Huffington Post : site de campagne de François Hollande ?

Rédigé par lesoufflet le 23 février 2012.

Nous avons déjà analysé, dans un article précédent, la couverture grotesque de l'affaire DSK par les employés de sa femme. Choqués par la subjectivité de ces soi-disant journalistes, nous avons observé, en profondeur, le contenu du Huffington Post, qui n'est rien d'autre qu'un relais de la propagande des équipes de François Hollande et dont Anne Sinclair est la rédactrice en chef !

Anne Sinclair au travail...

Nous avons déjà analysé, dans un article précédent, la couverture grotesque de l’affaire DSK par les employés de sa femme. Choqués par la subjectivité de ces soi-disant journalistes, nous avons observé, en profondeur, le contenu du Huffington Post, qui n’est rien d’autre qu’un relais de la propagande des équipes de François Hollande et dont Anne Sinclair est la rédactrice en chef !

Une Une hallucinante

Dans la soirée du 21 février, nous avons été particulièrement surpris par la Une du Huffington Post qui titrait, en géant, “Faux départ”, avec une typographie particulièrement marquante et la photo du président de la république en arrière fond.

Un article mensonger qui expliquait que le sursaut de Nicolas Sarkozy dans les sondages, à la suite de son annonce de candidature, n’avait pas eu lieu. Tous les observateurs et les sondages ont pourtant expliqué que la progression de Nicolas Sarkozy, bien que pour l’instant limitée, était bien réelle. Mensonge et manipulation médiatique…

Sinclair ne connaît plus la honte !

L’affaire DSK a du anesthésier l’amour propre de l’ancienne journaliste, convertie en communicante, puisque cette dernière se permet même de signer différents pamphlet contre Nicolas Sarkozy, dont une analyse partisane de la semaine politique, d’une mauvaise foi affligeante.

Au moins, Anne Sinclair maitrise l’ironie, car elle entame son papier en moquant l’influence de Sarkozy sur le Figaro : “Photo grave mise en page avec soin par ce journal où il est chez lui”. De part son parachutage inapproprié à la tête du Huff, sa position de socialiste engagée et surtout la ligne éditoriale répugnante du site d’informations, Anne Sinclair est vraiment très mal placée pour se permettre ce genre de commentaire.

Surtout que l’on a pas entendu la femme de DSK, lorsque François Hollande a bénéficié d’une Une incroyable dans Libération. Mémoire sélective de la gauche française…

On trouve ensuite, dans la chronique de la femme d’un dirigeant socialiste, devenue l’année même de l’élection présidentielle, rédactrice en chef d’un site d’information influent, des phrases dont le militantisme est entièrement assumé : “Pas d’annonces sinon la volonté de recourir au référendum, pratique qu’il aime tellement qu’il n’en fit pas usage pendant 5 ans. Redonner la parole au peuple. Mais qui donc la lui avait dérobée ? Et, si je ne me trompe, c’est le 22 avril et le 6 mai que le peuple aura la parole.”

On trouve même, dans cet article que Goebbels aurait pris pour modèle, une publicité pour un autre article antisarkozyste publié sur le Huffington Post :

“Le Huff Post publie une « lettre ouverte d’une assistée » à Nicolas Sarkozy : Annick Mauriange, avec ses mots simples et le montant de son RSA de 55 euros, déclenchera des milliers de lectures de sa tribune où elle se dit « outragée » par les propos présidentiels.”

On écrit des pamphlets contre Sarkozy puis on fait la promotion de ces pamphlets au sein de nouveaux pamphlets antisarkozystes. Quand la spirale de la haine confine au néant…

Des dizaines de chroniques antisarkozistes

Chaque jour, le Huffington Post français publie des dizaines de chroniques dont les  trois quart sont antisarkozistes. Petit cours de maths !

Mercredi 22 Février, dans l’après midi, nous avons décidé de dresser la liste des intervenants publiés en Une du Huffington Post. Sur les 19 éditos proposés, seulement un était rédigé par une personnalité considérée à droite. Il s’agissait d’Alain Madelin, qui dénonçait le projet du referendum de Nicolas Sarkozy.

Nous avions donc, dans l’ordre, comme rédacteurs du site d’Anne Sinclair :

-Geneviève de Fontenay, qui n’aurait sans doute pas sa place là si elle ne s’était pas déclarée publiquement soutien de François Hollande.

-René Dosière, député de l’Aisne, apparenté PS.

-Natalia Gevorkyan, journaliste russe, auteure de “Les prisonniers de Poutine”.

-François Kalfon et Jerome Fourquet. François Kalfon est conseiller régional d’Île-de-France, et secrétaire national, délégué général aux études d’opinion au Parti socialiste.

