/>

Gauche morale : BHL et le “parfum assez infect” de Le Pen

Rédigé par maximus (24actu) le 06 juin 2012.

Bernard Henri-Lévy, notre penseur national, a fait une belle leçon de démocratie à la sauce bobo germano-pratine en insultant Marine Le Pen et ses électeurs avec une rare violence. Multipliant les invectives à l’encontre de la présidente du Front National, il l’a décrété “anti-démocratique” et affirmé que le vote de ses électeurs n’était “pas normal”.

Marine Le Pen “ce n’est pas une démocrate, ce n”est pas une républicaine. Elle a beau nous raconter ce qu’elle veut, son parti n’est pas un parti républicain”, a assuré BHL lors de l’émission les Grandes Gueules sur RMC. En clair, même si Marine Le Pen se présente légalement aux élections, qu’elle n’en conteste pas les résultats et que son programme n’ait pas fait (à notre connaissance) l’objet de poursuites… elle restera éternellement une fasciste masquée aux yeux du philosophe.

Un philosophe qui va plus loin en affirmant que Marine Le Pen “a le droit de se présenter parce que la loi est mal faite” tout en précisant pouvoir “citer quinze déclarations de Marine Le Pen qui prouvent qu’elle ne respecte pas les valeurs fondatrices de la République et de la démocratie”… Le libérateur du peuple libyen se gardera bien de les citer…

BHL s’est ensuite lancé dans une course folle aux invectives qui n’ont fait que démontrer que la haine de l’autre ne se trouve pas toujours dans le camp que l’on croit. Tout d’abord sur les électeurs FN dont le vote “n’est pas un vote normal” mais “un vote d’adhésion à des idées qui sont dégueulasses, racistes, antisémites”. Sans doute compte-il apporter des éléments dans les fameuses 15 déclarations anti-démocratiques de Marine Le Pen ?

Des électeurs du FN, BHL passe à la présidente du parti, qui a “la haine de la France” et “un parfum assez infect”, et qu’il qualifie même de “poissonnière”, avant de revenir sur ses propos : “j’ai trop de respect pour les poissonnières pour même les comparer à cette femme, avec son rictus haineux”.

Autant de propos qui auraient valu une volée de bois vert médiatique si ils avaient été prononcés par Marine Le Pen ou un de ses amis politiques, mais qui semblent totalement légitimes aux journalistes dans la bouche  de BHL et surtout adressés à la présidente du FN. Des propos qui confirment surtout que Marine Le Pen demeure l’idiote utile de la gauche bien-pensante parisienne qui se sert d’elle comme d’un épouvantail pour faire battre la droite.

Ne lisons pas autrement les attaques indignes de BHL qui adapte la démocratie selon ses convenances personnelles. Si les sondages lui sont actuellement favorables, le Front National ne se remettra pas sur le long-terme de son alliance objective avec le parti socialiste et la majorité rose-vert-rouge qui se prépare.

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. Libertad dit :

    On a le “moi je, Président de la République” sous forme de Flanby-mimollette ,
    On a le “moi je, Philosophe de la République” sous forme de bobo-caviar-islamiste
    Quel beau pays la France de Gôche….

    Ceci étant toujours les mêmes arguments de l’Ump, ou la “droite la plus bête du monde”
    Si l’on perd: c’est la faute à Marine Le Pen !
    On n’instaure pas un minimum de proportionnelle pour que 6,5 millions de français n’aient pas de représentation parlementaire, ce qui permet de dire que le FN n’est ni démocrate (!) ni républicain, mieux on se partage ses voix en sièges parlementaires avec le PS (les copains qu’on retrouve dans certaines loges et autre club du Siècle pour mieux faire avancer une France mondialiste, européiste…même dans le mur, et immigrationniste à la Terra Nova ). On refuse toute alliance avec le FN, même locale, et on lui interdit de présenter des candidats sauf à vouloir…. faire élire la Gôche.
    A droite, on interdit tout sauf l’Ump….

    Quand on voit les raclées successives à toutes les élections prises par ce parti, y a vraiment plus que les gogos pour encore croire à ce type de raisonnement !

