/>

Le mariage gay, ou la régression sociétale

Rédigé par elanfrancais le 11 mai 2012.

homoparentalité-

homoparentalité-Le Président des États-Unis, Barack Obama, a annoncé mercredi dernier qu’il était favorable au mariage entre personnes de même sexe. De son côté, François Hollande a clairement annoncé dans son projet qu’il ouvrirait le droit au mariage aux couples homosexuels, qui pourront, en prime, adopter. Les néerlandais, pour ne citer qu’eux, ont autorisé cette union depuis le 1er avril 2001. Beaucoup de militants pro-mariage gay érigent ce pays en exemple, arguant du fait que la France serait “en retard”, et défendant ainsi une certaine idée du progrès, largement contestable, car tout progrès n’est pas nécessairement profitable pour la société.

Mais pour certains bien-pensants qui déambulent dans le grand supermarché des “idées neuves” , la simple étiquette “progrès” suffit à les séduire. Mais sous l’étiquette, il y a un prix. Celui que devra payer la société.

Le mariage est une union, entre un homme et une femme, officialisée par un organisme d’Etat, juridique, ou religieux. Le mariage civil est un contrat passé entre les époux. Ils ”se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance”, comme le dispose l’article 212 du Code civil.

Dans la religion catholique, le mariage est un des sacrements les plus importants. En France, “fille aînée d l’Eglise”, cette union religieuse est d’une grande importance et marque la société française en contribuant à son identité. Charles de Gaulle a affirmé plusieurs fois son attachement aux racines chrétiennes de la France :

“Mon pays est un pays chrétien et je commence à compter l’histoire de France à partir de l’accession d’un roi chrétien qui porte le nom des Francs.”

« Nous avons une responsabilité, celle de jouer le rôle de la France ; ce rôle, dans mon esprit comme dans le vôtre, se confond avec un rôle chrétien. Notre pays ne serait pas ce qu’il est, c’est presque banal de le dire, s’il n’était pas d’abord un pays catholique. »

Cité par B. Stora, Le transfert d’une mémoire, Ed. La découverte, 1999

On ne peut donc évoquer le mariage en France sans évoquer la religion chrétienne. “La République est laïque, mais la France est chrétienne”, disait encore l’ancien Président de la République Française.

Ainsi, pour les catholiques, Dieu a créé l’homme et la femme l’un pour l’autre, pour qu’ils ne soient plus deux, mais une seule chair (Mt 18, 6). : ainsi ils doivent vivre dans l’amour et être féconds. Ce dernier paramètre étant, vous en conviendrez, difficilement réalisable pour des personnes homosexuelles. Les valeurs essentielles du mariage chrétien sont l’unité, l’indissolubilité, l’accueil d’une descendance – tout couple doit être prêt à accueillir des enfants et à les éduquer – et la recherche du bien du conjoint, qui doit toujours être visé.

Comment donc peut on occulter l’importance du mariage chrétien, tant la religion chrétienne a apporté pour l’identité française et l’Histoire de France ? Le jeudi 3 mars 2011, au Puy-en-Velay (Haute-Loire), Nicolas Sarkozy avait rappelé que “la chrétienté a laissé» à la France «un magnifique héritage de civilisation», en ajoutant ceci :

«Cet héritage nous oblige, cet héritage, c’est une chance, mais c’est d’abord un devoir, il nous oblige, nous devons le transmettre aux générations, et nous devons l’assumer sans complexe et sans fausse pudeur»

S’opposer au mariage entre personnes de même sexe, ce n’est pas être homophobe, mais c’est respecter cet héritage de la chrétienté, c’est respecter l’âme de la France. Il serait donc bienvenu que les associations homosexuelles prennent leurs responsabilités en respectant l’institution du mariage, civil ou religieux. Le mariage a une définition, celle d’une union entre un homme et une femme. Ce n’est pas la communauté LGBT qui réformera le dictionnaire.

Le progrès n’est pas toujours bon à prendre, et la tradition doit parfois lui résister.

Déjà 84 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Et les gamins, qui pense aux gamins?! N´ont ils pas, comme tout le monde, droit à un papa et une maman?!
    Les associations pour le droit de l´enfance devraient attenter un procès, mais vu qu´ils sont pour les droits de l´enfance que contre la societe libre et libérale et non socialo-communiste, les enfants vont encore payer cash.

  2. Valérie dit :

    Il ne s’agit que du mariage civil. Pas du mariage religieux, évidemment. Alors, à partir de là il n’y a pas de problèmes. Ils ne se marieront pas devant l’Église, mais simplement à la mairie. Ce n’est donc qu’une formalité administrative et pas un acte devant Dieu.
    De plus, le débat tournant autour des enfants de couples homo est un faux débat. Aujourd’hui il y a beaucoup d’enfants qui sont dans des familles monoparentales. Alors, vaut-il mieux avoir une seule maman ou un seul papa plutôt que deux mamans ou deux papas ? D’autre part, il est clairement reconnu que les enfants ont besoin d’une “image paternelle” et d’une “image maternelle”. Or, ces images ne se retrouvent pas uniquement et exclusivement dans le papa et la maman, mais aussi dans un grand-père, un frère, un éducateur, un voisin, etc.
    Ça ne changera rien à nos vies, s’ils sont heureux comme ça alors nous aussi.