-Philippe Kieffer, qui a longtemps travaillé pour le quotidien Libération.

-Caroline Eliacheff, psychanalyste et pédopsychiatre, notamment sur France Inter.

-Daniel Salvatore Schiffer, philosophe, porte-parole du Comité international contre la peine de mort, la lapidation et la pendaison. Antisarkozyste déclaré.

-Jean-Daniel Beauvallet, journaliste, co-fondateur des Inrockuptibles.

-Estelle Grelier, Eurodéputée PS.

-Shahin Vallée, économiste, enseignant à Sciences Po. Aujourd’hui en congé sabbatique, il conseille la campagne présidentielle d’Europe Ecologie les Verts.

-Vincent Feltesse, responsable de la campagne en ligne de François Hollande.

Alain Madelin, ancien ministre, président de Latour Capital, désormais ennemi de Nicolas Sarkozy.

– Stanislas Kraland, journaliste, réalisateur de films documentaires. Ouvertement antisarko.

-Raphaël Enthoven, professeur de philosophie. Il penche officiellement à gauche est s’est fait larguer par la femme du président.

-Antoine Compagnon, Professeur au Collège de France, chaire de “Littérature française moderne et contemporaine”.

-Charles-Henri Thoquenne, expatrié français inconnu et blogueur, vivant à Dakar.

-Louis-Georges Tin, Ecrivain et président du Conseil représentatif des associations noires (Cran).

-Xavier Delucq, dessinateur de presse antisarkoziste.

-Anne Sinclair, ancienne journaliste reconvertie en attachée de presse de luxe pour son “agresseur sexuel” de mari et pour François Hollande. Bien sûr, sa biographie publiée sur le site ne précise pas l’étroitesse de ses liens avec le PS.

Sur 19 intervenants, nous en avons donc 7 qui défendent ouvertement le candidat Hollande, 6 qui sont plus que vraisemblablement des sympathisants socialistes (les membres de Libé ou du Cran sont rarement de droite…), 4 qui sont ouvertement antisarkozistes, et 2 dont dont ne peut pas affirmer leurs positions politiques. Personne pour prendre la défense du président ? Non, pas un contre argument apporté à la propagande scandaleuse d’Anne Sinclair et de ses acolytes.

Au final, le Huffington Post français n’est même pas, comme Libé, un site de propagande de gauche, mais bien un site de campagne : on ne fait que marteler des arguments pour “descendre” le concurrent. Il n’y a pas d’idéologie de fond, pas d’idées : juste une élection à remporter pour Anne Sinclair et ses sbires.

Les conférences de rédaction du Huffington Post doivent étrangement ressembler aux staff meetings du QG  de campagne de Hollande.

Mais que va gagner Anne Sinclair, qui est en train de flinguer le peu de crédibilité qui lui restait ? Le Huffington Post va-t-il devenir le bulletin officiel de l’Élysée après l’élection ? DSK va-t-il être nommé ministre en charge des droits des femmes ?

La version française du Huff’Po est une parodie de presse répugnante, insidieuse, malhonnête et antidémocratique. Dominque Strauss-Kahn a humilié l’ensemble de la classe politique avec ses comportements sexuels, Anne Sinclair est en train de faire la même chose aux professionnels du journalisme avec son manque sidérant d’éthique…

 

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. PM92 dit :

    Bravo, très bon article, ils sont à gerber ces socialos et la maquerelle en chef , elle a pas la honte.

  2. […] Anne Sinclair, la femme de DSK, gère parallèlement l’image de son mari et la campagne de François Hollande, sur son site de propagande, le Huffington […]

  3. jonnyrabit dit :

    Sarkozy devrait aller passer quelques vacances à New York, il a de très bons amis dans la police là bas parait il. Anne Sinclair ne fait que lui montrer ou se trouve la porte de sortie. Ouf on va en etre débarrassé ! Depuis tout ce temps qu'il viole la France, qu'il aille se faire voir à New York.

  4. Claire Ali-Mounir dit :

    c'est marrant, à force lire des commentaires hostiles à Sarkozy (à tort ou à raison), ça en devient complètement irrationnel. Tous les socialos sont hystérisés par ce qu'ils s'imaginent comme leur grand soir électoral. J'ose imaginer qu'une éventuelle victoire de Sarkozy l'affreux va précipiter un nombre important de suicides ou un pic de consommation d'anti-dépresseurs en France…

  5. […] publiquement soutien de François Hollande. -René Dosière, député de … Read more on 24heuresactu.com VN:F [1.9.12_1141]please wait…Rating: 0.0/10 (0 votes cast)VN:F [1.9.12_1141]Rating: 0 (from 0 […]

Laisser un commentaire