Chauffeur de taxi aveugle : symbole de la corruption grecque

En Grèce, chaque région a sa spécialité pour frauder et détourner subventions et allocations. sur l’île de Zakynthos la mode est aux aveugles. L’ïle compte plus de 700 non-voyants, un taux de cécité neuf fois supérieur à la normale… et notamment un chauffeur de taxi aveugle qui perçoit 724 euros tous les deux mois. Le tout payé par les contribuables français et allemands !

Le modèle grec, que les socialistes français semblent avoir pris en exemple en matière de dépenses publiques et de laisser-aller budgétaire, repose sur l’irresponsabilité des dirigeants politiques locaux, mais aussi par un système généralisé de corruption et de détournement de subventions.

Sur l’île de Zakynthos, les habitants ont trouvé une astuce originale pour toucher des aides : prétendre qu’ils sont aveugles. Un taux de non-voyants hallucinants mais qui n’avait pas plus surpris que ça les autorités hellènes. Il aura fallu attendre une enquête du New York Times pour que le pays reconnaisse des abus généralisés.

Car l’exemple de Zakynthos n’est pas unique. Un peu partout en Grèce, des systèmes du même genre sont mis à jour. Et à chaque région sa spécialité : dans la région de Viota, en Grèce centrale, ce sont les asthmatiques qui sont légion ; et sur l’île de Kalymnos les maladies mentales sont étrangement répandues.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

5 réactions à “Chauffeur de taxi aveugle : symbole de la corruption grecque”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.