  3. Florian Métayer dit :

    Il fut un temps où l’Eglise – qui détient bien entendu la vérité absolue -prétendait que la terre était le centre du monde et était plate. Il a bien fallu qu’Elle se rende compte qu’elle marchait à côté de ses pompes. L’Eglise (catholique romaine) prétend détenir le savoir absolu et l’imposer au reste de l’humanité. Il serait temps qu’Elle baisse le ton et reconnaisse que, comme toute religion, Elle n’ est jamais que le processus élaboré par des êtres humains, en rien supérieurs à d’autres êtres humains. Et qu’Elle cesse de vouloir imposer sa loi et ses conceptions complètement archaïques à l’humanité toute entière. Et que le Vatican commence à balayer devant sa porte…

    • Élan Français dit :

      Le progrès n’est pas toujours une bonne chose, et peut être synonyme de fuite en avant. Vous avez un discours d’athée, ce qui est votre droit le plus strict. Mais respectez la religion qui a forgé la France. Ses conceptions ne sont ni archaïques, ni modernes. Elles sont intemporelles. Et l’humanité a besoin d’un ordre moral que les religions imposent. Sinon, où se situeraient les limites ?

      • Gab dit :

        Un ordre moral ? Lequel ? Un ordre moral, oui, mais un bon. L’ordre moral religieux à propos du mariage gay n’a comme fondement que le dégoût qu’avaient les scribes du christianisme de l’époque à voir deux personnes de même sexe ensemble. Si le christianisme était apparu en d’autres temps, la Bible lui aurait probablement donné son aval.
        Personnellement, je regrette que la France ait longtemps été forgé par la religion, quelle qu’elle soit. Je préfère la voir forgée par la laïcité et la liberté.

        • Élan Français dit :

          Le problème est que la laïcité a principalement été motivée par l’anti-catholicisme.
          De plus, vous associez la laïcité à la liberté, mais il ne me semble pas que la religion soit contraire à la liberté. On ne peut effacer des siècles d’Histoire avec une loi. Je crois que si la France veut garder tout son rayonnement et sa spécificité, il ne faut pas qu’elle cède à des idées comme celles-ci. Cette doctrine du “tous égaux” nous aveugle et nous amène à avoir une fausse idée du progrès.

          • Zabada dit :

            C’est drôle, parce qu’il suffit qu’on applique ce commentaire à une autre discussion, par exemple “Faut-il autoriser l’éclairage électrique en France ?”, ou “Est-il légitime d’abolir le système des Trois Ordres ?” et on se rendra immédiatement compte de sa stupidité.

          • denis-le-rouge dit :

            le problème, comme vous dites, est que le concept et le principe de laïcité sont d’une part inscrite depuis 1789 dans la Déclaration des Droits de l’Homme et d’autre part dans la loi de 1905 relative à la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Il est d’ailleurs inscrit quelque part quelque chose comme ça: “La justification de ce principe est que, pour que l’État respecte toutes les croyances de manière égale, il ne devrait en reconnaître aucune. Selon ce principe, la croyance religieuse relève de la sphère privée. De ce fait, l’État n’intervient pas dans la religion du citoyen, pas plus que la religion n’intervient dans le fonctionnement de l’État.”
            Ces principes n’ont jamais été instauré par des vilains rouges païens bouffeurs de curé mais par des républicains français: “Pour les républicains français de la troisième République, le cléricalisme renvoie, non à la religion, mais à la prétention des clercs à régir la vie publique d’un État au nom de Dieu ou de croyances religieuses. En proposant le concept de “laïcité”, ces républicains, mettant en évidence que le clergé ne formait qu’une petite portion de chaque communauté de fidèles, ont fondé l’instauration progressive d’un rapport nouveau entre les laïcs, majoritaires dans ces assemblées, et les ministres des différents cultes.” (wikipedia)
            Donc, ceci posé, au nom de quel ordre moral l’Eglise devrait s’opposer a un fait de société qui, s’il n’apporte aucune amélioration, ne suppose en revanche aucune régression. Rappelons qu’il n’est nullement question de mariage religieux mais de mariage civil. De plus, de quel droit l’Eglise peut elle arguer qu’un enfant élevé par un couple homo a moins de chance dans la vie qu’un enfant élevé par un couple hétéro? Personnellement je préfère voir un couple homo élever un enfant en apportant autant d’amour qu’un papa et une maman plutôt qu’un couple hétéro qui ne voit dans leur gosse que les allocs qu’il peut lui apporter…

      • Zabada dit :

        Les dragonnades, c’est un ordre moral temporel ou intemporel ?

        • Élan Français dit :

          C’est un sujet sérieux, dommage que vous le preniez avec tant de mépris et de légèreté.
          Toute religion a eu ses excès, ce n’est pas un argument que vous avancez là. Soyez constructif et alors nous pourrons débattre.

          • Zabada dit :

            Ce n’est pas parce que vous ne comprenez pas l’argument que ce n’est pas constructif.

      • Cap2006 dit :

        Le mariage homo n’est pas un progrès… ni une régression…
        C’est juste une question de droit….

        Un couple d’adultes consentants qui s’aiment, doivent avoir les même droits… et les mêmes devoirs..
        Des parents adultes, qui s’aiment et élèvent normalement leurs enfants doivent avoir les mêmes droits… et les mêmes devoirs…

        Libre à chacun de croire ou pas en son dieu, et de faire “valider” son union sous la protection divine…

        Force est de constater que cette protection divine ne protège pas toujours les enfants…

        Force est de constater que l’humanité gagnerait à voir l’ordre moral imposé par les religions se contenter de l’âme privée de ses fidèles…

        • serieyx dit :

          Vous parlez de Droit. La seule et ultime question à laquelle aboutit ce débat est la suivante : un enfant est-il un droit (pour un homo ou un hetero) ? oui ou non ? si tel est le cas, si des adultes qualifient l’enfant d’ “objet” auquel ils ont droit, accepteront-ils la réciproque lorsque l’enfant demandera le “Droit” de connaître et pourquoi pas de vivre avec ses parents biologiques ? aura t-on une raison de lui refuser ce “droit” ? Aucune. Or, comme la plupart des enquêtes l’attestent, les enfants adoptés recherchent tous (et cela semble normal) à un moment ou un autre, leurs origines biologiques. Peut-on s’affranchir de la biologie ? Je crains que nous n’allions en réalité vers l’auto-destruction de la plupart de ces familles et partant, d’une part de plus en plus grande de la société.

