/>

Cellules souches : Hollande préfère la science à l’Homme

Rédigé par lesoufflet le 23 février 2012.

François Hollande, le Frankenstein de la politique, ignore le sens du mot bioéthique. Après ses différentes positions en faveur d'une science libérée de tout contrôle éthique autorisation des femmes homosexuelles a avoir recours à l’aide médicale à la procréation, le candidat socialiste vient d'annoncer sa volonté d'autoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

raelFrançois Hollande, le Frankenstein de la politique, ignore le sens du mot bioéthique. Après ses différentes positions en faveur d’une science libérée de tout contrôle éthique (autorisation des femmes homosexuelles a avoir recours à l’aide médicale à la procréation, volonté de légaliser l’euthanasie…), le candidat socialiste vient d’annoncer sa volonté d’autoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires.

Le 22 février 2012, lors d’une visite au Génopole d’Evry, François Hollande a déclaré que s’il était élu Président de la République, il « demanderait au Parlement de modifier immédiatement la loi de bioéthique de 2011, afin d’autoriser la recherche sur les cellules souches embryonnaires ». « Aucune raison sérieuse ne s’y oppose », a-t-il justifié son choix irresponsable, avant de préciser qu’« une cellule souche embryonnaire, ce n’est pas un embryon ».

« C’est un vrai sujet. Et c’est renouer avec la tradition de la gauche avec le progrès », a-t-il conclue.

Faut-il vraiment expliquer à François Hollande que le “progrès” n’est pas une course effrénée aux évolutions technologiques ? Qu’il y a une part de morale, d’éthique, dans cette conception par ailleurs discutable ? Les nazis qui parvenaient à exterminer plus de Juifs à l’aide de technologie scientifiques modernes et sophistiquées œuvraient-ils pour le progrès ?

Toutes les religions, toutes les sagesses, toutes les mythologies (Prométhée, Icare…) mettent l’homme en garde contre sa prétention à se prendre pour Dieu. En utilisant les progrès scientifiques sans réflexion éthique ni morale, l’homme s’expose à une triste déshumanisation. “Science sans conscience n’est que ruine de l’âme”, disait Rabelais. La phrase est claire. Hollande devrait se fier à ses classiques plutôt qu’à l’air du temps.

Quelle société François Hollande promet-il donc pour l’avenir ? Une société ultra-libéralisée où tout un chacun peut faire ce qu’il veut, tant qu’il se soumet aux lois de son ego, du fric et de la science ?

Finalement, sur l’échiquier de la sagesse, c’est Raël qui a les positions les plus proches de celles de François Hollande…

On attend avec impatience la légalisation du clonage !

 

South_Park_cellules_souches

 

 

 

Déjà 7 remarques sur cet article

  1. manquepasdair dit :

    excuser mais il y a d autres chat a fouetter ex sur le site du ps incapable de me répondre
    pour la retraite.
    car m hollande dit cela suffit 41 42 ans de travail . les gens doivent partir et bien non il faut + de 60 donc cela fait pour moi 45 ans et une santé précaire. h… esclavagiste comme sarko
    j aurai pas assez de mots assez dur et vous pourriez enlever ce que j ai écrit je vous maudit vous les décideurs
    vous nous prenez pour des esclaves

  2. polo dit :

    Mais quel article de merde. Consternant.

  3. PM92 dit :

    Va prendre tes pilules et lache nous la grappe.

  4. denis dit :

    ah oui parce que Sarko n'a pris aucune décision sur la recherche des cellules souches embryonnaires?

    2009: Le Conseil d'Etat (donc les conseillés du Gouvernement) a rendu un avis favorable a l'autorisation de la recherche sur les cellules-souches embryonnaires humaines. Alors que la loi bioethique de 94 avait prohibé cette même recherche.

    24heuresactu: propagande anti-socialo-communiste ou bien premier symptome d'Alzheimer?

    Maintenant que Hollande profère les même mensonges que Sarko, ne sera pas une première. Mais il aurait été utile de faire remarquer que la recherche embryonnaire n'est pas une oeuvre socialiste.

  5. Luna Tu dit :

    La phrase est très poétique, mais elle ne pourra convaincre personne et l'article est tellement chargé de clichés (le nazisme, se prendre pour Dieu, on se croirait dans le jeu vidéo Deus ex) qu'il ne plaira qu'a ceux qui veulent se conforter en lisant ces propos.

    Je dirais plutôt ;"Hollande préfère la science qui sauve des vies et soulage la souffrance à une éthique symbolique et vide qui protège des embryons destinés à être détruits".

    Quant à la science sans conscience, n'ayez pas peur. Le futur ne sera pas la propriété des geeks allumés ou des Dr Folamour psychopathes, Il y aura toujours des humanistes pour nourrir le dialogue.

  6. denis dit :

    mon commentaire a été mis en attente et toujours pas validé….
    décidément, y' a toujours des problèmes de modération.

  7. […] comme le souhaite notamment le Parti socialiste de François Hollande, dont les position bioéthiques sont dignes des pires romans de science-fiction, tous les humains […]

Laisser un commentaire