P.S. (tu m’étonnes!!) Un propos qu’Audrey Pulvar aussi déclarera en 2012.

    En 2002, personne n’a, là encore demandé de compte à Hollande pour la défaite du P.S., à croire qu’il n’en était pas le premier secrétaire.

    Lorque Mansouret Déclara qu’Holande avait été mis au courrant en 2003, celui-ci ne fut, là encore pas trop embêtté, alorts qu’il était assermenté et détenteur d’une dénonciation de tentative de viol présumé …

    En 2011, Hollande déclara qu’il ne savait rien de l’affaire Banon, alors même;que l’émission Faubourg st. Honoré dans la quelle T. Banon prononça le nom de D.S.K., était costituée de quelques unes de ses relations (Séguéla qui a même appelé à voter pour lui en 2012 et 2011, Hanin, Askolovish etc…Ardisson, etc…) . Même s’il ne les connaissait pas tous personnellement, il en connaissait certain, dont J. Séguéla qui avait déclaré, de suite après l’affaire : Tout le monde savait. (lui Hanin, Askolovish et la pipelette Ardisson, en tout cas, étaient bien dans la vidéo.

    Puis Mansouret n’a jamais démenti, elle a juste ajouté d’autres sachant, après Hollande http://www.egaliteetreconciliation.fr/Anne-Mansouret-Le-PS-etait-au-courant-de-l-agression-de-ma-fille-par-DSK-6680.html

Laisser un commentaire