/>

Déficits : François Hollande converti au sarkozysme ?

Rédigé par didoulefou (24actu) le 21 juin 2012.

François Hollande a-t-il enfin pris conscience de la situation dans laquelle se trouve le pays ? Toujours est-il qu’après avoir raillé, pendant la campagne, la rigueur sarkozyste, le président de la République semble contraint de s’y plier… et même vouloir aller beaucoup plus loin que son prédécesseur en terme d’austérité budgétaire.

Si l’information du Figaro se confirme, on ne peut que s’en réjouir. Les équipes de Bercy auraient enfin compris que les belles promesses de relance par la dépense publique et le recrutement de toujours plus de fonctionnaires mèneraient la France droit dans le mur. Ils préconiseraient donc de limiter drastiquement le train de vie de l’Etat.

Fini le non-renouvellement de un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Les projets des équipes de François Hollande (pourtant fort hostile à la mesure quand elle était portée par Nicolas Sarkozy) prévoient un objectif beaucoup plus ambitieux de deux sur trois non-renouvellements.

Les dépenses de fonctionnement de l’Etat, dont le pays crèvent depuis des décennies, seraient diminuées de 10% en 2013, soit la plus forte baisse depuis bien longtemps, et les dépenses d’intervention (qui regroupent notamment les mécénats aux associations ou à la culture) seraient sabrées de 40%.

Si François Hollande se tient à ces chiffres et assume ces objectifs, ce serait de très loin la meilleure nouvelle de son début de mandat. Une nouvelle étonnante tant elle se situe aux antipodes de toutes ses promesses de campagne, mais que nous ne manquerions pas à saluer tant l’Etat a besoin de se mettre au régime.

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Schulmeister dit :

    Effectivement ces mesures seraient aux antipodes de ce que l’on a entendu durant la campagne des présidentielles…mais elles seraient plus qu’utiles.
    Mais un gros mensonge de plus ne serait pas surprenant. Ma main droite ignore ce que fait ma main gauche. Un exemple ?
    François Hollande vient de passer commande d’une deuxième voiture présidentielle DS5. Coût de l’opération, blindage compris, hors installations électroniques (pour les deux voitures désormais) : 855 900 euros.
    Qui parle d’économies ?????

  2. zadig dit :

    Ah bon, les bobos-gogos-socialos se seraient fait avoir en votant pour les promesses électorales du Flanby ?

    On leur suggère un recours pour abus de faiblesse…intellectuelle.

  3. youp 06 dit :

    “la rigueur sarkozyste, le président de la République semble contraint de s’y plier…”

    est ce à dire qu’il y a bien eu un plan de rigueur sous Sarkozy? Je croyais que c’était rigoureusement impossible…

  4. razlebol dit :

    Hollande c’est faux C.. et compagnie… tout était bon pour arriver au pouvoir.. démagogie et fausses promesses..

    Maintenant que les élections sont passées on voit le vrai visage se dessiner..
    le canada dry est le nouveau slogan que l’on pourrait adopter pour Hollande..
    il fera du sarkozysme mais avec un talent bien moindre car lui n’a aucun courage… sinon il n’eût pas besoin de tous ces mensonges..

    Nous avons perdu un grand président courageux ambitieux et un vrai démocrate pour une médiocre copie qui n’a aucune vraie vision de notre avenir…

    Les français formatés qui l’ont voulu sont déjà floués …et ceux qui n’en voulaient pas subiront doublement la peine que ces gens infligeront à la France.
    Pays dont le peuple a un faible QI et un courage au même niveau…..

    Pour que la France évolue il faudrait changer son peuple ( du moins une partie)

Laisser un commentaire