/>

Populisme et démagogie : les recettes des socialistes

Rédigé par Yazkin le 04 juin 2012.

hollande_ridicule

hollande_ridiculeLe parti socialiste ne peut exister que par le populisme ou la démagogie, il n’a rien d’autre à vendre et c’est pour cela que le programme de Rantanplan est vide.

A part de l’anti-sarkozisme et des idéologies creuses pour animer les diners gauche-caviar, c’est tout ce qu’il a à proposer.

Rappelez vous le soir du débat, Hollande veut moins de pauvres, Nicolas Sarkozy plus de riches, ça place tout de suite les hauteurs de vue. Si FH était un homme de conviction et voulait laver plus blanc que blanc, il aurait commencé par baisser son salaire là ou il est élu, c’est-à-dire en Corrèze, comme l’a si bien dit Nicolas Sarkozy.

C’est comme ce cadeau de tablettes numériques fait aux élèves (qui ne choque à priori personne du coté socialo !) et que par ailleurs, il diminue les frais de transports scolaires dans ce département ! Enfin on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre !

Et ne parlons de sa dream team concoctée pour les législatives. Une parité parfaite sur la photo mais dans les ministères importants, 2 femmes pour 7 hommes. Tous sont irréprochables et supers compétents !
Des ministres moins payés mais plus nombreux, ça on l’avait déjà compris mais surtout des conseillés toujours aux mêmes salaires et surtout très, très nombreux, plus de 400 (journal officiel).
Mais on se demande pourquoi les journalistes ne dénoncent pas cette mascarade (A niche fiscale, quand tu nous tiens !). Ils perdent toute crédibilité et bientôt, ils ne pourront plus se cacher.

Et ce voyage en train ridicule ?
Sur la forme, Guaino exagère peut être, mais sur le fond il a raison.
Avec cette cohorte de journalistes et ce retour en voiture ! Tout ceci est si grotesque.
On a changé un homme d’état pour un président « normal ».
L’Europe explose mais lui est obsédé par l’ombre de Nicolas Sarkozy et de tout faire « pas comme lui ».

La droite a eu comme malheur de vouloir porter seule la responsabilité de l’émergence du FN, (émergence permise grâce à Mitterrand, mais je ne vais pas raconter l’histoire, tout le monde la connait) et de penser qu’elle arriverait seule à convaincre, sans dénoncer à tous bouts de champs ces stratégies mesquines.

Et, bien entendu, le PS-FN n’avait plus qu’à s’engouffrer dans la brèche avec l’aide du front de gauche qui apparemment, n’effraye plus personne ! C’est très bobo et branché de voter Mélenchon.
Tout comme la mixité dans les quartiers, c’est très beau sur le papier !
Et que dire de tout ce petit monde si bien pensant, qui s’est bouché les yeux, le nez et a érigé une « Ligne Maginot » intellectuelle et idéologique.
Mais le FN ne s’est pas gêné pour la franchir cette belle ligne.

C’est évident qu’il n’a pas été assez fait sur ce problème bien réel.
Mais c’est un sujet tabou qu’il faut manier avec des pincettes.
Quelle hypocrisie !
Quant on voit ce qui c’est passé le 6 mai à la Bastille, comment on peut trouver ça normal.

Ils savent bien nos courageux socialistes que lorsque l’on aura régler le problème du FN, ils ne pourront plus compter sur cette ficelle pour gagner.
La droite modérée ne veut pas être assimilée à cet extrême qui veut la politique du pire et qui sous prétexte de dénoncer de vrais problèmes (sans apporter de vraies réponses) véhicule des valeurs inacceptables.
Sans juger les gens qui votent FN, je pense que s’ils voulaient vraiment voir les conséquences du programme qui leurs est proposé, ils accepteraient qu’il n’y a rien à attendre de bon dans cette politique de repli.

Sous prétexte que la droite dénonce aussi les problèmes liés à l’immigration mal intégrée et à un système qui permet l’assistanat, on voudrait nous assimilé à ce parti.
C’est la nouvelle marotte des experts médiatiques maintenant. Connaitre les consignes de vote et nous suggérer que les idées défendues par l’UMP se rapprochent du FN.
Je discutais hier avec quelqu’un qui vient lui aussi d’adhérer à l’UMP et qui fait le même constat.
Si tu dis que tu es de droite et que tu as voté Nicolas Sarkozy, tu es un méchant, un fasciste, le dernier ou la dernière des dernières.

