/>

Journée de la femme : le soutien du PS dans les affaires DSK

Rédigé par didoulefou (24actu) le 08 mars 2012.

A l’occasion de la Journée de la Femme, nous vous proposons un petit verbatim des déclarations des principaux dirigeants socialistes sur les affaires DSK. Des déclarations édifiantes sur lesquelles les journalistes seraient peut-être bien avisés de revenir.

“Je ressens, comme tous les socialistes aujourd’hui et sûrement beaucoup de Français, un immense soulagement devant les dernières informations qui font naitre l’espoir intense d’une bonne nouvelle pour Dominique Strauss Kahn. Je forme le vœu que toute la lumière vienne enfin éclairer les faits, révéler la vérité et rétablir Dominique Strauss Kahn dans son honneur”, Harlem Désir

Je ne suis pas du tout, loin de là, un adepte des complots, mais j’ai encore en tête le fait qu’on avait promis à DSK le feu nucléaire dès qu’il ferait ses premiers pas de candidat”, Jean-Christophe Cambadélis 

Dominique Strauss-Kahn est un ami que je connais de puis longtemps, les images de ce matin sont d’une cruauté insoutenable. […] J’avais les larmes aux yeux “, Manuel Valls

Les accusations portées contre Dominique Strauss-Kahn constituent un énorme choc, mais provoquent aussi beaucoup d’incrédulité. […] Je pense en cet instant avec affection à lui-même, à Anne son épouse et à tous leurs proches”, Martine Aubry

Il est aisé de piéger une personnalité aussi peu résistante aux attraits de la gent féminine que Dominique Strauss-Kahn”, Gilles Savary

Attendons la version des faits de DSK. Je le connais depuis 30 ans, ça ne ressemble pas à ce que je connais de lui. J’ai une pensée pour sa famille et pour lui dans cette épreuve”, Pierre Moscovici

Au-delà du simple parti socialiste, des compagnons de route se sont également lancés dans une défense tout en finesse et en délicatesse de l’ancien champion de la gauche :

“Comment une femme de chambre aurait pu s’introduire seule, contrairement aux usages qui, dans la plupart des grands hôtels new-yorkais, prévoient des “brigades de ménage” composées de deux personnes, dans la chambre d’un des personnages les plus surveillés de la planète?”, Bernard Henri-Lévy

“Je suis certain, enfin pratiquement certain, qu’il n’y a pas eu une tentative violente de viol, je ne crois pas, ça, je connais le personnage, je ne le pense pas. Qu’il y ait eu une imprudence on peut pas le… (rire gourmand), j’sais pas comment dire, un troussage. Qu’il y ait un troussage, euh, de domestique, enfin, j’veux dire, c’qui est pas bien, mais, voilà, c’est une impression”, Jean-François Kahn

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. @CitharelC dit :

    Pas un seul commentaire de Hollande, et c'est pourtant lui qu'on voit en photo à côté de l'ignoble vipère lubrique qu'est DSK.
    La date du 8 mars 2012 apparaît sur ce cliché, ce sur quoi j'ai de gros doutes.
    Bref, si le PS n'a pas bien géré cette crise, et continue d'en subir les conséquences dans sa campagne (et c'est une bonne chose) nous sommes en face d'un article malhonnête, de la pure propagande.

  2. CARMEN dit :

    Ah ce DSK et son problème de pipes !!

  3. BoboSocKiller dit :

    CitharelC, vous avez raison, cette photo ne date pas de 2012. Elle a dû être prise il y a longtemps. En effet, sur ce cliché, DSK n’a pas son air malsain de vieux dégueulasse libidineux et de détraqué sexuel et Hollande est encore gras comme un moine. C’était avant qu’il ne cocufie Marie-Ségolène avec la Trieweiler et qu’il ne fasse régime et cure de jouvence pour devenir le “candidat normal”.

  4. […] maire de Paris, avait déjà dénoncé Jean-Pierre Chevènement (autre allié de Hollande, après DSK, Pulvar, Sinclair ou Noah : toujours l’exemplarité chez Flamby!) qui bénéficie des mêmes […]

Laisser un commentaire