  2. G. dit :

    Les idées de ce journal sont tellement débiles qu’à côté d’elles même BHL a l’air malin. O tempora, O mores.

  3. Salomon dit :

    BHL est un pur produit de notre société, un usurpateur, qui ne peut prétendre au titre de “Philosophe”
    Un ami de notre ex président, qui a trouvé son film très beau,
    Sarko a bien fait de prendre des vacances, il dit toujours autant
    de bétises.
    BHL devrait avoir honte, mais en est il capable? d’insulter ainsi
    6 millions d’électeurs, et leur canditate, avec tant de haine.
    Quant à notre ex président, je lui dirais simplement:
    “Dis moi qui tu fréquentes, je te dirais qui tu es”

  4. Denis dit :

    On a le “moi je, Président de la République” sous forme de Flanby-mimolette ,
    On a le “moi je, Philosophe de la République” sous forme de bobo-caviar-islamiste
    Quel beau pays la France de Gôche….

    Ceci étant, dans cet article, toujours les mêmes arguments sous-jacents de l’Ump,
    Si l’on perd: c’est la faute à Marine Le Pen !
    On n’instaure pas, cas unique en Europe, un minimum de proportionnelle pour que 6,5 millions de français n’aient pas de représentation parlementaire, ce qui permet de dire que le FN n’est ni démocrate (!) ni républicain. Mieux, on se partage ses voix en sièges parlementaires avec le PS . On refuse toute alliance avec le FN, même locale, et on lui interdit de présenter des candidats « sauf à vouloir…. faire élire la Gôche« .
    A droite, on interdit tout sauf l’Ump….
    Quand on voit les défaites successives de ce parti à toutes les élections, parti tombé jeune dans le vieux piège de Mitterrand, y a-t-il encore quelqu’un pour encore croire sérieusement à ce type de raisonnement ?!

    70 % de l’électorat de droite souhaite des désistements UMP-FN pour le candidat le mieux placé au 1er tour. Si c’était le cas 300 circonscriptions pourraient échapper à la pseudo-majorité présidentielle susceptible d’avoir tous les pouvoirs en France.

    Alors les partis écouteront-ils enfin leur électorat ? Ou le PS, avec ses 30% de voix, remportera-t-il encore les législatives ?

  5. libertad dit :

    “BHL a-t-il bidonné une de ses photos en Libye ?

    Alors que sort aujourd’hui dans les salles de cinéma « Le serment de Tobrouk », film de Bernard-Henri Lévy sur l’action du philosophe pendant la guerre en Libye, une photo fait le tour du web depuis lundi. On y voit le philosophe, accompagné par « un commando des forces spéciales, dans un camp d’entraînement de l’armée rebelle, quelque part entre Benghazi et Ajdabiya ». C’est du moins ce qu’affirme BHL sur son site officiel, en légende de l’image.
    Le doute sur la véracité de cette photo est toutefois fortement remis en cause sur les réseaux sociaux, alors qu’un internaute du nom de François Frichon a publié en début de semaine un document mettant en lumière plusieurs incohérences dans l’image. De fait, Frichon insinue que cette photo n’est pas truquée au sens littéral du terme, mais a été mise en scène en Libye, par Bernard-Henri Lévy, accompagné par des figurants. […]
    La Dépêche du Midi
    ( voir la photo: http://www.fdesouche.com/)

  6. Strogoff dit :

    “Des propos qui confirment surtout que Marine Le Pen demeure l’idiote utile de la gauche bien-pensante parisienne qui se sert d’elle comme d’un épouvantail pour faire battre la droite.”

    Qui confirment surtout le grave complexe de l’ UMP face à la gauche qui s’ en rit.
    UMP aux ordres de la gauche, craignant la diabolisation par la gauche boboïde au point de renoncer à gouverner à droite lorsqu’ elle est au pouvoir et renonçant au pouvoir sur injonction des bobos à rejeter le FN dont elle partage pourtant 80% des idées.
    L’ UMP ferait bien de demander son avis sur la question à sa base avant de voir tous ses électeurs virer bleu-Marine.

Laisser un commentaire