/>

Toussaint : le PS offre une semaine de vacances aux profs

Rédigé par lateigne (24actu) le 14 juin 2012.

C’est ce que l’on appelle pudiquement “soigner son électorat” : Vincent Peillon et le gouvernement socialiste viennent d’octroyer aux enseignants (qui offrent toujours au PS des scores de dictateurs africains) une semaine de vacances supplémentaires à la Toussaint, portant le total des vacances dans l’Education Nationale à environ six mois… et une semaine.

Est-ce vraiment le message que le gouvernement veut faire passer alors que la Grèce est en situation de quasi-faillite, que l’Espagne et l’Italie sont au bord du gouffre et que l’Europe traverse la pire crise économique de son histoire ? Rajouter des vacances aux vacances dans la fonction publique là où il faudrait poursuivre l’effort de dégraissage ?

Le clientélisme a certes du bon pour un parti politique à trois jours du second tour des législatives, mais c’est une catastrophe pour un gouvernement. Il serait temps que le PS, qui est désormais aux manettes,  réalise qu’il est responsable de ce qu’il dit et fait. Une deuxième semaine de vacances à la Toussaint ? Et pourquoi pas un troisième mois de repos en été ?

Et comme le programme de François Hollande (dont on a de plus en plus l’impression qu’il compte hélas l’appliquer) prévoit l’embauche de 60.000 nouveaux employés dans l’Education nationale, il est certain que les candidats vont se bousculer aux portillons pour répondre à cette annonce : “métier de rêve, six mois… et une semaine de vacances, quatre jours de travail par semaine, sécurité de l’emploi à vie, aucune obligation de résultats,…”

La France socialiste, irresponsable et nivelant tout par le bas, est en marche.

Déjà 32 remarques sur cet article

  1. Jf Bussiere dit :

    Je suis prof et je fais partie de cette minorité qui n’apporte pas son suffrage au ps.
    Votre ton résolument provocateur ne doit pas vous pousser jusqu’à écrire des énormités.
    S’il est bien question de rallonger les vacances de la Toussaint, il est aussi d’actualité de diminuer les vacances d’été d’autant
    Je ne pense pas que ce que vous présentez comme un cadeau de V Peillon en soit vraiment un, dans la mesure où il va récupérer d’un coté ce qu’il accorde de l’autre.
    D’autre part la durée totale des vacances scolaires est de 16 semaines et non six mois.
    Enfin la quasi totalité des profs travaillent sur une base de cinq jours par semaine. Ceci étant rectifié, je vous souhaite bon courage pour la suite..

  2. noodels dit :

    et les mômes, vous y pensez ?

  3. Henri42 dit :

    “D’autre part la durée totale des vacances scolaires est de 16 semaines et non six mois”…. que 16 semaines ? les pauvres !

  4. Mollande dit :

    Quand on sait que l’on paye 1,3 Milliards d’euros en heures sup à léducation nationale,
    Que pas mal de profs travaillent 18h00 par semaine (+ quelques heures pour copier les copies et préparer les cours)
    Qu’ils ont déjà une foultitude de vacances
    Pourquoi rajouter une semaine de vacances (qui en plus favorisera les plus riches) ?
    Faisons les travailler 25 heures et réduisons les heures sup !

  5. Dave dit :

    Une semaine de plus? Vous plaisantez, il parle de porter à 2 semaines les vacances de la Toussaint et non pas à 10 jours comme cela est le cas actuellement… Total : 2 jours en plus?! On est loin de la semaine non?

  6. Dave dit :

    J’adore également lire les commentaires haineux anti-profs… Vous savez les mecs, y a un concours qui est ouvert à tous et y a même pas de limite d’âge… Je dis ça hein…

    • Henri42 dit :

      ça serait bien une société où tout le monde serait prof… ou bien où tout le monde serait maçon, ou charcutier, pourquoi pas ! ou mieux, tous président de la République, ça paye encore mieux !

    • Robert Marchenoir dit :

      Je ne comprends pas ce genre de réaction stupide que l’on retrouve à des milliers d’exemplaires sur Internet.

      Il ne faudrait pas critiquer l’Education nationale sous prétexte qu’on peut y rentrer par concours ? Quel rapport ?

      Vous semblez être professeur. “Les concours” n’éliminent-ils pas, parmi les candidats, ceux qui sont déprouvus du minimum de logique, de morale et d’honnêteté ? Il semble bien que non.

