/>

TweetWeilergate : Zemmour et les larmes de Royal (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 19 juin 2012.

trierweiler_hollande_hidalgo_
Photo : AnneHidalgo
trierweiler_hollande_hidalgo_

Photo : AnneHidalgo

Dans sa chronique Z comme Zemmour, le journaliste Éric Zemmour est revenu sur le scandale du TweetWeilergate. Avant les résultats du second tour des Législatives, le chroniqueur avait prévu les “larmes…très télégéniques” versées par Ségolène Royal dimanche soir. Il ridiculise également la victimisation utilisée en permanence par la Madone comme arme politique, sans oublier de souligner le manque d’élégance de l’affaire du Tweet.

Pour Éric Zemmour, Ségolène Royal, “impérieuse, arrogante, méprisante”, a mérité de se faire éliminer de La Rochelle, où elle avait refusé de se soumettre au vote des militants socialistes locaux. Il estime qu’une fois de plus “la victimisation féministe est l’argument inlassable de Royal”, alors même que cette fois, les socialistes ont joué le jeu et soutenu Ségolène.

On notera que Zemmour avait annoncé les larmes “télégéniques” d’une femme politique qui ne sait plus faire grand chose d’autre que de pleurer à la télévision et de se faire humilier publiquement par la “maitresse” du père de ses enfants…

Zemmour compare Ségolène Royal et Valérie Trierweiler à des “maitresses royales” prêtes à toutes les cruautés pour obtenir les faveurs du roi. Il faut bien reconnaitre qu’avec leurs comportements d’adolescentes mal dans leurs peaux, Ségolène et Valérie donnent du grain à moudre aux vieux stéréotypes machistes qui peignent les femmes en créatures cruelles, jalouses, manipulatrices et égocentriques. Dire que ces deux femmes se disent féministes…

Mes “histoires de slip” étalées à la télévision, c’est maintenant !

 

Petite citation de la prose zemmourienne suivie de la vidéo :

“La rivalité désormais publique entre l’ancienne et la nouvelle compagne de notre François Hollande, propulse les affres des familles recomposées sous les ors de l’Élysée. Notre président est une fois de plus très normal. On ne lui en demandait pas tant. Règne autour de lui ce mélange très féminin de sentimentalisme des Feux de l’amour et de cruauté implacable de la cour, lorsque les maitresses royales se disputaient le cœur du souverain. Le tweet n’a pas l’élégance littéraire d’un épigramme, mais le but est le même : tuer avec des mots. Allez, tout cela finira dimanche soir par des larmes…très télégéniques les larmes !”

 


Eric Zemmour : "Ségolène Royal, ou le choix des… par rtl-fr

 

 

 

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. lilidubassin dit :

    C’est le soir du résultat des élections du deuxième tour des législatives:
    j’ai gagné s’exclame Francois Hollande.
    Moi aussi répond Valérie Trieweiller en voyant Ségolène annoncer sa défaite !

  2. patrickd57 dit :

    je vois deux couples.
    FH et sa favorite du moment , delanoix et le garde républicain .
    Hidalgo , l’espagnole, prenait la photo donc elle n’est pas sur celle-ci.

  3. libertad dit :

    Et si on parlait de la fille d’Hidalgo ? interdit ? d’autres sites ne s’en privent pas !
    Enfin bref, tout ce petit monde aux frais de la dette, enfin du contribuable classe moyenne….qui va devoir raquer dès les mesures socialistes fiscales en place

  4. John dit :

    Et la victimisation intellectuelle, utilisée sans cesse par Zemmour et ses fans pour justifier la médiocrité de ses analyses, on en parle ?

Laisser un commentaire