  4. mehdi assem dit :

    A l’époque de Prophète Abraham ALLAH a donner l’ordre a Gabriel le chef des anges a exterminer une population homosexuels par un volcan donc aux Présidents qui ont autoriser le mariage gay a Obama aux homosexuels et les moyens d’information qui les encourages de mettre dans leurs tête en 2012 ALLAH n’a pas donner la retraite a Gabriel aux homos de mettre fin a ce crime pour éviter leurs extermination

  5. Zabada dit :

    La République : laïque face aux musulmans et aux juifs, religieuse face aux catholiques ?

    Non. Le mariage est civil depuis Napoléon Bonaparte. L’argument religieux ne tient pas.

    • Élan Français dit :

      Depuis Napoléon et le Code civil de 1804, le mariage est en effet civil, je n’ai pas dit le contraire. Et il est entre un HOMME et une FEMME, me semble t-il.

      Et l’argument religieux comte pour certaines personnes, respectez les.

      • Élan Français dit :

        De plus, ai-je dit que la République devait être laïque avec les juifs et les musulmans, et religieuse avec les catholiques ? Absolument pas. Ne déformez pas mes propos. Il me semble que la chrétienté a été plus présente que l’islam dans l’Histoire de France, ce n’est pas un scoop.
        Pour revenir au débat, les musulmans, les juifs et les catholiques ont un même point de vue sur le mariage homosexuel. Il ne doit pas être admis. Préservons la société de ce pseudo progrès.

        • Zabada dit :

          Si les homosexuels convertis à une religion ne veulent pas se marier c’est leur droit. En fait ce débat a déjà eu lieu… en 1886. Au moment de la loi sur l’autorisation du divorce. Seulement voilà : mariage républicain = pas un mariage religieux. Que les catholiques jugent qu’ils ont eu un grand rôle dans l’histoire de France, c’est bien pour eux. Les autres religions ont, d’ailleurs, eu également ce type de rôles. Mais l’histoire, si elle est un élément intéressant, n’a pas sa place dans cette discussion, c’est justement le principe de faire un Etat laïc que de dire que cet Etat va rompre avec les anciennes racines qui le gouvernaient. Concrètement, ça veut dire que la morale chrétienne, la morale juive (malgré son écrasement sous l’Ancien Régime), les morales musulmanes et bouddhistes (malgré leurs présences récentes) et toutes les autres sont exactement à égalité en France.
          Seulement notre Etat est laïc et n’a pas à être gouverné selon leurs sensibilités. En tout cas c’est ce que dit la loi de 1905. Donc l’argument religieux ne compte pas. Quant à l’argument selon lequel le code civil prévoit que le mariage soit hétérosexuel, c’est vrai. Le code civil de 1804 prévoyait aussi l’interdiction du divorce et le régime du père de famille. Mais ce qu’une loi a fait, une loi peut le défaire. Donc aucun des arguments de cet article n’est, du point de vue de la république, valable.
          Ce qui ne force pas les homosexuels de quelque confession que ce soit de se marier, soit dit en passant.

          • Élan Français dit :

            Je connais la loi du 9 décembre 1905.
            Une religion ne peut certes pas prévaloir sur une autre, et c’est tout à fait normal. Mais Pierre Debray disait lui même “qu’en tranchant la tête du Roi,les conventionnels entendaient trancher le lien, noué à Reims, entre la France et Dieu”. Le principe de laïcité s’est transformé en combat contre le catholicisme, et le laïcisme n’est rien d’autre que la haine de Dieu. Après 1789, les révolutionnaires ont décidé d’éradiquer toute trace de la civilisation chrétienne, l’Eglise de France devenant par la suite totalement à la merci de l’Etat.

            Ensuite, la différenciation sexuelle est la base de la vie, et la base du mariage ! Et on oublie souvent l’enfant. Quid de “l’infans conceptus” ? Recherche t-on l’intérêt de l’enfant en accordant l’union entre personnes de même sexe ? Il est faux de prétendre qu’il suffit que l’enfant se sente aimé pour s’épanouir, il lui faut une structure familiale stable.
            De plus, comment peut on légitimer une union qui ne peut assurer la procréation ?

            Enfin, vous dites que je ne “comprends pas” et que je suis “stupide”. Il serait bon que vous respectiez votre interlocuteur. La confrontation d’idées ne suggère pas forcément le mépris de son contradicteur.
            Merci.

    • Cap2006 dit :

      @Elan Français…
      vous écrivez :
      1 – “comment peut on légitimer une union qui ne peut assurer la procréation ?”
      ==> est ce à dire que vous considérez comme illégitime le mariage d’une femme ou d’un homme ne pouvant avoir des enfants ? certif médical obligatoire n’est ce pas….