  7. Dave dit :

    En plus, ça tombe bien, on embauche à tout va! Le pire c’est que vous n’êtes pas conscients que dans certaines sections, il n’y avait jusque là pas assez de candidats se présentant aux concours tellement le salaire et les vacances font actuellement rêver les jeunes 🙂

  8. fannych dit :

    les profs sont toujours en vacances?! et ben passez le concours!

    • libertad dit :

      Certes les enseignants méritent le respect pour l’importance de leur mission….mais ne perdent-ils pas ce respect tout simplement quand leurs syndicats mélangent les genres en appelant à voter pour un candidat politique?

      Pas suffisamment payés? Surement les instits, mais les profs avec 18h/semaine et leurs vacances,( sans évoquer les multiples primes de détachement ou d’outre mer) …par rapport à la masse des smicards de france et le salaire moyen, ….Un peu de décence !

      Recrutement de nouveaux profs ? Quand la Cour des Comptes, présidée par le PS Migaud mis en place par Sarko (on peut attendre longtemps la réciproque !) vient de publier son rapport démontrant que plus de 20 000 enseignants payés…n’enseignent pas et que l’équivalent des heures consacrées à d’autres activités correspond aussi à plus de 20 000 postes…une véritable usine à gaz qui échappe à toute gestion, mais pour laquelle les syndicats s’oppose à toute réforme !

      Quant aux difficultés d’enseignement dans certaines zones, ne sont-elles pas tout simplement le fruit d’une immigration trop massive et mal intégrée qui a tiré tous les niveaux vers le bas et d’un laxisme florissant depuis 1968, 2 causes qui ont pourtant toujours plus aux profs et leurs représentants politiques , non ?

    • La gadoue dit :

      Il y en a dont le reve dans la vie n’est pas de glander moyennement bien paye aux frais de la collectivite, mais de travailler, et gagner sa vie honnetement.
      J’ai laisse tomber un debut de carriere universitaire (pas mal entamme pourtant) pour partir dans le prive (a l’etranger) et je ne le regrette pas.
      La glandouille n’est pas un choix de vie.

      • robert dit :

        À La gadoue qui a dit “J’ai laisse tomber un debut de carriere universitaire (pas mal entamme pourtant) pour partir dans le prive (a l’etranger) et je ne le regrette pas.”

        La France, tu l’aimes ou tu la quittes. Et on ne vous regrette pas non plus.

  9. robbie dit :

    hé les haineux aigris de Fn qui n’ont même pas le courage de se montrer, arrêtez de grincher, passez le capes pour être planqués..!

    Ce site est vraiment un concentré de bile, vous êtes des minables, aigris, petits, méchants, vils.
    Et vous le resterez, bandes de trous du cul

    • Libertad dit :

      Parce que le summum pour insulter les autres, c’est le capes ?????
      oK, je remballe mon doctorat…
      Bien à vous cher(e) Robbie.

      • BobFromMarketing dit :

        Ah oui sur le net les réacs ils sont tous doctorants. Après c’est lors de leurs interview qu’on voit sur Rue89 qu’on réalise que c’est impossible ^^ Ahahah.

        En plus, des études récentes en psychologie sociale ont montré une nette corrélation statistique entre simplisme/difficultés cognitives et idées conservatives et d’extrême droite. Si t’es capable de lire de tels papiers en anglais je te filerai les liens, même si ça risque de te faire mal au cul.

        Donc c’est certes pas impossible, mais la probabilité pour que le réac bien beauf moyen que tu sembles être d’après ce que tu écris soit d’un niveau d’études tel que le PhD est très faible.

        • robert dit :

          C’est vrai que sur ce genre de forum où on casse du prof, c’est impressionnant de voir le nombre de doctorants, de chercheurs, d’anciens étudiants à Oxford, qui sont partis à l’étranger faire fortune, etc. On a même des anciens conseillers ministériels. Il ne manque plus que des Prix Nobel.
          En général, on lit aussi le couplet sur le niveau qui baisse, depuis 68 bien entendu (et pourquoi pas depuis 1789), sur le certificat d’étude qui était bien plus difficile que le Bac actuel, qu’on donne à tout le monde, bien évidemment. Sauf à eux… qui n’ont jamais vu de fac de leur vie, à part dans des séries américaines.

      • jack dit :

        Un Doctorat et autant d’oeillères? Ca fait réfléchir…

      • jack dit :

        @Libertad : Vous avez un Doctorat en quoi exactement???
        Parce que soyons hônnetes, si vous avez un Doctorat, que faites vous sur ce blog? C’est de l’hyper démagogie à défautde vraies infos et de vrais débats.
        Doctorant ou non, on sait de quoi est fait ce blog, soit vos profs ont perdu leur temps, soit c’est vous sauf votre respect.
        Un Doctorat et sur ce blog… Misère…
        Vous avez raison les profs prennent trop de vacances et ne passent pas assez de temps avec leurs étudiants…

  10. Libertad dit :

    @ Bob:Joli discours vaguement français du bobo gaucho type se voulant intello… Effectivement le niveau du capes n’est plus ce qu’il était.
    Doctorat+ divers+ 3 ans de conseiller ministériel ..de gauche qui m’ont désillés les yeux. Ca te va ?

