/>

Bergé et Pigasse : les milliardaires de François Hollande

Rédigé par lateigne (24actu) le 28 février 2012.

La gauche en général et François Hollande en particulier “n’aiment pas les riches”… en tout cas quand ils s’expriment devant les médias. En privé, c’est tout autre chose pour le favori des médias et ses amis milliardaires (Pierre Bergé et Mathieu Pigasse sont d’ailleurs comme par hasard propriétaires du Monde). Vous avez dit gauche bling-bling ?

François Hollande et le parti socialiste ont depuis bien longtemps abandonné la bataille des idées et des propositions, et le candidat socialiste a choisi de faire du scrutin présidentiel un référendum contre Nicolas Sarkozy… et plus particulièrement contre le “style Sarkozy”, fait selon lui de bling-bling et de collusion avec les “puissances de l’argent”.

Cette vieille rengaine de la gauche sur les liens entre la droite et l’argent ne tient pas la route. Aujourd’hui, ces fameuses “puissances de l’argent” ont plutôt tendance à soutenir François Hollande. Les plus malins mettent leurs billes dans les deux camps, sachant pertinemment que les promesses de gauche de François Hollande ne sont que de la poudre aux yeux électoralistes.

Car les liens qui unissent François Hollande aux milliardaires Pierre Bergé et Mathieu Pigasse sont bien réels… et assumés. Les deux hommes d’affaires, co-propriétaires du Monde (qui est censé être la référence du journalisme en France), roulent très officiellement pour le candidat socialiste.

Et les liens de François Hollande, socialiste rose pale, avec le diabolique “empire de l’argent” ne s’arrêtent pas là : sa compagne, Valérie Trierweiler, est une employée de Vincent Bolloré (Direct 8) particulièrement choyée : tandis que son émission fait des scores d’audience calamiteux, la chaîne du milliardaire maintient sa confiance dans la peut-être future Première Dame… Vous avez dit collusion ?

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Sovar dit :

    Il existe des gens fortunés qui votent à gauche, heureusement. Faire passer hollande pour le candidat des riches et sarkozy pour le candidat du peuple, ca va etre tres tres tres compliqué pour vous à moins que les francais soit devenu amnesique.

  2. Jonathan dit :

    Incroyable, deuxième article que je lis sur votre site et toujours les m^mes critiques si ce n'est plus! Votre article est un torchon sans aucun argument, très très orienté politiquement. Vous extrapolez complètement et prenez position. Me suis-je trompé en pensant que "24h actu, le site qui vous parle d'actu autrement" était un nouveau concept de relai de l'information, c'est à dire emprunt d'objectivité et de neutralité? A priori, oui, vous devriez renommer votre site: "L'actualité vu par l'UMP"!

  3. Pravda dit :

    De gauche, maispour les autres,DEMANDEZ LE PROGRAMME ECONOMIQUE DU PS !!! DEMANDEZ L'PROGRAMME !!! Le trésorier de Martine Aubry s'est suicidé !!!!!! POLITIQUE – Il avait démissionné de son poste à l'usine de retraitement des déchets de l'agglomération lilloise après un audit interne…

    Jean-Claude Sabre, le trésorier de la campagne de Martine Aubry aux dernières municipales, s’est suicidé ce mercredi. Il avait démissionné le 21 février de son poste de directeur général délégué de Triselec, l’usine de retraitement des déchets de l’agglomération lilloise, à la suite d'un audit lancé en interne sur des dépenses irrégulières constatées dans l’exercice de ses fonctions. Une lettre avait notamment attiré l’attention de Lille Métropole sur le salaire de 16.000€ qu’il s’était octroyé sans l’accord de son conseil d’administration, selon Nord-Eclair. Diverses autres irrégularités avaient également été dénoncées, pour un montant total de 750.000 euros d’après la Voix du Nord.

    «Quelles que soient les circonstances qui ont pu y mener, d’est un drame humain qui me touche profondément», a réagi Martine Aubry. Jean-Claude Sabre travaillait à Triselec depuis plus de dix ans. «J’avais conservé une excellente relation avec lui jusqu’à la semaine dernière. Je ne m’attendais évidemment pas à un tel drame», a déclaré Paul Deffontaine, président du conseil d’administration de l'entreprise.
    «Les faits reprochés étaient assez lourds»

    «Le décès d’une personne est toujours une catastrophe. D’après les vérifications effectuées par Jean-Marc Germain (directeur de cabinet de Martine Aubry, ndlr), les faits reprochés étaient assez lourds», a précisé Gilles Pargneaux, premier secrétaire de la fédération Ps du Nord dont était membre Jean-Claude Sabre.

    Une lettre avait été envoyée par des salariés à la communauté urbaine fin février. Selon Éric Darques, un contribuable lillois qui a porté plainte contre X ce mercredi, une expertise des comptées avait été demandée par le comité d’entreprise sur la période 2007-2010. Toujours selon lui, l’audit révélait des dépenses injustifiées atteignant 750. 000 euros au total, et une augmentation de salaire (de 6.000 à 15.500 euros) qui n’aurait pas été validée par le conseil d’administration.

Laisser un commentaire