      2- “il lui faut une structure familiale stable.”
      ==> nous sommes bien d’accord… et alors que 50% des enfants vivent dans des familles éclatées… c’est le divorce que vous souhaitez banir…. et la stabilité d’un couple ne dépend pas de la préférence sexuelle…

      3 – “la différenciation sexuelle est la base de la vie, et la base du mariage”
      ==> le mariage c’est avant tout l’union de deux adultes consentants … la question de l’enfant est facultative.. et aujourd’hui la procréation multiple

  6. revelation dit :

    Ne vous disputez pas pour cela, tous s’accomplira en temps et au moment opportun. Que vous soyez pour ou contre ne sert a rien. Que chacun prenne sa place dans l’histoire, faite le bon choix de rôle, laissez les autres faire leur choix aussi.
    Sodome (france) et Gomorrhe(amerique) sera bientôt rétablies. La crise de Daniel est la aussi : économie fer(alemaigne) et argile(grece), guerre(sirie) et menace de guerre(iran), famine(somalie); seïsme(haïti,…), …wait and see…

  7. vladquinze dit :

    Je crois qu’il serait bon de pénaliser de nouveau les conduites aberrantes en matière de sexualité, comme cela a toujours été le cas en France; il faut également développer les moyens médicaux pour guérir cette maladie, et ne pas laisser les homosexuels se détruire dans une forme de suicide et d’enfermement psychologique.

  8. Lucdf dit :

    La France n’est pas la fille aînée de l’Église. Désolé mais je refuse cet impérialisme. Et en plus si vous argumentez sur un plan religieux vous êtes hors sujet. Les convictions religieuses des uns ne doivent pas être imposées aux autres. Si vous êtes catholiques et homo personne ne vous obligera à vous marier.
    Le mariage homo se fera, car c’est une évolution nécessaire mais chacun sera libre d’avoir ses convictions et le totalitarisme en la matière est à bannir.

  9. Zabada dit :

    Pour commencer sur les remarques désobligeantes : j’ai dit que vous ne compreniez pas parce que vous n’avez pas compris, et c’est votre argument qui était stupide. Je maintiens.
    Que la laïcité soit construite contre le christianisme en France, c’est vrai. Elle s’est construite contre l’islam en Tunisie et en Turquie, et devra se construire contre le judaïsme en Israël. Je ne vois pas le problème, si ce n’est que ça argumente dans mon sens. Par contre, je me permets de préciser que la “civilisation chrétienne” est une fiction.
    Pour ce qui est des “unions sans procréation”, le fait d’avoir des enfants ou de pouvoir en avoir n’est pas une condition d’accès au mariage en France, cette remarque est inappropriée en contexte. D’ailleurs il me semble qu’on n’interdit pas aux personnes stériles ou ménopausées de se marier. Donc la remarque est également inappropriée : cette histoire de mariage comme servant à avoir des enfants est fausse dans les sociétés modernes comme dans les sociétés traditionnelles où l’interdiction d’avoir des enfants hors mariage est une conséquence de sa fonction économique première.
    Sur la différenciation sexuelle biologique, c’est une théorie abstraite qui ne fonctionne pas dans la réalité. Par ailleurs, s’il était effectivement faux de prétendre qu’un enfant n’étant pas élevé par un homme et une femme se porterait bien (ce qu’aucune étude n’a prouvé, au contraire), alors on interdirait aux personnes seules d’élever des enfants. Ce n’est pas le cas, c’est donc un argument de mauvaise foi.

    • Élan Français dit :

      Prétendre que votre argument serait plus intelligent que le mien, c’est faire preuve d’un mépris et d’une condescendance qui ne vous grandit pas.
      Le droit français consacre des conditions de fond au mariage, et notamment des conditions d’ordre physiologique. En effet, les deux époux doivent être aptes biologiquement à la procréation, c’est d’ailleurs pour cela que pour se marier, ils doivent avoir atteint un certain âge qui fait présumer la puberté. L’article 144 du Code civil dispose en effet que “l’homme et la femme ne peuvent contracter mariage avant 18 ans révolus”. Ce n’est pas pour rien.
      Vous comparez les personnes stériles et ménopausées au personnes homosexuelles ? Vous éloignez du débat, et cette comparaison est déplacée.
      Le mariage a été créé, à l’origine, pour être consommé.
      Ensuite, j’ai évoqué la différenciation sexuelle, pourquoi parler des personnes seules ? Votre argument est, comme vous vous plaisez à l’écrire, “inapproprié”.
      Il s’agit ici de l’intérêt de l’enfant élevé par UN COUPLE HOMOSEXUEL. Cela fait DEUX personnes, il me semble. Mais deux personnes de même sexe.
      Par ailleurs, je ne vous permet pas de juger de ma bonne ou de ma mauvaise foi.
      Enfin, je vous conseille de lire la décision n° 2010-92 QPC du 28 janvier 2011 rendue par le Conseil constitutionnel, lequel affirme “qu’en maintenant le principe selon lequel le mariage est l’union d’un homme et d’une femme, le législateur a, dans
      l’exercice de la compétence que lui attribue l’article 34 de la Constitution, estimé que la différence de situation entre les couples de même sexe et les couples composés d’un homme et d’une femme peut justifier une différence de traitement quant aux règles du droit de la famille”.
      Si on les appelle les Sages, ce n’est sans doute pas pour rien.

      • Zabada dit :

