/>

Retour de DSK : l’outrecuidance d’une gauche sans morale

Rédigé par lateigne (24actu) le 30 avril 2012.

Dominique Strauss-Kahn a beau faire l’objet de poursuites judiciaires aux Etats-Unis pour viol et en France pour proxénétisme aggravé, cela ne l’empêche pas d’effectuer un retour fracassant dans la campagne socialiste en accusant Nicolas Sarkozy de “complot politique” et en se montrant aux côtés de Manuel Valls et Pierre Moscovici. Le symbole d’une gauche arrogante qui a perdu tout sens de la morale.

Rien de choquant à voir Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, Manuel Valls, directeur de communication du candidat socialiste, boire un verre de champagne avec DSK ? Pas à en croire les bonnes âmes du parti socialiste, qui insistent sur le caractère privé de la rencontre.

Un caractère privé qui n’a pourtant pas empêché Ségolène Royal de quitter illico les lieux une fois l’arrivée du “satyre du Sofitel” annoncée par Julien Dray (qui organisait à cette occasion son anniversaire) : il faut dire que contrairement à beaucoup de ses camarades socialistes, l’ancienne candidate PS n’a jamais hésité à dénoncer les attitudes de DSK “qui ont porté atteinte à la dignité de la femme”.

Pas de quoi effrayer en revanche les deux collaborateurs les plus proches de François Hollande… Et comme par hasard, Dominique Strauss Kahn, qui avait organisé un véritable come-back de rock-star, avait accordé une interview au Guardian quelques heures plus tôt pour avancer une “théorie du complot” abracadabrantesque.

Le viol pour lequel DSK est poursuivi à New York ? Une machination ourdie par Nicolas Sarkozy alors que l’ancien chouchou socialiste, Apollon notoire, avait fait tomber en pâmoison Nafissatou Diallo en sept minutes chrono. L’affaire du Carlton de Lille ? Un traquenard des barbouzes de droite alors que le brave DSK pensait que le “matériel” venait aux orgies organisées en son honneur pour profiter de son corps de rêve !

Dominique Strauss-Kahn serait bien avisé de se taire et de se faire oublier… Hélas, la décence n’est pas un mot qui entre dans le vocabulaire socialiste et le PS cherche désespérément un moyen de réintégrer l’ancien patron du FMI dans sa “dream team” : un poste au gouvernement ? Trop tôt sans doute… mais d’ici 2017 ?

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. GROSSE CANNE dit :

    L’anniversaire de Julien Dray est le 5 mars !!???

    Vu que le “j’ose” à l’air d’un sacré lieu de débauche, c’était pas plutôt une fête pour DSK (né le 25 avril) ???

  2. xm dit :

    Certains socialistes n’ont aucune morale.

    Effectivement, le lieu choisi pour la fête paraît assez olé olé. A croire qu’au PS on ne pense qu’à ça. Et que dire de Madame Royal qui emmène sa fille de 19 ans dans un tel endroit.

    Le champagne coule à flot pendant que nombre de nos concitoyens sont dans la merde financière.

    Et le pire, la présence de DSK qui se fait photographier avec des bimbos. Ce type va pouvoir bientôt remplacer Marc Dorcel.

    Nous voici revenu sous Louis XV.

    Et Hollande qui nous parle que de moralité et de justice sociale.

    Là dessus aussi, il y en a à dire.

    Comme la révocation sur un coup monté d’un agent du département du Nord qui dénonçait le management sectaire du directeur juridique.

  3. xm dit :

    Hollande ne parle que de morale.

    Mais là.

    Organiser une fête où le champagne coule à flot (pendant que nos concitoyens souffrent financièrement) dan un lieu olé olé et avec en guest star DSK mis en examen dans l’affaire Carlton et mis en cause pour agression sexuelle dans l’affaire Banon (heureusement, il y avait prescription), c’est du lourd.

  4. xm dit :

    Les socialistes sont sans Honneur.

    Au Département du Nord, ils ont révoqué sur la base d’un dossier sans contradictoire et sans preuves un agent qui dénonçait le management quasi sectaire du directeur juridique.

  5. Alain dit :

    La Gôche aurait eu de la morale ? Piqure de rappel pour ceux qui auraient la mémoire courte: EDIFIANT !

    http://www.youtube.com/watch?v=Utg8vLC2PKo&feature=youtu.be

    La Gôche se fout de la morale, de la démocratie…

    N’est-elle pas en train de livrer la France à l’immigration pour gagner les électeurs qui en sont issus ? Et ce sont les classes moyennes, qui travaillent ,qui en bavent ,en cette période de crise ,qui payeront les largesses de la Gauche envers les nouveaux arrivants (APL, caf, cmu, ame…)

  6. Alphonso Capone dit :

    Je ne suis pas d´accord la gauche a une morale; une morale de gauche.
    Croyez moi sur parole. j´en connais un rayon.

  7. Alphonso Capone dit :

    Si vous ne me croyez pas demandez à Ange, Mémé, Jean Noël et Antoine à Marseille.

  8. Alphonso Capone dit :

    Excuse moi Alexandre, je t´ai oublié.

  9. Paul Emiste dit :

    Parle plus bas car on pourrait bien nous entendrrrrre….

  10. yveb dit :

    Certains média ont présenté la photo de julien Drey devant son
    gateau du 28 avril sauf que le cliché date du vendredi 5 mars 2010 à l’occasion de ses 55 ans ; d’autre part le restaurant ne se
    nomme pas “José ” mais “J’ose” dont la devise est ,je cite “le
    plaisir sous toutes ses formes à porté de main” et ” le soir
    découvrez l’orgasme du palais”.
    Il est donc inutile de jouer les vierges effarouchées pour
    cette soirée Drey.S.K

Laisser un commentaire sur GROSSE CANNE