/>

Le FN de Marine Le Pen est toujours l’allié objectif du PS

Rédigé par maximus (24actu) le 24 avril 2012.

Marine Le Pen a eu beau avoir fait évoluer la ligne politique du Front National, une chose demeure : le FN sauce Marine reste l’idiot utile de la gauche française pour permettre au parti socialiste de dominer la vie politique française. Un pari politicien absurde et suicidaire qui empêche tout rapprochement à droite.

N’en déplaise aux plus radicaux des électeurs de Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy n’est pas François Hollande. Loin s’en faut ! Il n’y a qu’à jeter un rapide coup d’oeil au programme porté par le parti socialiste et ses “camarades” Jean-Luc Mélenchon et Eva Joly pour s’en convaincre : vote des étrangers, mariage homosexuel et adoption par des couples gays, dépénalisation de la drogue, régularisations massives,…

Les électeurs frontistes peuvent être en désaccord avec les idées et propositions de Nicolas Sarkozy (sinon ils auraient voté pour lui au premier tour), ils peuvent même s’être senti trahi par les résultats de son premier mandat, que ce soit sur la question européenne, sur la lutte contre l’insécurité ou sur les questions d’immigration. Mais de là à apporter leur vote à une gauche libertaire qui les méprise… il y a un fossé que Marine Le Pen est en train de franchir allègrement.

Pourquoi ? Par manque de courage politique, de vision et avec une dose de cynisme mal avisé. Certes le score du FN au premier tour de la présidentielle est important. Certes, les tenors de l’UMP risquent de se déchirer au lendemain de la présidentielle (encore que Jean-François Copé semble tenir la barque assez solidement). Mais le plaisir de faire battre Nicolas Sarkozy vaut-il le prix qu’il y aura à payer pour avoir fait gagner la gauche ?

Car outre les réformes sociétales que nous aurons avant l’été et qui vont modifier radicalement (et dramatiquement) la société française, la gauche va arriver avec son arsenal bien-pensant. Les tribunaux de la pensée, que Nicolas Sarkozy a commencé à fermer (l’aveuglement partisan et l’antisarkozysme ont des limites et il est difficile de nier une libération de la parole au cours des 5 dernières années)… vont rouvrir à plein.

Toute idée qui sortira du credo mondialiste, libertaire et multiculturelle prêché par Martine Aubry, Cécile Duflot ou Julien Dray, sera impitoyablement pourchassée (y compris devant des tribunaux). Les 19% de Marine Le Pen ne sont pas le fruit du hasard : ils interviennent après 5 années de Sarkozy… et alors que le candidat de l’UMP a fait lui-même une campagne historiquement à droite.

La France a besoin de repères et de valeurs. La France a envie d’une politique de droite assumée et protectrice : 46% d’électeurs ont fait ce choix clair et net dès le 1er tour ! En soutenant officieusement la gauche et François Hollande, Marine Le Pen est en train de trahir ses électeurs, d’être un supplétif du parti socialiste…. et de se planter politiquement. Elle ne franchira jamais de cap politique dans cette posture de faux ni-ni qui est en réalité l’assurance de faire gagner la gauche sans la moindre contre-partie.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. jmo82 dit :

    si elle appelle à voter blanc on s’en souviendra pour les législatives si un candidat fn est face à un socialo … on restera à la maison !! pareil si dans 5 ans c’est elle qui est au second tour ce qui ne fais à mon avis aucun doute !! quoi que dse les guéant et compagnie à droite on est pas des moutons !! et il faut que toutes les droites se rassemble pour emp^cher la fraise des bois d’être élu !!

  2. PATBURN dit :

    a) Que l’UMP dise clairement qu’il faut voter FN plutôt que PS….. pour l’instant, tous ceux qui ont parlé ont dit le contraire….
    b) Sarko à sa première (dernière ???) élection, s’est empressé de faire rentrer au gouvernement des gens de….. gauche !!!! Qu’il promette la même ouverture à droite et au FN s’il veut être crédible…..
    Pas une voix pour eux tant que la position sur ces deux thèmes ne prouvera pas qu’ils sont différents de Hollande !

  3. MALLET dit :

    Ce qui est de toute façon certain, c’est que si Hollande passe, il passera avec des voix du FN.

    C’est un étrange attelage.

  4. celige dit :

    On aurait un duel Hollande – Le Pen, l’UMP aurait dit : “Tout sauf Le Pen”

    A méditer…

Laisser un commentaire