/>

Libération : les journalistes avouent être “inféodés” au PS

Rédigé par lateigne (24actu) le 04 avril 2012.

Les ficelles de la manipulation à la Pravda du parti socialiste et de François Hollande sont tellement grosses qu’elles mettent même les journalistes de Libération mal à l’aise. Ils ont publié un communiqué pour dénoncer la ligne éditoriale d’un journal “inféodé” au parti socialiste.

Le communiqué du personnel de la société du personnel de Libération dénonce “un traitement éditorial partisan en matière politique, qui semble inféoder le journal au PS”. Ah bon ? Mais ce n’est pas tout, les salariés du journal regrettent également les “unes racoleuses qui tantôt défigurent Libération, tantôt vont à l’encontre des valeurs qui ont toujours été les siennes”.

En clair, même les journalistes de Libé sont mal à l’aise du rôle d’organe de presse officieux que joue leur journal dans l’organigramme politique de François Hollande et réclament à corps et à cris un peu plus d’indépendance par rapport aux donneurs d’ordres de la rue Solférino.

Un coup de gueule qui vise notamment le directeur de la publication du journal, Nicolas Demorand, manifestement fortement contesté en interne. “Un an après l’arrivée de Nicolas Demorand, la greffe n’a pas pris”, constatent d’ailleurs les salariés de Libération qui ironisent sur des “pseudos évènements basés sur des interviews et non sur des enquêtes, ou la mise à l’écart de thèmes comme le “social, l’environnement, l’immigration”.

Mais que François Hollande se rassure. Si Libération entre en rébellion, le parti socialiste pourra quand même compter sur le soutien sans faille du Monde, du Nouvel Observateur, de Mediapart, de l’ensemble du service public et de la quasi-totalité des “intellectuels” parisiens.

Déjà 11 remarques sur cet article

  1. denis-le-rouge dit :

    Les journalistes du Figaro ont été du faire la même constatation en ce qui concerne le traitement de faveur qu'ils sont obligé d'accorder au président-candidat et au détriment de son challenger, Flamby. On dirait que vous découvrez les accointances et les copinages entre média et politique. C'est touchant tant de naïveté. En tout cas, ce n'est pas vous que l'on taxerait d'être "inféodé" à la droite, voire l'extrême droite: vous n'êtes pas journalistes. Donc vous pouvez évidemment tout vous permettre…

  2. […] https://24heuresactu.com/2012/04/04/liberation-les-journalistes-avouent-etre-infeodes-au-ps/ Share this:TwitterFacebookJ'aimeJ'aime  Catégories:Actualités, Media, Politique, Présidentielles 2012, Société Commentaires (0) Rétroliens (0) Laisser un commentaire Rétrolien […]

  3. Dido dit :

    il y a eu dany le rouge..expulsé de France. Quant au Figaro, qui achète le journal? Qui le fait vivre? Les lecteurs.Qui sont les lecteurs du Figaro?????? Le rédacteur en chef , interrogé, ne voit aucune raison de changer sa ligne éditoriale.
    Libération: des intellos, pas tous de gauche, et des gens de gauche. Donc un lectorat multiple.ce qui explique la réaction des rédacteurs, qui s'inquiètent de la fuite possible d'une partie de leurs lecteurs, et donc à terme, de leur emploi. Voilà .

  4. mmmmmmmmmmmmmmmmmmmm dit :

    le figaro N°1 des quotidiens francais
    tf1 meilleure chaine tv de france et d'europe
    posez vous la question de savoir pourquoi?
    parceque c'est pas des adeptes de la gauche doberman

  5. Sysyl Roy dit :

    Le coup de gueule des journalistes de Libération vise aussi M. Demorand qui, visiblement n'a pas gagné la confiance de son équipe. Rien de comparable au Figaro qui conserve une ligne éditoriale moins outrancière, malgré des accointances de droite,

  6. lilidubassin dit :

    Change un peut de phrases ça fini par lasser "non au communisme , non au partage des richesses! " il y a tellement plus a dire contre les gauchos et les bocheviks.

  7. lilidubassin dit :

    on ta reconnu anti coco

  8. denis-le-rouge dit :

    Bravo Dido: grâce à toi j'ai appris que ce sont les lecteurs du Figaro qui achètent le journal. Je me posais des questions à savoir comment Messieurs Dassault et Mougeotte pouvaient encore subvenir à leur besoin. Vu que le premier tire à trois fois plus d'exemplaires que le second, on peut dire qu'il y a quand même plus de gens de droite en France que de cocos (mais, il y a aussi trois fois plus de communistes que de fachos en France, Minute ne tirant qu'à 40.000 exemplaires).

  9. Hoelgoat dit :

    Oui, le sens de la mesure est effectivement au coeur de la ligne éditoriale du Figaro^^

  10. Cyrille dit :

    Et à qui est inféodé 24 heurs actu ?

  11. Tatail dit :

    Complètement d’actualité :

    GOEBBELS en 1933 :
    “l’idéal, c’est que la presse soit organisée avec une telle finesse qu’elle soit en quelque sorte un piano sur lequel puisse jouer le gouvernement”.

    http://www.facebook.com/Hub.Delyon/posts/263992893694018

Laisser un commentaire sur lilidubassin