        Si on ne considère pas que son argumentaire est plus intelligent, le principe même du débat n’a aucun lieu d’exister (quoique le débat avec vous est passablement stérile). Ce qui ne vous grandit pas, c’est de vous limiter à des non-arguments pour défendre vos idées. Mais je ne suis pas responsable de la manière dont vous décidez de vous défendre.
        Si le droit français n’autorise le mariage qu’à partir de 18 ans, ça n’a rien à voir avec les questions de reproduction. Puisque les éléments de biologie humaine basiques semblent vous manquer, je me dois de vous le dire : les êtres humains peuvent se reproduire bien avant 18 ans. La majorité n’a aucun rapport avec la question de la reproduction. Par ailleurs ma comparaison n’en était pas une mais une démonstration de la fatuité de votre argument selon lequel le mariage a pur but la reproduction : ce n’est le cas ni du mariage traditionnel, ni du mariage moderne. De plus, affirmer que “les deux époux doivent être aptes biologiquement à la procréation” est un mensonge : la stérilité n’est pas une condition de non-validité du mariage. Vous inventez des principes imaginaires pour aller dans le sens d’un raisonnement incohérent. Je vous recommande d’abandonner dans ce sens.
        La remarque sur les enfants est effectivement inappropriée, parce que rien ne prouve que les enfants élevés par des couples homosexuels souffrent de cette situation, au contraire : il y a un certain nombre d’adultes qui ont connu cette situation, et les études psychologiques les concernant sont désespérément normales. Ca correspond parfaitement à la dimension imaginaire du principe de différenciation biologique des rôles sociaux. Désolé pour vous.
        Quant à la décision du Conseil Constitutionnel, vous faites dire au CC ce qu’il ne dit pas : il dit qu’il n’y a pas discrimination dans la situation actuelle, d’un strict point de vue constitutionnel. Les “Sages” ne traitent pas sur le fond, au cas où vous ne le sachiez pas, et n’ont pas de fonction de conseil.

        Bref, votre façon de raisonner fonctionne comme ça : “Si je m’octroie le droit de raconter n’importe quoi sur le réel et d’inventer des faits, alors ce que je dis est vrai”. C’est le contraire de la rigueur.

        Sur ce, j’ai pas de temps à perdre avec des débats d’un niveau aussi minable.

        • Élan Français dit :

          L’injure est l’argument de ceux qui n’ont rien à dire.
          Ne vous emportez pas, ça ne sert à rien, essayez de rester calme.
          Mais je comprends que vous ne vouliez pas poursuivre ce débat, votre raisonnement, en plus d’être incohérent, se retourne en permanence contre vous. Vous êtes en peine d’arguments, mais ce n’est pas une raison pour refuser le débat, allons !
          ” Il y a un certain nombre d’adultes qui ont connu cette situation, et les études psychologiques les concernant sont désespérément normales” : un certain nombre ? Quelles études ? Vous parliez de rigueur ? Soyez précis s’il vous plaît.

          Apparemment, vous ne connaissez pas bien le Conseil constitutionnel et la réforme constitutionnelle du 23 juillet 2008, qui ajoute une nouvelle forme de contrôle de constitutionnalité DE FOND en permettant à l’occasion d’une instance devant une juridiction de contester une disposition législative portant atteinte aux droits et libertés garantis par la Constitution : c’est la QPC.

          Vous le saurez maintenant.

          Bonne journée à vous.

        • Cap2006 dit :

          Je suis 100% en accord avec ce qu’écrit Zabada…

          Elan Français se fourvoie dans une argumentation purement idéologique;
          C’est son droit… et une bonne partie des français partagent même ce point de vue.

          Ce qui me gène le plus, c’est en quoi une simple modification de la loi définissant le mariage ( suppression de la notion “mariage d’un homme et d’une femme”, par “mariage entre deux adultes consentants” ) pose un quelconque problème ? A qui ?

  10. Paul Emiste dit :

    J´ai un copain au USA qui était homo est qui s´en est tiré. Depuis il aide les homos qui veulent en sortir et avoir une vie de famille normale.
    Voilà la vrai solution pour toutes ces personnes.

    • Zabada dit :

      J’ai un copain qui vit en Allemagne et qui était hétéro. Ben il s’en est tiré ! Depuis il aide les hétéros qui veulent s’en sortir.

    • Paul Emiste dit :

      Depuis il a 4 enfants, lui et sa femme sont très dévoués à aider les homos, et grâce à eux des dizaines de personne on enfin une vie normale, avec des relations sexuelles normales, qui plus est, qui peut apporter une nouvelle vie en leurs enfants.

      • Zabada dit :

        Depuis il a adopté deux enfants, lui et son compagnon sont très motivés à aider les hétéros, et grâce à eux des centaines de personne sont enfin une vie normale, avec des relations sexuelles normales, et ont pu amener une nouvelle vie à des tas d’enfants abandonnés dans les orphelinats.

        • Paul Emiste dit :

          Je crois que vous rendriez grand service à vos copains si vous leur expliquiez que pour concevoir des enfants la nature a crée l´utérus/vagin. L´anus a une fonction tout autre, donc il pourront essayer pendant encore des années, rien ne se passera et ils vont être frustrés.
          Ne me remerciez pas c´est tout naturel.

          • Paul Emiste dit :

            De plus, pourriez vous demander à ces petits orphelins une question toute simple” Désirerais tu un papa et une maman, deux papas ou deux mamans?” essayez, vous allez voir vous allez être surpris de leur réponse.

          • Zabada dit :

            Ouais. Je pourrais aussi leur demander “Tu préfères qu’on tue qui, ta mère ou ta soeur ?” mais je ne suis pas sûr que la réponse serait très intéressante.

          • Zabada dit :

            Quand je vois des commentaires de ce genre, je me dis que c’est dommage que vos parents aient disposé de cette information.

          • Shaolan dit :

            Ce propos est quelque peu insultant mais bon, sur le ton de la plaisanterie on peut tout se permettre apparemment.

  11. Paul Emiste dit :

    C´est fou ce que la verité toute simple dérange les tordus en tout genre.

    • Zabada dit :

      Je comprends que vous soyez troublé. Puisque vous êtes malade, c’est normal. Ne vous en faites pas, on va vous soigner.

      • Paul Emiste dit :

        Si possible, j´aimerais un bon petit camp de rééducation gratuit dans le Larzac. Je suis sûr que vos copains politiques ont ça dans leur besace, c´est une grande tradition chez vous.

