Scènes de ménages : la première concubine dézingue Royal

Francois Hollande, Valerie Trierweiler

La Première Concubine, Valérie Trierweiler, se mêle-t-elle de politique ou règle-t-elle par Twitter interposé, des comptes personnelles avec la mère des enfants de son compagnon François Hollande ? En soutenant, contre l’ensemble de l’appareil socialiste l’opposant de Ségolène Royal, le mélange des genres entre politique, journalisme et vie privée devient hallucinant.

Où s’arrêtera-t-elle ? Valérie Trierweiler n’a-t-elle pas de limites ? Après avoir provoqué le licenciement de Pierre Salviac pour un tweet humoristique ; après avoir choisi, au mépris des règles de déontologie les plus élémentaires de poursuivre son activité de journaliste tout en ayant un cabinet payé par les contribuables français ; la première concubine repousse encore (et de très loin) les frontières de l’indécence.

Alors que Ségolène Royal est confrontée à une dissidence socialiste qui pourrait lui coûter son siège de député (et le perchoir qu’elle visait depuis des mois), Valérie Trierweiler a pris tous les socialistes (y compris François Hollande) à contre-pied en soutenant publiquement Olivier Forloni, pourtant exclu du PS.

De quel droit une Première Concubine peut se permettre d’entrer de la sorte dans le jeu politique ? Valérie Trierweiler n’avait-elle pas assuré qu’elle pouvait en toute indépendance exercer son métier de journaliste malgré les conflits d’intérêts évidents que sa situation implique ? Est-ce la citoyenne ou la femme privée qui a lancé un Tweet assassin à l’égard de l’ancienne compagne de François Hollande ?

Car derrière la politique, et c’est peut-être le plus lamentable, il est facile de lire des haines intimes et une volonté de tuer politiquement celle qui a partagé sa vie pendant tant d’années avec François Hollande. Une bassesse qui risque pourtant d’ôter les dernières chances d’élection qu’avait encore Ségolène Royal.

Et que fait François Hollande dans tout ça ? Comment espérer qu’il mène la France avec vigueur s’il est incapable de dompter sa concubine ?

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

13 réactions à “Scènes de ménages : la première concubine dézingue Royal”

  1. merci lateigne.
    quelle nausée nous laisse cet échange.
    que Trierweiler règle ses comptes de femme jalouse en privé, ça nous laisserait froids, mais là! quelle manque de savoir vivre pour une première “dame”??? si on peut dire dame.
    Je croyais qu’on avait à faire à une personne sensée, avec du caractère et du bon sens, quelle dèception!!
    Ca tient de la mégère.

    1. je suis tout à fait d’accord avec vous cette personne est indigne d’être première dame de France appellation qu’elle n’aime pas et qu’aujourd’hui elle ne mérite surtout pas à cause d’elle notre président est la risée de tous

  2. à mon avis Royal n’a jamais eu non plus de mots tendre envers Treirw-machin… Mais ce “réglement de compte à OK Corral”, ça fait vraiment guéguerre de cour de récré.

    1. Oui mais en même temps, je comprendrais que Royal critique Trierweiler, vu qu’elle s’est fait piquée son copain… Mais qu’en plus ce soit Trierweiler qui critique Royal, là, c’est vraiment de la jalousie!

  3. Oh là, attendez, moi non plus je goûte assez peu la snobinarde et puante Trierweiler, avec ses clignements d’yeux, son air maniérée de petite bougeoise bien-pensante et ses déclarations de Cosette, mais là, sur ce coup là, tous les gens de droite devraient la bénir.
    Primo, si son tweet peut contribuer à faire élire Falorni, ne serait-ce qu’en apportant une seule voix, et bien cela aura été utile car on sera débarassé de S. Royal qui ne pourra plus aller à l’Hôtel de Lassay.
    Secondo, cette intervention dictée à priori par une jalousie maladive est une bénediction, car cela vient ridiculiser Mimolette 1er qui prouve qu’il ne contrôle pas sa compagne. Cela l’affaiblit. Donc c’est bien. J’applaudis.
    Enfin, cela ôte à Valkyrie Rotweiler toute crédibilité en tant que personnage politique, car on ne saurait faire des déclarations publiques dictées par des pulsions ou des histoires de f…. De plus, cela sème la zizanie chez les socialos, ce dont l’on ne peut que se réjouir.
    Une connerie pareille de V. Trieweiler, c’est d’une pierre trois coups. Alors mes amis, réjouissez-vous, gens de droite de cette divine nouvelle gaffe de V.T., qu’elle continue, elle sape l’image de sérieux qu’essaye de se donner F. Hollande. Merci Valérie, on attend avec impatience ta prochaine bévue.

  4. Vous vous égarés les gars, là elle n’est plus dans le rôle de première dame mais bien dans son job de journaliste : c’est bien l’habitude des journalistes en France de prendre position en toute impartialité… mdr

  5. Vaudeville dans la “famille” des politicards PS professionnels…
    Et dire que l’anesse du Poitou faisait déjà emménager par ses collaborateurs ses bureaux à l’A.Nationale.
    Quant au “Moâ je, Président …..rassembleur”, n’avait-il pas déclaré qu’il n’interviendrait pas dans les législatives …?
    Déjà qu’avec Poutine il n’avait pu rien dire, c’est pareil avec ses femmes… Cela en dit long sur Mimolette 1er!
    Quelle honte cet état socialo …

  6. Quelle honte quand on est au sommet de l état d avoir des comportements de gamins, on a peur pour la suite !!!
    Quand on se veut normal
    on ne fait pas de politique, il faut savoir donner l exemple.

  7. normal qu’elle ne soit pas très futée, elle a 2 défauts
    elle est de gauche
    et elle est journaliste
    le comble de la bêtise.
    cordialement

  8. Tant qu´ils s´éliminent entre eux, moi je compte les points et je m´amuse. Après des années d´accusations par nos chevaliers blancs de la politique socialo-populiste, ça nous fait des vacances…mais elles ne seront pas gratuites.

  9. quelle honte,le comble de la bétise,le manque de savoir vivre pour une dame;il faut savoir donner l’exemple!!.
    ou s’arrétera t’elle valérie il est facile de lire la haine intime comment espérer qu’il méme la France avec des comportement de gamin.Alors mes amis réjouissez vous car les chevaliers blanc s sont de retour.

  10. Beurk…. c’est bien crado tout ça!Permettez moi d’en rire cependant. En même temps franchement: vous n’allez pas défendre Ségolène? Ah Bravo!

    Pour que Royal reste pour toujours le nom d’une pizza!héhéhé

  11. Est ce qu’on devrit voir le president embrasser sa maitresse comme n’importe quel peapol acteurs? c’est scandaleux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.