Affaires DSK : le silence d’Hollande enfin en question

banon_hollande_silence_coupableAvec la succession d’affaires sexuelles relatives à DSK, une question se pose : pourquoi le Parti Socialiste a-t-il respecté la loi du silence sur cet “agresseur sexuel”, comme le dit la justice française ? Les membres de l’UMP commencent à poser publiquement les questions que tous les Français se posent sur ces sujets là, et particulièrement concernant la responsabilité de François Hollande, qui fût premier secrétaire du parti pendant plus de 10 ans.

Cette semaine, Nathalie Kosciusko Morizet, Sébastien Huyghe et Valérie Rosso-Debord ont ainsi attaqué le Parti Socialiste et son candidat sur la bienveillance dont a bénéficiée Dominique Strauss-Kahn pendant toutes ces années. Des années où le PS ne pouvait pas ne pas être au courant des agissements sordides de l’époux d’Anne Sinclair, comme dans l’affaire Banon, couverte, à l’époque, par François Hollande lui-même.

NKM a ainsi déclaré, qu’“il y aura peut-être, au terme de la garde à vue de DSK, des informations intéressantes sur les pratiques des fédérations socialistes du Nord et du Pas-de-Calais. […] Si M. Hollande est là où il est, c’est parce que DSK est là où il est.” Une vérité qui fait mal à entendre…

Par ailleurs, le secrétaire national de l’UMP, Sébastien Huyghe, a reproché à François Hollande d’avoir “couvert par son silence” des “affaires de fric et de sexe”. On ne pourra pas lui reprocher d’avoir pratiqué la langue de bois.

Le député du Nord est même allé plus loin : “M. Hollande, qui a été onze ans premier secrétaire du PS, était forcément au courant. […] Il veut une République irréprochable ; il a été le premier à couvrir ces turpitudes. […]  Il faut que M. Hollande s’explique sur [son] silence, d’autant plus qu’il a décidé de prendre comme directeur de campagne Pierre Moscovici, qui a été proche parmi les proches de DSK et qui ne pouvait ignorer le fait qu’il se vautrait, dans de grands hôtels, dans la luxure.”

Enfin, la nouvelle Nadine Morano, Valérie Rosso-Debord , a publié un communiqué où elle se demande pourquoi si peu de socialistes étaient présents dans les médias le jour du procès de DSK : “Est-ce pour éviter de répondre aux difficiles questions sur DSK, qu’ils ont tous soutenu ? Sur le mécanisme européen de stabilité ? Sur les soucis dans la fédération PS du Pas-de-Calais avec la sortie du livre choc, Rose Mafia, de l’ex-maire PS d’Hénin-Beaumont [Gérard Dalongeville] ?”

Les snipers de l’UMP sont intolérants : si on ne peut plus couvrir un agresseur sexuel pour protéger sa carrière et son parti, les castes dirigeantes devront se renouveler. Personne ne veut de ça au Parti socialiste.

“Qui ne dit mot consent.” L’avenir nous dira si l’opinion publique française accorde du crédit à cette maxime…

 

On vous recommande

A propos de l'auteur notre équipe

12 réactions à “Affaires DSK : le silence d’Hollande enfin en question”

  1. Le journal du président fait de l'enfumage, on s'attendait à ce qui se serve de "ces affaires très politiques ayant la couleur de la droite" pour se dégonfler sur leur propre turpitude. "Tous les Français se poseraient des questions ?" Vous me faites rigoler ! Ah Ah Ah !

    Pourrait-on parler de l'affaire Karachi et de ces morts ? Pourrait-on parler du gouffre dont nous a mis l'actuel (presque ex) locataire de l'Elysée ? Pourrait-on parler de la république bananière sarkozyenne que ce dernier a imposé aux Français ? Et la liste n'est pas exhaustive !

    Sarkozy ne sera pas réélu, savez-vous que les Français ne veulent plus de Sarkozy ? Savez-vous que les Français n'en peuvent plus de Sarkozy ?

    La justice attend son départ !!!

    La droite

  2. "Les membres de l’UMP commencent à poser publiquement les questions que tous les Français se posent sur ces sujets là…"

    personnellement, je m'en tape, vous n'avez pas idée… Visiblement, vous savez ce que tous les français ont en tête, c'est une qualité rare que l'on ne retrouve que chez les personnes qui ne se posent jamais de questions. Comme je vous envie, ça permet d'éviter de voir où sont les vrais problèmes.

  3. Les politiques se soutiennent entre élus de la même caste. Cel explique une fois de plus l'omerta qui fait loi aujourd'hui comme hier au PS…

  4. Ce n"et pas seul HOLLANDE mais les Socialistes qui sont au courant l'histoire du chaud lapin DSK , ils se cachent entre eux pour faire élire un malade au poste du Président de tous les Français !

  5. Nicolas Sarkozy a soutenu la candidature DSK au FMI.A transmettre à tous les démagogues UMPistes. Ils ne savent plus quoi inventer à l'approche de la débâcle électorale annoncée. Mais dommage pour eux, le cas DSK n’intéresse plus les français.

  6. Casimira et tous les autres petits socialistes Ouaff Ouaff bien dressés (je fais où François me dit de faire, je suis un brave toutou servile) me font doucement rigoler avec leurs certitudes et leur phantasmes de victoire déjà acquise.
    Votre François Grhollande va se dégonfler comme une vulgaire baudruche, car il a beau avoir fait régime, il n’est qu’un ventre mou, un ectoplasme insignifiant qui ne représente rien, n’a aucune consistance ni personnalité. Les sondages montrent que déjà les Français se détournent de ce pauvre type, simple homme sandwich entre les mains de communiquants. Ce minable ne tient et ne brille que par un antisarkosysme savamment créé et entretenu par des médias publics à la botte du Parti Socialiste. Donc bande de noeuds socialos, ne vous réjouissez pas trop vite, rien n’est fait, rien n’est joué et m’est avis qu’il y a toute un tas d’abrutis au teint rose qui vont pleurer au soir du premier tour quand ils verront le score médiocre de leur héros. A moins qu’on ait un nouveau 21 avril avec une finale Marine / Sarko. Ben mes salauds, si ça arrivait, je sortirais le champagne et ce serait le plus beau soir de ma vie.
    Mais en attendant, gens de droite, vous qui aimez la France, vous qui aimez ce pays et tout ce qui l’a construit, ce qui l’a grandi et a fait sa noblesse, gens de biçen et gens de coeur, battez-vous, faites savoir l’infamie et la démagogie des raclures socialistes. Convainquez votre voisin, votre voisine de ne surtout pas voter pour ces pourritures solicialistes qui couleront définitivement notre pays. Et puis évitez à tout prix à la France que des débiles analphabètes du genre de Casimira se retrouvent bombardées à des postes de pouvoir parce que cette bécasse a sa carte du parti. Le PS au pouvoir, c’est la certitude d’une incompétence généralisée et une corruption systématique dans les système de décision. Alors pour empêcher ça, votez Sarko, votez Marine… votez même Bayrou si vous voulez… ou pourquoi pas pour l’abruti Mélanchon, qui vous voulez pourvu que ce soit pas Grhollande le Françou, ce raté sans envergure. La France mérite mieux.

  7. Les français veulent du changement mais ils sont prêts à reprendre la gauche. Beaucoup pour virer Sarko. Pensent ils que la gauche fera mieux? J'en doute car voilà bien longtemps que nous ne cessons de naviguer de droite à gauche et de gauche à droite alors reprendre la gauche est ce vraiment cela le changement?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.