        • Zabada dit :

          C’est pour votre bien : l’homophobie est une maladie mais on peut s’en sortir. Après vous aurez une vie normale et vous serez heureux.

          • Paul Emiste dit :

            Ah? Ben voyons! Pourriez vous me citer une phrase homophobe dans ce que j´ai écris?!

          • Zabada dit :

            Oui. Toutes. Mais ne vous en faites pas, je vous dis qu’on va vous soigner.

  12. Paul Emiste dit :

    C´est ce que l´on appel botter en touche. Quelles phrases et pourquoi?! Merci de répondre concrètement, vous me faites penser à Hollande.

    • Paul Emiste dit :

      Tiens?! le commissaire politique est parti à la pèche ?!
      Remarquez il a bien raison il fait beau, et plutôt que de sortir des conneries….

      • Zabada dit :

        Je ne vois pas pourquoi je devrais argumenter avec quelqu’un de manifestement trop malade pour ne pas savoir qu’il est atteint d’une grave névrose.
        Ne vous inquiétez pas, personne ne vous veut de mal. On veut que vous viviez normalement, comme les autres. Après vous serez heureux et vous nous remercierez.

        • Paul Emiste dit :

          Si si n´hésitez pas, c´est une forme d´amour du prochain, vous verrez vous vous sentirez mieux.
          Entre nous soit dit, je n´ai rien contre les homos, mais mariage c´est “non” et adoption NON. C´est tout, en fait c´est vachement simple.

          • Zabada dit :

            C’est bien. Vous êtes mignon. Maintenant on va vous envoyer une ambulance.

    • Shaolan dit :

      Mon cher Monsieur, j’ai lu la totalité de vos interventions.
      Je peux vous assurer que vos propos sont blessants.
      Étant homosexuel, je trouve toujours curieux voir dérangeant ces personnes qui ne nous considèrent pas comme leurs égaux.
      Puis-je me permettre quelques questions?
      Acceptez-vous l’homosexualité? Sont-ils à vos yeux normaux, inférieurs? Est-ce une maladie?
      Avez-vous peur de vivre dans une société où les homosexuelles vivent librement sans se cacher? Si j’embrasse mon mari ou si je le tient par la main dans la rue, allez-vous l’accepter?
      Ou que voulez-vous? Juste interdire aux homosexuels de se marier et d’avoir des enfants?

  13. Freeman dit :

    Cet article est une honte !
    Si vous faites du journalisme vous devriez être neutre, et simplement relier l’info, mais en lisant cet article je m’apperçois qu’il est écrit par une personne d’un autre âge.
    Si 2 personnes du même sexe veulent se marier, et avoir des enfants, laissez les vivres normalement !!!

    EDIT :
    en fait je viens de m’appercevoir, que c’est un site qui n’est pas laïque……!?? maintenant je comprend mieux le contenu de cet article ainsi que du site tout entier.

    Alors je tourne les talons, je m’envais et je vous laisse entre vous ……..

    • Paul Emiste dit :

      Par “pas laïc” entendez vous que vous ne voulez pas entendre parler de moral ?! Tout est permis au nom de la sacrosainte liberté ?!

      Il est bon de savoir que liberté engendre automatiquement la responsabilité. Il n´existe pas de liberté sans responsabilité, pas de droit sans devoir, mais l´a c´est un autre sujet (quoique…)

      • Zabada dit :

        Ne vous en faites pas, Freeman, Paul Emiste est un peu malade mental, il lui faut son traitement. Lui même reconnaît qu’il a besoin de soins, dans ses rares moment de lucidité.

  14. zadig dit :

    Félicitations aux auteurs des commentaires pour la qualité de la rhétorique…..cela change des insultes habituelles des petits gauchos de service.
    Zabada est assez bon dans cet exercice mais complètement sec pour étayer ses affirmations notamment relatives à l’intérêt des enfants. Et quel est son objectif ?: Essayer de convaincre la majorité des français qui y sont opposés? Rude labeur !
    Le plus drôle restant que si celle mesure passe avec Flamby, lequel doit son élection aux 93% de musulmans votants,1er vote communautaire sous la 5e république (!) qui a suffit à faire pencher la balance, il faudra que Zabada, qui n’est sûrement pas un ingrat, aille donc remercier Allah dans la plus proche mosquée …mais, conseil vraiment amical, sans revendiquer son homosexualité aussi fort qu’ici …

    • Paul Emiste dit :

      Il est d´ailleurs étonnant que les associassions sur la protection de l´enfance ne se fassent pas entendre…

      Je proposerais un referendum en ces termes” Seriez vous prêt, en cas de malheur dans votre famille, à ce que VOS PROPRES ENFANTS soient un jour adoptés par des couples homos”.
      On connait notre “bon peuple de gauche”, d ´accord pour redistribuer l´argent, mais seulement l´argent des autres, et je ne serais pas étonné que se soit la même chose concernant ce scandale.

      • Zabada dit :

        Je tiens à féliciter Zadig, qui réussit comme beaucoup de commentateurs de ce site à injurier les gens qui ne sont pas d’accord avec lui.
        Cette réaction est typique de la névrose schizoïde paranoïaque homophobe, dont souffre également Paul Emiste, donc je ne lui en veux pas. Je sais qu’au fond de lui il veut s’en sortir, donc je souhaite qu’il réussira à se sortir de son état de souffrance mentale actuelle pour retrouver une vie normale.

      • Zabada dit :

        Cela dit je suis d’accord avec Paul. Je proposerai une question différente : “Préféreriez-vous que vos enfants meurent de faim dans une ruelle ou soient adoptés par un couple homosexuel ?”
        Nul doute que la réponse sera intéressante.

