/>

Enquête sur d’éventuels viols en réunion : DSK embarrasse Hollande

Rédigé par lesoufflet le 04 mai 2012.

dsk-pipe-hollande-600x360

dsk-pipe-hollande-600x360Les juges d’instruction chargés de l’enquête sur l’affaire du Carlton de Lille ont demandé au parquet l’autorisation d’enquêter sur des faits de “viol en réunion”, notamment au sujet de Dominique Strauss-Kahn. Celui que François Hollande remplace dans la course à l’Élysée et avec qui il devait boire du champagne, la semaine dernière, au “J’ose”, pourrait bouleverser la campagne.

Selon Libération, les trois juges d’instruction en charge de l’affaire du Carlton auraient demandé au parquet de Lille, le 28 mars 2011, l’autorisation de mener une enquête pour “viol en réunion”. Le quotidien affirme que “les juges visent précisément quatre protagonistes de ce dossier à tiroir : l’ex-patron du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn, mis en examen le 26 mars pour proxénétisme aggravé en bande organisée ; Jean-Christophe Lagarde, commissaire, ancien chef de la sûreté à Lille, mis en examen lui aussi et suspendu depuis l’automne ; David Roquet, chef d’une filiale d’Eiffage, et son ami Fabrice Paszkowski, l’homme qui échangeait des SMS avec DSK.

Pour l’heure, ces juges enquêtent uniquement sur des soupçons de proxénétisme, d’abus de biens sociaux, d’escroquerie et de blanchiment.

Les viols présumés concernent une prostitué qui avait raconté la scène avec DSK. “Il me tenait les mains. Il me tirait les cheveux, il m’a fait mal. […] J’ai refusé en lui disant non, je ne veux pas […] J’ai dit clairement que je ne voulais pas, à plusieurs reprises, à haute voix“, avait-elle expliqué au sujet d’une sodomie que DSK lui aurait imposée. Selon elle, un homme lui aurait même tenu les mains pendant ce sordide épisode.

Heureusement pour la transparence démocratique, la justice rendra son verdict après l’élection, afin que les Français ne puissent pas savoir pour quel genre de camp ils s’apprêtent à voter… La réponse du parquet sera donc connue “la semaine prochaine, afin de ne pas perturber le scrutin présidentiel“, a expliqué la justice indépendante.

Depuis quand faut-il demander la permission à une femme avant de la sodomiser ? Chacun n’est-il pas libre d’avoir la vie sexuelle qu’il souhaite ? Nicolas Sarkozy n’a-t-il donc aucune limite ? Le président a déjà payé Nafissatou Diallo pour qu’elle se fasse des contusions au vagin et qu’elle accuse DSK ; il a soudoyé Tristane Banon et la justice française pour que DSK soit reconnu coupable de faits pouvant être qualifiés d’agression sexuelle ; il a payé des dizaines de call girls lilloises et belges, ainsi que les policiers, les juges et Dodo la Saumure pour lancer des rumeurs infondées sur le Carlton de Lille…

Tous ces complots pour souiller l’honneur d’un homme intègre et élégant envers la gente féminine sont indignes d’une république. Si DSK avait le moindre comportement dégradant pour les femmes, on sait très bien que l’ancien premier secrétaire du PS, François Hollande aurait exclu l’éléphant du parti depuis longtemps. Si DSK était agressif avec les femmes, les dirigeants du parti progressiste et féministe ne seraient jamais aller boire du champagne au “j’ose”, avec cette pauvre victime et sa femme, Anne Sinclair, dont la carrière journalistique a été brisée par les calomnies sur son mari.

Vivement que François Hollande arrive au pouvoir et qu’il mette ces boules puantes de l’UMP à leur place, aux oubliettes, afin que DSK puisse enfin servir notre beau pays et siéger comme il le mérite, au ministère de l’économie…

On comprend mieux pourquoi les rappeurs et les racailles des banlieues votent socialiste. Auraient-ils enfin trouvé un parti qui comprenne leurs tournantes ?

Vive la justice, vive Dominique Strauss-Kahn, vive François Hollande et vive le parti socialiste !!!

 

 

 


 

 

 

 

 

Déjà 12 remarques sur cet article

  1. antisarkoz dit :

    50 millions €, qu’a bien pu vendre sarkozy à kadhafi pour cette somme faramineuse ? si quelqu’un a une réponse

    • cheikhkhan dit :

      Vous êtes un voyou qui accuse sans preuve alors que pour DSK les faits sont établis. Rappelez-vous, à propos de mediapart, le fait suivant : le septembre 1991 le Monde a publié ses excuses pour avoir publié un article “un scandale à Panama” accusant le PS d’être financé par Noriega, baron de la drogue. L’article diffamatoire était signé Edwy Plenel.

      • Alain dit :

        Comme dans tous les articles, le petit godillot du PS, antisarkoz, dont on espère qu’il en reçoit au moins l ‘aumône, assène ses délires et bien souvent insultes, quand il ne menaçe pas de porter plainte contre le site ou le fermer par virus interposé … Bel exemple du débat démocratique promis par la Gôche !

