/>

20 milliards en un mois : premier bilan de François Hollande

Rédigé par notre équipe le 08 juin 2012.

Hausse du Smic, détricotage de la réforme de la retraite, fin du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux, augmentation de l’allocation de rentrée scolaire. En pleine crise de la dette, et alors que l’Europe est au bord de l’explosion à cause de ses déficits publics, les premières mesures de François Hollande comme président de la République auront coûté 20 milliards d’euros aux Français.

Les économistes et nos partenaires européens ont beau répété que la priorité des politiques publiques doit aller au désendettement et à une cure d’amaigrissement des dépenses publiques, le gouvernement socialiste joue à contre-temps. Élu sur des promesses démagogiques, François Hollande creuse les déficits pour gagner les législatives.

Le réveil risque d’être douloureux pour les Français quand ils réaliseront que les folies budgétaires qu’offre le gouvernement vont mettre à mal sur le long-terme l’ensemble du système social à la française. C’est une question de bon sens : on ne peut pas éternellement dépenser plus que l’on ne gagne.

La France (comme tous les pays industrialisés) n’a pas les moyens de vivre comme pendant les 30 glorieuses, où le pays ne connaissait pas le chômage de masse, où la croissance était soutenue et où la pyramide démographique était surtout beaucoup plus favorable. Avec l’allongement de la durée de vie, les travailleurs ne peuvent plus assumer le prix de retraites de plus en plus longues.

Et quid du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ? Qui peut penser qu’avec l’informatisation de l’administration, les besoins en personnel public n’ont pas diminué… Et au-delà même des besoins, le fardeau de la fonction publique est trop lourd à porter et coûte tout simplement trop cher.

Quant au Smic, on connait tous les effets pervers de cette mesure sur l’emploi et sur les salaires intermédiaires… 20 milliards en un mois… On espère que François Hollande va se calmer car il lui reste 59 mois à passer à l’Elysée !

Déjà 8 remarques sur cet article

  1. clemence dit :

    La France a décidé de renouer avec un certain isolement idéologique en matière d’économie. Bruxelles et Barroso rappellent sévèrement à François Hollande les engagements de réduction de la dette de la France ! L’Allemagne nous regarde de haut et s’interroge sur l’avenir du couple franco- allemand. Ce que ne semble pas comprendre bon nombre de nos compatriotes, c’est qu’il y aura davantage de chômage et de précarité demain si on augmente le coût du travail et que les TPE-PME n’ont pas les ressources pour les employer. C’est incroyable d’observer encore aujourd’hui un tel manque de claivoyance.
    http://www.come4news.com/une-nouvelle-revolution-francaise-avec-francois-hollande-574992

  2. Libertad dit :

    C’est reparti comme en 1981 avec tonton François 1er, François 2e est bien dans la lignée de la gabegie socialo…

    Avec déjà 1750 milliards d’endettement (27 000€ sur la tête de chaque français, bébés compris), la France peut tout se permettre…

  3. Paul Emiste dit :

    20 milliards de petits euros…et moi, et moi, et moi…

  4. Zadig dit :

    + 1 million € pour les 2 DS5 hybrides-blindées-toit ouvrant (ah les cheveux teints au vent…) que le futur Mythe-errant a eu la faiblesse de s”offrir (La C6 blindée de Chirac, reprise modestement par Sarko, ne faisant pas suffisamment “normale”), soit 66 années de travail pour un Smicard lui aussi”normal”….
    Et en plus il se fait contrôler à 170km/h…

  5. preart dit :

    Non comptant du président, iles vont nous faire passer la gauche aux legislatives.
    Qu’ils ne viennent pas gueuler après

  6. Paul Emiste dit :

    Donc nous avons dejá plumé quelques super riches en un mois, et vu que nous en avons encore quelques uns pour payer les dépenses de l´état pour les 6 prochains mois, nous pouvons encore dormir tranquille. Dans 6 mois ce sera au tour des classes (laborieuses) moyennes à financer les assistés de tous poils, bataillons électorales du PS.

  7. PauvreFrance dit :

    La France va mal, très mal…ouvrez les yeux! Il faut fuir le plus vite possible à tout prix! Prenez femmes et enfants, vos maigres économies et fuyez vite… ou apprenez à vous servir d’un fusil dans l’année qui arrive!

  8. lestefff dit :

    Les économistes et nos partenaires européens ont beau répété …

    Je me suis arrêté là….Je comprends pas qu’un journaliste soit pas foutu d’écrire dans un Français correct…

Laisser un commentaire