/>

Une nouvelle campagne de la honte

Rédigé par P.O. le 19 juin 2012.

trierweiler_jospinÇa y’est ! Les élections sont terminées. Plus de présidentielles, plus de législatives, en tout cas pendant 5 ans, si tout se passe bien.

Et je vous le dis clairement : « enfin ! ». Enfin ! Enfin terminé, cette mascarade, cette hypocrisie, ces histoires inintéressantes dont on nous abreuvait, cette mise en avant de cette caste considérée comme des élites, nos élites. Des élites, ça ? Vous plaisantez, j’espère ? Avez vous vu le niveau de ces élections ? On pourrait retrouver exactement le même schéma dans n’importe quelle école primaire, ou des groupes qui ne s’aiment pas vont multiplier les crasses et les dénonciations à la maîtresse. Ce sont les journalistes qui font office de maîtresse, la différence notable étant que ces mêmes journalistes, au lieu d’engueuler ou de punir les vilains garnements, vont les féliciter et vivre de leurs déboires.

Critiques (1), attaques (2), manifestations (3), magouilles (4), violences (5), guerres d’affichages (6), guerres conjugales (7), rancunes (8)…… Au moins, on a pu voir une large panoplie des défauts du genre humain, quasiment l’intégralité de nos travers.

Et ce sont eux, nos élites ? Et ce sont eux, qui vont nous diriger ? Diriger la France ? Savent-ils au moins ce que cela signifie ? Depuis longtemps, désormais, nous parlons de nos politiques comme s’ils étaient importants, ce qui leur donne des ailes. Mais nous faisons erreur, et eux aussi. Car ce n’est pas leur personne qui est importante, mais leur poste ! La différence est énorme, et tant qu’on n’arrivera pas à la faire, nous continuerons d’être dirigé par des gens qui n’ont réussi que par coups bas et acharnement personnel. Tout ces politiques ne sont pas connus parce qu’ils sont compétents, ni même parce qu’ils ont fait de hautes études, mais bel et bien par leur acharnement et leur implication à se faire voir et entendre.

Vous ne me croyez pas ? Pourtant, bon nombre de nos politiques qui sont à l’affiche ont fait des erreurs et des choix catastrophiques, qui leur aurait valu un renvoi immédiat dans n’importe quelle entreprise.

Pour nos politiques, point de cela : dans le pire des cas, on démissionne, et on attendra bien sagement un autre poste, un autre ministère, une autre assemblée, une autre mairie, ce qu’ils auront à coup sur. Il n’y a qu’à voir le nom de nos politiques, identiques à ceux d’il y’a 20 ans, ou presque.

Je me demandais pourquoi, plus jeune, je ne m’intéressais pas à la politique. La réponse se trouve dans la question, tant nos élections font pitié. Et si ce n’était que les élections ! Mais non, cette nullité intervient tout au long des années, pour notre plus grand malheur. Et après, ils s’étonnent qu’il y’ait tant d’abstention ? Leurs manières, leurs discours, leurs mensonges, leur hypocrisie, leurs chamailleries… Ne peuvent que nous rendre allergique à cette caste.

On devrait s’en offusquer, mais c’est le contraire qui se passe : on s’en désintéresse. Au plus grand bonheur de nos politiques, vu notre système « démocratique » qui ne sanctionne ni les bulletins blancs trop élevés, ni l’abstention trop forte, et qui n’est en aucun cas proportionnelle. Et ne parlons même pas des votes en eux même… Avez vous voté en votre âme et conscience ? N’était-ce pas pour punir tel ou tel candidat, ou, plus fréquent, pour avoir le moins pire ?

Vous vous rendez compte ? On vote pour le moins pire ! C’est à dire, pour le meilleur des plus mauvais. Depuis combien de temps cela dure ? Depuis une vingtaine d’années, au moins. N’est-ce pas honteux de ne plus avoir de vrai choix ? Car, quant bien même vous allez voter pour le côté gauche ou le côté droit, mis à part sur quelques éléments bien précis (et souvent secondaires), les différences sont minimes, il n’y a depuis longtemps plus de choix de société.

Mais vous savez le pire ? C’est que je ne fais que d’effleurer le sujet, ne vous parlant que de la médiocrité de nos politiques et de leurs déboires, suite à ces campagnes de la honte. Car sur le sujet, bon nombre de choses sont à rajouter. Lamentable caste, gavée de nos impôts, moralisateurs et hypocrite, qui, au lieu d’œuvrer pour la France et pour son peuple, ne cherchent que la gloire, la renommée et des postes cumulés qui leur assurera une retraite confortable. Aucune vision sur le long terme, ou si peu, alors même que, théoriquement, c’est leur principal travail….
A quand la sanction ?

 

1 : http://www.youtube.com/watch?v=Hi6Kt9STQuM
2 : http://www.lemonde.fr/politique/video/2012/03/28/melenchon-attaque-marine-le-pen-a-lille_1676724_823448.html
3 : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/03/04/97001-20120304FILWWW00096-marseille-manifestation-contre-le-pen.php
4 : http://aurelinfo.over-blog.com/article-luce-pane-et-catherine-troallic-elue-avec-100-des-voix-107068967.html
5 : http://www.leparisien.fr/bobigny-93000/bagarres-a-saint-denis-apres-la-defaite-de-braouezec-18-06-2012-2054831.php
6 : http://www.campagneennord.fr/articles?page=1
7 : http://people.plurielles.fr/news-people/valerie-trierweiler-et-segolene-royal-la-hache-de-guerre-toujours-7231385-402.html
8 : http://www.tdg.ch/monde/europe/Segolene-Royal-Jospin-me-garde-une-vieille-rancune/story/29886953

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. […] Ça y’est ! Les élections sont terminées. Plus de présidentielles, plus de législatives, en tout cas pendant 5 ans, si tout se passe bien.  […]

  2. jack dit :

    C’est quoi le sujet exactement? Le rapport avec la culture???
    Votre post et non votre article, car vous n’êtes pas journaliste mais bloggeur, est trop long, démago, et ne fait que répéter ce que d’autres ont déjà écrit sur ce blog.
    Vous non plus n’avez ‘aucune vision sur le long terme’, vous répétez les mêmes conneries depuis 3 mois, digérez et revenez quand vous aurez des infos intéressantes et surtout NOUVELLES.

  3. P.O. dit :

    A noter que ce n’est pas moi qui est mis l’article dans la catégorie de la culture.
    Je n’ai à aucun moment prétendu que j’étais un journaliste…
    Quand au fait de répéter, euh, vous avez mal du comprendre l’intention de ce post : c’était un récapitulatif de la campagne, et la constatation de la déchéance de la politique française. Évidemment que rien n’est nouveau là dedans.

    Quand à votre dernière phrase, je pourrais en dire de même sur votre commentaire.

Laisser un commentaire