        On le renvoie simplement aux affaires de Tonton François 1er, le site s’étant déjà chargé des turpitudes de son émule, François 2, aspirant Tonton.
        Peut être ce dernier pourra -t-il même dépasser le record de son illustre prédécesseur dans la grandeur des affaires de France: Faux attentat de l’Observatoire, Irlandais de Vincenne, écoutes de l’Elysée, Rainbow Warrior, Pelat-Vibrachoc, Urba, Elf, Orta, Triangle- Péchiney, Luchaire, Frégates de Taiwan, Afrique de Papa-m-a-dit, Port de Plaisance de St Martin, etc….sans même évoquer les breloques de Vichy, et la clarté de sa vie privée (financée par le contribuable) et de sa santé….

  2. xm dit :

    Avec cette accumulation de faits, DSK apparaît de plus en plus pour une “bête”.

    Tout cela tend aussi à croire véridiques les affirmations de Madame Diallo.

  3. Giordano Bruno dit :

    “les rappeurs et les racailles des banlieues votent socialiste”.
    Précisez votre pensée, Monsieur Lesoufflet. Vous voulez dire les arabes, ou les “musulmans d’apparence” comme dit votre gourou ? Ayez au moins le courage d’afficher votre racisme.

    • Samira dit :

      c’est vous le raciste pour assimiler racaille à arabe ou musulman.
      Je pense la même chose, en étant de droite.
      La gauche s’est emparé de ces gens perdus, pour leur promettre monts et merveilles, ils n’ont pas compris qu’elle n’était pas de leur côté.

  4. NicoSavoie dit :

    Il a bien fait de piquer 50 m€ a khadafi. Il aurait du en prendre plus 😉

  5. Paul Emiste dit :

    DSK embrasse Hollande?! Quelle horreur!!

  6. antisarkoz dit :

    Mr Georges Tron, membre de l’UMP, violeur.
    récit d’une malheureuse tombé entre les griffes de l’ump georges tron
    Le 12 novembre 2009, le secrétaire du maire m’informe que le maire souhaite ma présence lors d’un déjeuner où était conviée, notamment, Brigitte Gruel (adjointe à la Culture). Pendant tout le repas il s’est arrangé pour avoir à nouveau mes jambes, l’une après l’autre, sur les siennes en me les attrapant. J’étais très gênée par rapport aux invités, et comme je sentais qu’il insistait, je ne résistais pas.

    Vers la fin du repas, à ma très grande surprise, voyant que le maire avait ses deux mains sur la table, je me suis aperçue que Brigitte Gruel avait pris le relais. J’étais bouleversée.

    Je précise que pendant tout le repas, il s’arrangeait pour me servir plusieurs verres de vin.

    A la fin du repas, les invités ont été raccompagnés par Brigitte Gruel, et alors que je mettais mon manteau pour les suivre, monsieur Tron m’a demandé de rester et de m’asseoir en face de lui. J’ai obéi et il m’a refait pareil. C’est alors que Brigitte est revenue et j’ai entendu qu’elle fermait la porte à clé.

    Elle s’est mise derrière moi et m’a caressé les épaules, la poitrine tout en me dégrafant. Georges Tron m’ayant demandé de fermer les yeux et de ne pas les rouvrir.
    J’ai entendu Brigitte faire une fellation à monsieur Tron

    Je me suis aperçue que Brigitte s’était déshabillée, restant uniquement en collant. Monsieur Tron est resté habillé et il m’a pris la main pour que je caresse la poitrine de Brigitte.

    Monsieur Tron m’a remonté ma jupe et a passé la main dans ma culotte. Je n’avais aucune réaction, tétanisée par le fait que je ne m’attendais pas à ça. J’espérais qu’il allait arrêter. De toute façon il a bien vu que je ne prenais pas de plaisir. Il a écarté mes lèvres et a mis son doigt.

    Quand il a vu que je n’avais aucune réaction, il a enlevé ses mains et il s’est mis à caresser Brigitte. J’ai entendu Brigitte faire une fellation à monsieur Tron. J’ai préféré ne pas ouvrir les yeux. A la fin ils se sont rhabillés et je me souviens qu’il faisait nuit. Brigitte m’a demandé si ça allait et j’ai répondu oui car je voulais partir au plus vite.
    Brigitte m’a dégrafé ma robe et m’a caressé

    La deuxième agression remonte au 4 janvier 2010, date à laquelle la secrétaire du maire m’a demandé de me rendre au domicile de Brigitte Gruel pour que j’apporte son agenda au maire. Je ne voulais pas y aller. Il a rappelé la secrétaire pour confirmer que je devais y être dans trente minutes.

    Quand je suis arrivée au pavillon de Brigitte Gruel, il était au téléphone sur le canapé avec trois verres de vin servis. Je me suis assise sur un fauteuil et il a exigé que je vienne près de lui. Sous prétexte de regarder l’agenda qu’il avait posé sur mon genou, il a recommencé à me toucher les jambes.

    Il m’a pris les jambes en me faisant basculer sur le côté, pratiquement allongée sur le canapé. Il a collé sa bouche sur mes orteils en soufflant dessus. Brigitte m’a dégrafé ma robe et m’a caressée, Georges Tron me demandant de fermer les yeux.

    Il a essayé de passer la main mais comme j’avais mis un collant il n’a pas pu. Il a mis la main sur le sexe de Brigitte. Brigitte a fini par lui faire une fellation…….

    • Paul Emiste dit :

      Pourquoi cette comparaison? Monsieur Tron était présenté comme le chevalier blanc de l´UMP qui allait sauver la France en devenant president de la republique?!

Laisser un commentaire