    • Libertad dit :

      Oups, petite correction du “S”, comme Socialiste, en trop…

    • robert dit :

      C’est ça. Et moi je suis Mère Thérésa.

    • BabyBlue12 dit :

      Ca c’est certain quand on te lit, déjà à ton époque manifestement, ça laissait à désirer
      Tu nas pas de doctorat ça saute aux yeux, mais lestiens sont ‘désillés’, faute d’orthographe! Dommage pour un mec avec un doctorat mdr!!!
      C’est déciller ou dessiler monsieur libertad

      • libertad dit :

        je concède bien volontiers le “s” de “déssillé” omis lors de la frappe….comme pour vous le “l “du même mot !!
        Quant au terme Doctorant il n’a trait qu’à la préparation de la thèse. Celle-ci passée vous êtes Docteur.

        Mais à part corriger les copies, commenter les diplômes des autres et balancer quelques insultes, c’est la seule réponse des enseignants sur ce site à mon intervention initiale ??
        Médiocre !

        • robert dit :

          À libertad : “je concède bien volontiers le « s » de « déssillé » omis lors de la frappe”.
          Il n’y a pas d’accent non plus à “dessillé”. Il y en a un à décillé.
          Corriger les copies des élèves fait partie effectivement de notre travail.

        • robert dit :

          À libertad : ” c’est la seule réponse des enseignants sur ce site à mon intervention initiale ??”

          Bon, puisque vous y tenez…
          J’ai déjà répondu pour les copies. En ce qui concerne les diplômes des autres, il est facile de raconter tout et n’importe quoi. Donc croira qui voudra que vous êtes titulaire d’un doctorat et que vous avez été conseiller ministériel.
          L’astuce est pas mal, c’est vrai : elle tend à faire croire que vous avez été dans le secret des dieux et ça donne un semblant de crédibilité à vos propos. Mais la ficelle est un peu grosse.
          Quant à votre intervention initiale, après une déclaration “sainte-nitouche”, elle contient le fond de votre pensée :
          1) les enseignants ne méritent pas le respect: typique de l’électeur UMP-FN.
          2) les syndicats, ce ne sont pas des gens bien sous prétexte qu’ils appellent à voter pour un candidat politique, sous-entendu qui n’est pas Nicolas Sarkozy ou Marine Le Pen.
          Alors désolé de vous décevoir, mais dans ce pays, toute personne, qu’elle soit morale ou physique a encore le droit d’appeler publiquement à voter pour qui bon lui semble sans demander la permission à l’UMP.

  11. DameDePic dit :

    il est vrai que ce sont des jours de vacances en plus pour les professeurs car, ayant eu 3 enfants j’ai toujours remarqué qu’avant les vacances les professeurs savaient donner une quantité de DM (devoirs maison) non négligeable, donc surcharge de travail pour les élèves et très souvent les corrections passent à la trappe… ce n’est pas une critique gratuite mais bien une réalité!

    • robert dit :

      À DameDePic :
      Et d’une, ce ne seront pas des vacances en plus, ni pour les élèves, ni pour les enseignants, vu qu’ils seront pris sur les vacances d’été. La loi prévoit 36 semaines de classe : le ministre ne peut pas changer ça tout seul.
      Et de deux, les devoirs maisons ne sont pas donnés pour prolonger les vacances des enseignants, mais juste pour que l’élève s’entraîne (et ce souvent à la demande des parents eux-mêmes). Maintenant, si vous pensez que c’est mieux de les coller devant la télé, libre à vous…
      ==> “ce n’est pas une critique gratuite”
      Ben voyons… Je ne sais pas quel compte vous tenez à régler avec les enseignants pour venir casser du prof.
      Peut-être les restes d’un scolarité médiocre, ou alors vous faites partie d’un comité de parents UMP ou un truc dans le genre pas bien glorieux.