        • Paul Emiste dit :

          Je dois avouer que je n´ai jamais lu un argumentaire aussi nul, maintenant il est vrai qu´avec vos cliniques pour “malades mentaux”, comprenez ceux qui ne pensent pas comme Zabada, on n´a pas beaucoup besoin d´argumentaire. L´URSS était une championne en son temps, il semblerait qu´elle ait encore quelques adeptes en France.
          Va comprendre Charles!

          • Élan Français dit :

            Cette réaction est également celle qu’aurait un paranoïaque. Vous avez besoin de soins.

  15. zadig dit :

    @ zabada: Quelle injure ? Appeler un homo, homo serait une injure ??! ou prier dans une mosquée ?! Un peu de retenue Zabada, vous passeriez presque pour un homophobe ou un islamophobe…
    Mais une question à propos du mariage homo : Si l’on fait abstraction de tout précepte religieux et de toute morale judéo-chrétienne, ne restent donc que les lois humaines régissant la société, et destinées à évoluer en fonction de celle-ci. Vous êtes d’accord ?
    Donc, en imaginant le mariage gay institué, poussons le raisonnement d’escalier de Zabada jusqu’au bout en gravissant quelques marches supplémentaires : Pourquoi pas aussitôt après un Zadaboum intervenant, avec exactement le même type d’argumentaire que Zabada, pour revendiquer le mariage pédophile ou zoophile (consentant, of course), interdit au regard de nos lois actuelles?? A quel titre serait-il refusé : la majorité à 18 ans peut être discutée et abaissée, et le mot « race » va être aboli de la constitution par Flamby, donc plus de distinguo entre races humaine et animale… ainsi, garder l’humain comme seul être de cette planète digne de considération, n’aurait-il pas des relents judéo-chrétiens, à la différence d’ailleurs d’autres religions éteintes ou actuelles ? Le droit anglo-saxon permet déjà l’attribution d’un héritage à un animal ….Une revendication homo, n’est-ce pas ?
    Avec votre type de rhétorique, Zabada, on peut aller très loin…..
    Quant à vos affirmations sur l’intérêt des enfants d’avoir 2 papas ou 2 mamans (et pourquoi seulement 2, êtes vous opposés au triolisme, dont les droits sont aussi à défendre ?!), on en attend toujours la démonstration scientifique….

    • Élan Français dit :

      Le fait que zadig pense que les animaux sont susceptibles d’exprimer leur volonté est typique des hallucinations dont sont victimes les névrosés les plus graves. Zadig lui-même le reconnaît quand il parle de “démonstration scientifique” de sa maladie. Il est donc évident que cette personne a besoin d’être guérie pour retrouver la capacité d’exercer sa logique, afin de pouvoir retrouver une vie normale.

  16. Élan Français dit :

    Bonjour,

    Les commentaires laissés ce jour à 15h51 et 15h56 ont été laissés par une autres personne que moi même.
    Un individu a sans doute pris connaissance de mes identifiants.

    Merci pour votre compréhension.

  17. Élan Français dit :

    Et je ne cautionne en aucun cas le contenu des commentaires.

    • zadig dit :

      Signalez cette usurpation d’identité (dont on devine très bien l’auteur !) au site, via « PARTICIPEZ », en demandant la suppression du faux commentaire. Ce n’est pas la 1ere fois que cela arrive et il y effectivement un gros bug laissant apparaître parfois les coordonnées de l’internaute précédent lorsqu’on s’y connecte. A corriger d’urgence !

      • Zabada dit :

        Allez, zadig, vous pouvez reconnaître que vous vous êtes connecté sous le pseudo d’Elan Français pour vous dénoncer vous-mêmes, c’est des choses qui arrivent aux patients pendant leur prise de conscience 🙂

  18. Paul Emiste dit :

    Dans la nature tout va par paires complémentaires, homme femme, mâle femelle, étamine pistil, charges positives et négatives. Deux charges positives ou deux négatives se repoussent, mais une charge positive et une charge négative s´attire pour former quelque chose de nouveau et de plus haut, et ce depuis la particule, atomes, minéraux, plantes, animaux jusqu´à l´être humain.
    La nature est tellement simple à comprendre !

    • Zabada dit :

      Tiens, un délire hallucinatoire. Caractéristique des névroses obsessionnelles.

      • Paul Emiste dit :

        Il ne suffit pas d´insulter il faut aussi discuter sur le fond, mais apparemment c´est beaucoup trop pour vous.
        Comment se fait il que cela ne m´étonne pas du tout de vous?!

  19. zadig dit :

    “la névrose schizoïde paranoïaque, délire hallucinatoire, Caractéristique des névroses obsessionnelles, hallucinations dont sont victimes les névrosés les plus graves”, etc…Effectivement ce pauvre Zabada, qui n’a que ça à présenter comme argument, est un cas pathologique avancé…Je serais Gay, je lui conseillerais immédiatement le silence, sous peine de laisser croire aux hétéros que l’homosexualité est une maladie mentale….et de régresser considérablement dans le débat !.

  20. tranxen dit :

    Vous avez tort, me semble-t-il, de laisser croire qu’il n’y a qu’une foi chrétienne, le catholicisme. En tant que protestant, je suis farouchement opposé au mariage homosexuel. Il s’agit de préserver un ordre moral. Chaque civilisation considère le mariage entre un homme et une femme (ou plusieurs selon les pays), mais jamais entre deux personnes du même sexe.
    L’on nous parle de progrès au lieu de parler de volonté de changement, que l’on serait bien sot de ne pas accepter : on se demande bien où se situe la tolérance chez “ces gens-là”.

