Le Canard Enchaîné : des scoops… et des infos frelatées

Rédigé par polo le 22 février 2012.

Le Canard Enchaîné alterne le bon et le moins bon ces derniers temps. Peut-être déstabilisé par la concurrence agressive de Mediapart et de sa boite à rumeurs, le journal bête et méchant déçoit un peu. La confirmation cette semaine avec deux “scoops” qui n’en sont pas : le deal de Takieddine avec Chirac et la retraite-chapeau d’Henri Proglio.

Que se passe-t-il au Canard ? L’indépendance et la (vraie) insolence à la française se sont-elles faites bouffer par la morgue moraliste d’Edwy Plenel, Saint-Just de la déontologie journalistique qui co-signe toutefois un livre avec François Hollande et participe joyeusement aux meetings du PS ? Impact de Mediapart ou pas, le Canard sort au fil des mois de moins en moins de scoops valables… et en est même réduit à nous resservir de vieilles infos.

Exemple frappant cette semaine avec les “révélations” sur Takkiedine, qui aurait reçu des commissions occultes de la part de Rafic Hariri à la demande de Jacques Chirac. Croustillant ? Sauf que Mediapart avait levé le lièvre au mois de novembre… Et que la twittosphère se gausse ce matin de cette info réchauffée. Problème de moyens au Canard ?

Pendant des années, le Canard Enchaîné s’est signalé par son indépendance et sa capacité à débusquer les scandales mêlant droite comme gauche, disposant de sources de qualité des deux côtés. Aujourd’hui, il semblerait que les sources sont taries et que la gauche privilégie le docile Edwy Plenel (voire le non moins docile Nicolas Demorand de Libé) pour lancer ses scuds.

Et même en sortant du cadre politique, les scoops du Canard ne sont pas de dernière fraîcheur. Si le journal donne des clés de lecture intéressantes de l’affaire Veolia, il sort un “scoop” sur la retraite-chapeau d’Henri Proglio, révélé il y a plus d’un an… sans préciser que le PDG d’EDF avait depuis fait don de cette retraite à la fondation de France.

Des infos pourtant facilement trouvables sur Internet… Et si c’était cela le fond du problème du Canard Enchaîné ? A force de s’obstiner à tourner le dos au Web, la rédaction se déconnecte du principal outil de diffusion et de collecte d’information du monde médiatique d’aujourd’hui.

En espérant tout de même que le Canard redresse la tête. Avec la possible alternance qui s’annonce au printemps, la France aura besoin d’un média indépendant (ou en tout cas pas clairement marqué à gauche) pour faire face à l’état PS.

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    "Peut-être déstabilisé par la concurrence agressive de Mediapart et de sa boite à rumeurs, le journal bête et méchant déçoit un peu."

    "Journal bête et méchant"? Qu'est ce que c'est que cette mise en bouche à deux balles?? Le Canard "jaloux" de Médiapart? Si Erik Empatz et Claude Angeli lisent ces quelques lignes, il va bien se marrer de recevoir des leçons de journalisme de la part de zozos qui se cachent derrière un anonymat suspect en déblatérant à longueur de temps sur Flanby et sa clique, cirent les pompes de Sarko, vont piocher des infos "croustillantes" dans le JDD ou bien rapportent des fausses rumeurs sur de soit disantes "sex-tapes" à peine digne de Morandini…

    Toujours est il que les infos dispensées dans ce journal sont véridiques et vérifiées (ce dont 24heuresactu aurait bien de la peine à justifier) et que le dernier scandale en date risque de revenir dans la tronche à Monsieur Bouygues. Ce qui pourrait de faire du bruit.

  2. Deckard dit :

    Pour plusieurs affaires que j'ai eu à connaitre, le canard enchainé en a fait ses choux gras en exagérant les faits et, si possible, en les présentant d'une manière caricaturale ou mensongère afin d'attirer le chaland. D'autre part, ce journal n'a jamais sorti un article qui ne soit pas déjà connu 24 h à l'avance par le gouvernement quel qu'il soit. C'est juste un exutoire pour gauchistes frustrés.

  3. denis dit :

    vous êtes sur de ne pas confondre avec VSD?

Laisser un commentaire