  12. robert dit :

    Bonjour.
    Voilà où en est le soi-disant cadeau de deux journée de vacances du PS aux enseignants :
    => les vacances d’été finiront un jour et demi plus tard
    => une demi-journée sera rattrapée un mercredi soit en avril, soit en mai.
    http://www.dossierfamilial.com/actualites/nouveau-calendrier-des-vacances-
    scolaires-2012-2013-9761.html (ce serait un choix académique).
    Si je peux me permettre, avant de monter sur ses grands chevaux, un minimum de vérification aurait été préférable et aurait éviter ces affrontements accompagnés de noms d’oiseaux.
    Il est vrai que la presse, TV notamment, n’a pas donné l’exemple et a pu vous induire en erreur puisqu’elle s’est contentée de dire que les enfants (et les profs) auront plus de vacances, ce qui était faux et n’est pas du tout du travail de pro.

  13. robert dit :

    Une autre précision quant à l’image en haut de la présente page sur laquelle on voit des syndicaliste défilant avec une banderole disant “Réforme de l’évaluation : Non” et laisserait penser que les enseignants ne veulent plus être évalués. Disons-le tout net, c’est faux. Et ce serait irresponsable (seuls quelques rares hurluberlus sont contre toute forme de contrôle). Il est tout à fait normal qu’un supérieur hiérarchique vienne régulièrement surveiller le travail des enseignants. La question qui se pose maintenant est qui va le faire et comment.
    Comment se passe l’évaluation des enseignants actuellement ?
    Dans le premier degré (écoles primaires et maternelles) tous les 4 ans environ (je sais, c’est peu, mais on manque d’inspecteurs), un inspecteur vient voir pendant une demi-journée comment l’instituteur ou le prof. des écoles fait classe. Il en profite aussi pour regarder les différents cahiers de classe pour se faire une idée du travail effectué depuis le début de l’année scolaire.
    C’est une méthode imparfaite avec un effet “loterie” puisque les inspections sont trop espacées dans le temps, mais il a au moins l’intérêt de se baser sur une visite en classe pendant plusieurs cours et pas sur le signe astrologique de l’instit.
    Maintenant, quel est le mode d’évaluation qu’avait prévu ce grand génie de Luc Chatel ? Tout simple: l’inspecteur ne se rend même plus dans la classe, il se contente d’un entretien avec l’instituteur. Il n’y a même plus besoin de se rendre dans l’école d’ailleurs: on peut faire ça dans un bureau. C’est plus rapide : l’entretien ne durera pas une demi-journée, mais quelques dizaines de minutes tout au plus, d’où un gros gain de temps. Vous commencez à voir l’intérêt de la réforme?
    Sur quelle base va-t-il évaluer le travail de l’enseignant? Sur sa capacité à parler ? À citer des extraits des programmes ou des circulaires ministérielles? C’est comme si les inspecteurs du Guide Michelin auditonnaient le directeur ou le cuisinier d’un restaurant pour lui accorder ou enlever ses étoiles au lieu de se rendre sur place pour prendre un repas.
    Franchement, y a-t-il quelqu’un qui peut raisonnablement défendre un système aussi stupide? Oui : Luc Chatel.
    Dans le secondaire, 40% de la note est attribué par le chef d’établissement (principal ou proviseur) qui se base sur des éléments comme l’assiduité, l’autorité, etc ; 60% de la note est attribué par un inspecteur qui se base sur une visite en classe.
    Là aussi, c’est un système imparfait à cause de la rareté des visites (on manque d’inspecteurs), mais il a au moins l’avantage de se baser sur l’observation de quelques cours.
    Là aussi, la réforme proposée par Luc Chatel brillait par sa stupidité puisqu’elle supprimait toute forme de contrôle sur la manière de conduire une classe, la note étant entièrement attribuée par le chef d’établissement.
    Mais je le dis et je le redis clairement, pour qu’il n’y ait pas d’ambiguïté, il est normal et nécessaire que le travail des enseignants soit contrôlé.

  14. Caro dit :

    Depuis que j’ai commencé la lecture de ces commentaires, je vois surtout le manque de rigueur ou la volonté de faire le buzz de la part des médias. Ce n’est pas à nous lecteur de faire le tri mais aux médias à donner l’information VRAIE ! Il serait temps que le journalisme fasse son exament de conscience. Cela éviterait les propos haineux envers les uns et les autres. J’aimerais également ajouter un commentaire à propos des inspections. Certes l’idée de Luc Chatel était mauvaise mais les inspections pratiquées auparavant également ! J’ai 60 ans, des enfants et des petits enfants et je sais bien que le prof est prévénu plusieurs jours avant de l’inspection. Il prévient lui-même ses élèves et leur demande de faire de leur mieux et aux nuls, il demande de se taire ! Alors ce n’est pas de la politique mais de la volonté d’un prof de remplir sa mission : transmettre un savoir !

Laisser un commentaire