    • Clem dit :

      Les catholiques vous diront que vos pasteurs ne devraient pas se marier non-plus. Cathos et protestants se sont même entretués pour ça notamment. Et vous venez nous parler d’ordre moral? Il y a l’ordre d’un côté et la moralité de l’autre. En quoi le mariage pour tous empêche un des deux?

      • tranxen dit :

        Suis-je responsable des dragonnades ? En quoi pouvez-vous reprocher aux protestants ce que les catholiques ont fait ? Cela dépasse l’entendement. Que vous soyez anti-religieux, je le conçois et le comprends puisque vous pratiquez l’amalgame.

  21. Clem dit :

    Il faut donc interdire le divorce.

    Ou comment détruire un raisonnement foireux en une phrase.

  22. Frigate dit :

    Bienvenue en 2012…
    J’adore cet article et de quelle façon on se sert de “certains” postulats pour imposer un point de vue totalement subjectif…
    C’est sûr que si l’église le dit, alors dans ces cas-là.. Et si on est pas d’accord, on crame !!! RIP galilée, enfoiré d’hérétique !!!
    C’est sûr aussi qu’une institution prônant l’interdiction de protection contre le Sida pour la simple raison qu’il est aussi contraceptif, est très louable, au risque de faire crever des millions de personnes, pas grave en même temps ils sont africains…..
    Les commentaires de certains me font vomir, mais encore plus un article totalement orienté comme celui-ci, qui parvient à détourner certains points de vue, déformer les paroles et pensées de certains dans leurs interêts. Comment pouvez-vous vous considérer comme “journalistes” ?
    Savez-vous que vous êtes censés rester objectif ? Connaissez-vous seulement ce mot ?
    Vu votre site, et le parti-pris pour démonter le nouveau président, la question ne se pose pas… ( et je n’ai pas voté pour lui, désolé de vous décevoir, je m’énervait autant sur des sites anti-Sarkosy pour l’étroitesse d’esprit des gens qui y crachaient leur venin.. on peut voir que la connerie n’a pas de couleur politique, et est universelle.. Amen.. oh pardon.)

  23. GUERIAUX dit :

    Vous auriez été contre le divorce au 19ème siècle ! La religion je m’en fous ! Pour le reste , c’est l’adoption pour laquelle je peux comprendre qu’on émette des réserves, et encore. Mais le mariage gay, en quoi cela vous concerne-t-il ? C’est la sphère privée, comme l’avortement ou la contraception . Vive la liberté individuelle ! Et continuez d’aller à la Messe.

  24. Miville dit :

    Si je comprends bien, pour être progressiste aujourd’hui, il faut et il suffit de souscrire au dogme du mariage gay en tant que stade suprême de l’évolution civilisationnelle. Je ne suis pas tout à fait d’accord. Notre civilisation, malgré quelques accrocs et ratés, est très avancée, mais celle d’Athènes aux temps classiques fut encore bien plus avancée intellectuellement et démocratiquement.

    Cette avancée intellectuelle dont la science la plus moderne elle-même est encore redevable et dépendante a reposé sur une pratique humaine que les églises et les familles s’obstinent encore à faire interdire par l’état, la pédérastie en tant que moteur premier de toute pédagogie (paiderastes et paidagôgos étaient deux termes alors synonymes). Il est temps que les académies les plus réputées aient de nouveau le droit d’imposer en tant que discipline obligatoire la transmission de la connaissance par voie anale aussi bien qu’orale aux élèves pré-pubères et pubères.

    Il est grandement temps aussi que les religieux pédophiles de quelque confession que ce soit, sans discrimination d’appartenance, acquièrent le droit d’initier les enfants qu’on voudra bien leur confier à cet effet, pour eux-mêmes devenir de tels religieux, faute de quoi on retombe dans le préjugé chrétien occidental que très hypocritement les prêtres entretiennent mais manquent de mettre en pratique eux-mêmes, vu que la dépendance sexuelle pédophile de l’enfant est la condition sine qua non de l’éclosion du sentiment de dépendance en Dieu. Témoin l’exemple le plus vénérable entre tous qui est celui d’Aïcha, qui loin d’avoir été traumatisée comme pensent les psychologues actuels encore pétris de préjugés racistes anti-arabes, est devenue la plus grande poétesse de l’Islam.

    On n’arrête pas le progrès et il faut d’ores et déjà penser le temps d’après la banalisation du mariage gay, après lequel il faudra ouvrir d’autres nouvelles frontières, jusqu’à enfoncer le tout dernier tabou qui est celui de l’inceste et de la pédophilie. Daniel Cohn-Bendit, sans le génie duquel jamais mai 68 n’aurait ouvert tant d’esprits fossilisés, sans lequel nous serions toujours sous l’oppression des dinosaures du Gaullisme, sans lequel jamais autant de foules n’auraient obtenu tant de droits, sans lequel les nations de l’Europe unie seraient sans doute de nouveau en guerre sur la toile de fond d’autres holocaustes antisémites, anti-musulmans et anti-helléniques, a bien mis en évidence que sans la légalisation de la pédophilie, sans l’enfoncement du dernier tabou sexuel qui est celui de l’inceste, le train de la marche de l’humanité vers la liberté totale et le point oméga de l’harmonie sociale absolue allait s’arrêter voire même dérailler sous les coups des restaurateurs du moralisme.

  25. YYY dit :

    les rédacteurs de ce site est un ramassis de réactionnaires et de sectaires, ma parole ?!!!!

    c’est un progrès sociétal que d’accorder des nouveaux droits !

    les Homos sont des êtres humains comme nous et pourquoi n’auront ils pas les mêmes droits ?
    Il faut être un dictateur en puissance ou un psychopathe à interner, pour estimer qu’ils doivent être une sous catégorie non ?

Laisser un commentaire