François Hollande : président de la France médiocre ?

Rédigé par didoulefou (24actu) le 03 mai 2012.

Le débat entre Nicolas Sarkozy et François Hollande n’a fait que confirmer les impressions laissées depuis le début de campagne par le candidat socialiste : flou, manque de hauteur de vue, agressivité, arrogance.  Le candidat normal essaye ses habits de président médiocre… et tant pis si les Français ne l’ont pour l’instant pas encore élu.

Face à un Nicolas Sarkozy précis et déterminé, François Hollande n’a usé que des artifices de l’esquive et de l’injure… comme toujours. Il est en effet plus facile de clamer que le président a “sali” ou “divisé” la France que d’expliquer un projet clair et cohérent pour tracer le cap à suivre de notre avenir commun.

Le cap de François Hollande personne ne le connait à trois jours du second tour… en revanche on connait toutes les infamies qu’il affuble Nicolas Sarkozy. Il faut dire que le candidat socialiste a fait le choix clair et assumé de faire de cette élection présidentielle un referendum anti-sarkozy. Ni plus, ni moins.

Avec beaucoup de cynisme et avec surtout la collaboration active du système médiatique qui ne l’aura poussé à aucun moment dans ses retranchements, François Hollande est en train de réussir son pari : remporter la présidentielle sans colonne vertébrale et sans la moindre idée structurante.

Il est surtout en train d’endormir les Français et de leur promettre toujours plus de dépenses publiques alors même que les caisses de l’Etat sont vides et qu’il serait urgent d’accélérer encore sa réforme et la réduction des déficits.

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Exact! C´est la France de “l´augmentation de salaire à l´ancienneté”, contre la France de “l´augmentation de salaire au mérite”.

    • Libertad dit :

      Moi, Président de la République….
      je ruinerai la France,

      Voici ce que n’a pas dit François Hollande hier.

      Moi, président de la République, je ruinerai la France, comme je l’ai déjà fait avec la Corrèze, dont la dette a explosé au cours de mon mandat.
      Moi, président de la République, comme je l’ai fait pendant 10 ans à la tête du PS, je protégerai tous mes amis mis en examen et condamnés par la justice.
      Moi, président de la République, je donnerai le droit de vote aux étrangers pour compenser la perte de l’électorat populaire.
      Moi, président de la République, je fermerai les yeux sur les turpitudes sexuelles de DSK, comme je l’ai déjà fait dans le passé (affaire Tristane Banon).
      Moi, président de la République, je serai obligé de faires des cadeaux aux 700 imams et à Tariq Ramadan qui ont appelé à voter pour moi. Il faut savoir remercier ses amis.
      Moi, président de la République, je régulariserai les clandestins, comme me le demande mes alliés Mélenchon et Joly. Cela fera toujours quelques électeurs socialistes en plus.
      Moi, président de la République, je créerai 60 000 postes de fonctionnaires en plus dans l’éducation nationale, même si je n’ai jamais su calculer combien cela coûtait !
      Moi, président de la République, je ferai du cynisme une vertu politique, comme mon maître François Mitterrand l’a fait avant moi en roulant tous les Français dans la farine, y compris les électeurs de gauche.
      Moi, président de la République, j’irai dire aux dirigeants chinois tout ce que j’ai sur le cœur, mais comme ils ne me recevront pas, comme ils l’ont déjà fait avec mon émissaire Laurent Fabius, je rentrerai bredouille, mais cela m’aura permis de faire une belle balade aux frais des contribuables.
      Moi, président de la République, je laisserai mes conseillers en sécurité confortablement installés dans leur gros fauteuil, critiquer les policiers du RAID qui risquent leur vie sur le terrain.
      Moi, président de la République, je me présenterai comme le candidat du rassemblement, ce qui ne m’empêchera pas de dire que je n’aime pas les riches, et de laisser mon porte-parole traiter les électeurs du FN de xénophobes.
      Moi, président de la République, je me lancerai dans une grande chasse aux sorcières pour mettre au placard tous les hauts-fonctionnairesqui ont travaillé avec la droite, je demanderai également la tête des journalistes de droite, comme Etienne Mougeotte, a qui j’ai refusé une interview.

