Pulvar : un demi-Smic aux pieds pour la papesse de gauche

La souplesse morale des prêcheurs de gauche n’a pas de limite. Audrey Pulvar, qui récite sans vergogne le catéchisme socialiste sur les antennes du service public et balance ses “valeurs de gauche” à la gueule des Français, s’est rendue samedi dernier sur le plateau de Laurent Ruquier chaussée d’escarpins Vuitton d’une valeur de 490 euros.

Ce n’est pas parce que la compagne d’Arnaud Montebourg est proche du “peuple de gauche” qu’elle doit se fagoter comme une prolétaire. Selon le site exprimeo, la compagne d’Arnaud Montebourg arborait samedi dans On n’est pas couché ! une paire de chaussures très courue chez les fashionistas des beaux quartiers parisiens.

Aux pieds, les fameux escarpins à cadenas de Louis Vuitton, que la marque de luxe propose à ses riches clientes pour la bagatelle de 490 euros… soit plus de la moitié d’un Smic ! Si on ne demande pas aux présentatrices télé de se fournir à la Halle aux chaussures, l’ironie est tout de même mordante.

Avec son compagnon, Audrey Pulvar s’est transformée ces derniers mois en chevalier blanc du prolétariat et de la frange populaire du parti socialiste. Sauf que la gauche de la gauche du PS aime les restaurants gastronomiques et se chausse dans les mêmes boutiques que les bourgeoises de droite qu’elle étrille dans ses chroniques.

Un peu de cohérence entre les postures morales et les actes serait assez salvateur pour la gauche française. En attendant, vous pouvez toujours continuer à réclamer le retrait des antennes du service public de la porte-parole officieuse de François Hollande.

On vous recommande

A propos de l'auteur didoulefou (24actu)

16 réactions à “Pulvar : un demi-Smic aux pieds pour la papesse de gauche”

  1. Les gens de gauche ont ils le droit d´acheter des produits de marques?! Oui tant qu´ils ne nous disent pas qu´ils "n´aiment pas les riches". En français on appel cela de l´hypocrisie.

  2. et?????
    non mais hay oh serieu?????
    on s'en fou!!! des soulier louis vuitton et alors le problème ou est il?

  3. Et voilà qu'on s'attarde sur des détails inutiles qui ne vont en rien résoudre les problèmes beaucoup plus profond. A cette allure on fonce droit dans le mur.
    Par ailleurs A.P. ne porte pas de perruque …

  4. Ça vous étonne, ces gauchistes qui crachent sur les riches alors qu’ils en font partie ? Ce sont des hypocrites ! Ils n’ont même pas le courage de dire publiquement ce qu’ils gagnent tellement c’est indécent !
    Tous des faux-derches !
    Hollande, lui, ne va pas au Fouquet’s… Il va chez “Laurent” dans le 8ème… C’est pire !
    Allez donc vérifier sur le site et vous verrez que ça vaut le Fouquet’s ! Et ça se dit proche du peuple !
    Grotesque !

  5. Se payer des escarpins avec la paye de son travaille, c’est une chose. Le faire avec l’argent publique s’en est une autre. Quand je pars en vacances, je ne me pose pas la question de combien de smic ca coute. quand Nicolas Sarkozy pars en vacances je me demande ce qu’on peut faire avec cet argent. et ca me semble legitime de se questionner sur l’utilisation de l’argent publique. Gauche ou droite, ces gens la sont dans le business de la politique pour eux meme. Ce qui me choque le plus c’est le nombre de personnes soutenant avec une foie sans egale, ce genre d’individu. Il ne font rien pour la France, ni pour le peuple francais.

  6. Des fois on leur prête les chaussures pour faire de la pub…. et c’est une entreprise française, donc si elle a de la pub, et si elle gagne des parts de marché, c’est tout bénèf pour la France (ceteris partibus évidemment). Ne jugeons pas trop vite, et surtout pas sur ce qui est potentiellement un “faux” problème (si ça se trouve on les lui a offerte…)

    1. il ne faut pas être trop naïf non plus, je doute que ce soit un cadeau, mais même si c’est le cas, l’exemple des chaussures en est un bon pour montrer toute l’hypocrisie d’une gauche qui n’assume pas la richesse, donne des leçons, et qui fait de l’argent un tabou alors qu’elle en profitera beaucoup plus que tous les gens qui voteront pour elle.

  7. Elle a le droit de s’habiller comme elle le souhaite, puisqu’elle en a les moyens.
    Mais, de grâce, qu’elle s’arrête de donner des leçons de morale. Elle est ridicule.
    Dehors, cette gauche bobo pourrie jusqu’à l’os !

  8. Etre de gauche n’est pas synonyme de pauvreté selon moi. Si elle a les moyens de s’acheter des escarpins vuitton a 500euros, pourquoi ne le ferait-elle pas, parce qu’elle est de gauche? Quel est le rapport?! Vous ne pensez pas que vous confondez tout là?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.