/>

Copé met Hollande face à son bilan et à son programme

Rédigé par lesoufflet le 30 mars 2012.

Alors que la gauche ne cesse d'attaquer Sarkozy sur son bilan, il était urgent que François Hollande soit également interpellé sur son action politique. Jean-François Copé a mis les pieds dans le plat, en rappelant que le candidat dépensier avait augmenté de 50% les embauches d'employés du Conseil général, puis il est revenu sur le projet déraisonnable du candidat socialiste.

cope-hollandeAlors que la gauche ne cesse d’attaquer Sarkozy sur son bilan, il était urgent que François Hollande soit également interpellé sur son action politique. Jean-François Copé a mis les pieds dans le plat, en rappelant que le candidat dépensier avait augmenté de 50% les embauches d’employés du Conseil général, puis il est revenu sur le projet déraisonnable du candidat socialiste.

Invité jeudi sur France 2, Jean-François Copé s’est lancé dans un long réquisitoire contre François Hollande, sa gestion catastrophique de la Corrèze et ses propositions démagogiques. Extraits choisis :

 

La Corrèze

“Le programme du PS est sans arrêt dans des augmentations qui ne sont pas financées. […] Le cas du conseil général de Corrèze est typique. […] Il y a eu 50% d’augmentation d’embauches depuis que François Hollande est président du Conseil général, c’est quand même un très beau score, à l’inverse de tout ce qui se fait dans les collectivités locales responsables”.

 

Nucléaire, retraites, immigration

“François Hollande est désormais rattrapé par les rendez-vous de la vie”, après avoir “pendant très longtemps, dit à chacun ce qu’il voulait entendre. […] L’ambiguïté, dans les fins de campagne électorale, c’est intenable vis-à-vis des Français”.

 

Programme présidentiel

“Nous, nous avons clairement un projet politique qui inclut quelques dépenses de solidarité – pas n’importe quoi, pas n’importe comment – assumées et toutes compensées par des baisses de dépenses publiques”.

“Il y a dans de nombreux domaines des économies à faire. C’est vrai pour l’État, en poursuivant le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux dans un très grand nombre de secteurs qui se sont modernisés”.

 

Collectivités locales

“C’est vrai pour les collectivités locales qui, pour beaucoup d’entre elles – regardez les départements et les régions socialistes – dépensent n’importe comment, sans seulement voir l’époque dans laquelle on vit et en embauchant souvent dans des proportions qui ne sont pas adaptées.”

 

 

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. anti-coco dit :

    Là je ne suis pas d'accord, un tel débat est une honte pour la France! Que ce soit Copé ou Hollande le niveau était au ras des pâquerettes! Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre… Des gosses dans une cour de récréation sont plus civilisés! Quoi qu'il en soit je reste convaincus d'une chose: Non au communisme, non au partage des richesses!

  2. multedo dit :

    Le fait est que F. Hollande s'est toujours positionné entre deux chaises même en tant que secrétaire général entre les divers courants de son parti. Et en tant qu'éventuel futur Président de la République Française, on sait où il risque d'atterrir et nous avec.

    Mais tu as raison sur un point le débat est creux (du peu que j'ai pu entendre) et digne d'un jeu de cache-cache. Le discours anti-adversaire et décribilisant est grotesque et masque simplement leurs propres faiblesses. Les deux principaux candidats vont jouer à ce petit jeu jusqu'au 1er tour sachant qu'ils vont mener la même politique économique et financière imposée par la Zone Euro.

  3. toni dit :

    attend tu critique HL ,mais qui a diriger la France durant ses 5 ans passer ses bien Sarko , donc il l'avait dit en 2007 qu'il voulais être jugé sur son billant , et bien nous i somme 5ans après
    qu'il nous explique pourquoi 1 millions de chômeurs en plus une dettes de 617 milliard qu'il vas laisser si il n'est pas réélu des pauvres en plus , moi pendants ses 5 ans je n'est pas pu dépenser sans compter , si on doit continuer encore 5ans , vous verrait encore plus de pauvre et plus de chômage
    moi de pouvoir d'achat , et hollande devrait dire que ses de sa faute , il n'a pas gouverner durant ses 5ans , et ne venait pas dire que ses la crise qui a fait cette dette en 2007 LE 1premier ministre avez vue cela et Sarko n'a rien voulu savoir a bon entendeur mieux vaux changer alors la on pourra voir bi

    • phil dit :

      mdr, là, tu critiques sarko sur son bilan, mais le sien est sur un pays de plus de 65 millions d’habitants. francois hollande, dont le bilan pour environ 250 000 habitants est totalement désastreux, avec une dette par habitant 3 fois supérieur à celle des francais, a supprimé tout un tas d’aide comme la gratuité des transports scolaires, les aides aux personnes âgées, en même temps embauché 50% de fonctionnaires en plus, augmenter les impôts etc, et tu voudrais prendre le risque de le voir gouverner la France???? mais sur ce rythme là, il ne faudra même pas 5 ans à Hollande pour nous faire devenir la Grèce… J’ai vraiment peur de l’avenir avec Hollande, même si le bilan de Sarko est contestable, lui pourra au moins nous faire passer la crise, et ne pas passer pour un guignol aux yeux de l’Europe et des autres pays influents. Donc le 6 mai, je vote Sarko…

Laisser un commentaire