J’ai voté Sarkozy et je le revendique.
Je le remercie d’avoir brisé ce tabou qui nous enfermer dans un lourd silence et un sentiment d’injustice.
Ça lui a couté très cher mais je pense que c’était salutaire pour des millions de Français et pour l’UMP.
Enfin on peut parler vrai et dire les choses telles quelles sont.
On n’est pas des fachos, ni des racistes ou tous ces arguments usés et hors de propos que l’on nous sert depuis des années.
Y en n’a marre de cette pensée unique !
Et pour Nicolas Sarkozy, je suis sur que tout à un sens dans la vie et qu’il nous reviendra avec plus de force et de plus grandes responsabilités.

J’en ai assez aussi d’écouter « les experts médiatiques et politiques» expliquer à longueur d’émission que Nicolas Sarkozy a fait une mauvaise campagne au deuxième tour, sous prétexte qu’il a « durci son discours ». Je pense, au contraire que cette position donne beaucoup plus de marge aux candidats UMP pour les législatives et répond à une demande de cette majorité silencieuse.

On veut nous aussi une façon plus juste de faire de la politique et de gérer notre pays, mais pas avec des simagrées des donneurs de leçons.
Alors qu’une partie profite du système, ce sont toujours les mêmes qui payent.
Les socialistes veulent bien partager (et surtout emprunter !) mais toujours avec le fantasme de l’argent des autres et surtout, celui de tous ces riches qui se gavent et profitent du petit peuple.
Ces arguments fallacieux sans justes là pour légitimer un parti (qui se veut tellement plus humain et défenseur de la veuve et l’orphelin) et donner bonne conscience à la toute puissance d’une presse de grande audience partisane et moralisatrice (100% des étudiant journaliste vote à gauche !).

En attendant, depuis quelques jours, des millions d’euros quittent les banques pour aller vers des contrées plus accueillantes fiscalement et parce que tous ceux qui créaient de la richesse ont peur des conséquences économiques menées par ce gouvernement de pochettes surprises.

Je pense aussi à tous ces jeunes qui vont bientôt se réveiller avec la gueule de bois, qui vont comprendre que le cynisme et la duperie faisaient parti du programme pour lequel ils ont voté, comme tant de personnes en 1981 !
Si seulement les gens pouvaient se rappeler cette sombre période ou tous a été cumulé. Les mensonges, les promesses de lendemains qui chantent, les petits meurtres en famille, la ruine, le sang contaminé et j’en passe. Comment, en voyant Hollande singer Mitterrand, les gens sérieux ont pu voter pour lui.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. G. dit :

    Commence par apprendre à écrire correctement, après on t’écoutera.

  2. lilidubassin dit :

    Monsieur va en train à Bruxelles, mais pendant ce temps l’avion présidentiel fait le voyage a vide lui aussi vers Bruxelles en cas ou sureté de l’état oblige, quel gaspillage monsieur le président normal.
    On a vu ce que valait un président normal face à la réplique au bord de l’insulte de Poutine, des clopinettes (c’est pas moi c’est l’autre).

  3. Éric dit :

    Désagréables ces fautes !!!

  4. beatrice dit :

    ce type (hollande) est une escroquerie..je suis consterné par la bêtise des journalistes(de gauche) et dans quelques mois ,nous allons le payer très cher le vote hollande ce sera bien fait.;je ne souhaite qu une seule chose c’ets que les français en bavent.;ils le méritent, ils sont trop c..ils réfléchissent avec leur pieds..ils préfèrent les faux cul .;les français ont souvent voter avec leur pieds..tant pis pour eux….mais il ne faudra pas compter sur moi..je ne ferai aucun effort pour aider ces gens là.;et pourtant j’en ai les moyens…

  5. JEDGE dit :

    ET LE GARS NORMAL IL DORS A L ELYSEE OU IL A FAIT EVACUER SON IMMEUBLE PARISIEN COMME LA RUMEUR LE DIT?

  6. epictete dit :

    les promesses rendent les fous joyeux!

Laisser un commentaire