  2. desperate daddy dit :

    Poussé dans ses retranchements, il a montré son vrai visage :
    bafouillant, insultant, interrompant son partner, buté, orgueilleux, arrogant, etc…
    Mais, cela suffit-il pour faire un Homme d’Etat ? Sûrement pas, car s’il n’est pas capable de tenir un débat sans réprimer un baillement (vers 22:33), que fera-t-il dans les marathons des réunions internationales ? Suffit-il de faire de l’incantation “quand je serai Président”, pour convaincre ? Mélanchon est en embuscade et ne tardera pas à le bouffer tout cru. Ses potes du PS se moquaient de lui, et à présent, ils sont tous sur les rangs pour venir se goinfrer à nos frais.
    Viendra alors le temps de laisser tomber les masques. Ce sera trop tard.
    Il me fait peur, et je sais que je ne serai pas protégé des périls qui menacent la Nation.
    Quand un même parti concentre tous les pouvoirs, en incluant le presse, çà s’appelle une DICTATURE. Alors, réagissons et envoyons lui une chambre de droite.

  3. xm dit :

    Par son comportement, Hollande rappelle les courtisans de l’ancien régime.

    Arrogant avec les gens n’ayant pas sa “culture” (l’ENA, la nouvelle aristocratie qui truste tous les hauts postes de l’Administration et du CAC40), moqueur, il a montré son côté arrogant.

    Nous avons pu également constater son manque de charisme et de réparti quand il était placé dans une situation délicate.

    Vous le voyez négocier avec Poutine.

    • Giordano Bruno dit :

      “négocier avec Poutine”, votre argument est assez comique lorsqu’on se souvient de M. Sarkosy sortant d’un entretien avec son ami Poutine complètement bourré et tenant ensuite la conférence de presse la plus délirante qu’ait jamais donné un président.

      • Fox dit :

        C’est bien de vouloir ressortir cette rumeur, sauf qu’à l’époque, Libé, à priori journal davantage orienté à gauche, avait au moins eu l’honnêteté , sur la base de l’interview complète du G8, de reconnaitre que monsieur Sarkozy n’était pas ivre, mais essoufflé et mal préparé…

      • youp 06 dit :

        n importe quoi Nicolas sarkozy ne boit pas , oui hollande me fait peur il y a bien longtemps aussi que la france est divisé , car toujours donner des avantages aux fonctionnaires et rien aux autres

      • youp 06 dit :

        quelle mensonge NICOLAS SARKOZY de boit pas , vote candidat manque beaucoup de charisme , il n est pas le président de tous les français , celui des syndicats et des fonctionnaires

  4. antisarkoz dit :

    merci de rappeler l’épisode éthylique de sarkozy au G8 il en a tellement fait en 5 ans qu’on en oubli 95%, décrétons l’éthylotest obligatoire avant les réunions politiques à l’étranger pour garder notre crédibilité, parce que la un président bourré à part Eltsine

  5. Intouchable dit :

    François Hollande le président médiocre d’une France médiocre? Tout celà me semble assez logique! Ah, j’oubliais que les Français étaient champions du monde toutes catégories et qu’à ce titre ils ont la prétention de donner des leçons à sept milliards de malheureux qui n’ont pas la chance d’avoir pris la Bastille, mis à feu et à sang toute l’Europe avant d’opérer à une de leurs métamorphoses des plus brillantes, passer de 99% de collaborateurs à 99% de résistants leur permettant ainsi d’usurper un siège au Conseil de Sécurité des NU. Pourquoi retirer vos soldats d’Afghanistan, alors que vous vous félicitiez de l’entrée de l’Armée Rouge en 79. Le rayonnement de la France, c’est arrêté dans le désert algérien et les lagons de Polynésie! Nocif.
    Il n’y a pas de quoi trinquer Messieurs.
    Vous aurez en effet le président médiocre que vous méritez, un président qui fera de son mieux pour vous laisser vous délecter de votre médiocrité.
    Et si jamais l’envie vous revenait de passer à l’un ou l’autre des extrêmes et de déborder de vos frontières, comptez sur moi et des millions d’autres pour vous en empêcher!

  6. Lilian13 dit :

    Il faut voir l’état ou est la Corrèze, au fond du trou. Et il veut gouverner la France? Aucune carrure d’un président, aucune carrure internationale. Il suffit de le rencontrer pour le voir raconter des bêtises en riant bêtement. C’est un guignol.

  7. aute dit :

    Voilà un mois que F. hopllande est au commande. On l’a vu se déplacer au G_, rien de concret, le mot “croissance” sans l’expliciter ça ne donne rien.
    A l’Otan, F. Hollande arrive en retard après le discours d’Obama, ça fait mauvaise impression.
    A Berlin avec A. Merkel, le mot “croissance” mais rien de concret. Les euro bonds qui vont généré pur l’Allemagne, des taux d’intéret supérieurs à ceux dont ils bénéficient actuellement;
    E.

Laisser un commentaire