/>

Rendez nous Nicolas Sarkozy !

Rédigé par Yazkin le 21 juin 2012.

nicolas_sarkozy_
Photo : Guillaume Paumier
nicolas_sarkozy_

Photo : Guillaume Paumier

Mesdames et messieurs les responsables politiques de l’UMP arrêtez, svp, vos débats stériles par médias interposés sur une soi-disant droitisation de l’UMP.

Il est temps de regarder la vérité en face. Une partie de la droite a glissé, par défaut, vers l’extrême. Vous avez pu le vérifier lors des élections présidentielles et législatives.

L’UMP doit trouver des réponses pour les électeurs qui ont choisi de voter FN (présidentielles) et de ne pas se déplacer (législatives), même si cela ne plait pas aux centristes et bien sur à la gauche qui par cette manœuvre a tous les pouvoirs.

Nous avons un président et des députés élus avec des taux de bulletins blancs et d’abstention record. L’état n’a jamais été aussi peu représentative des français.

Les quelques points qui ont manqué à Nicolas Sarkozy viennent de ce manque d’unité et de flou pour une partie des responsables politiques qui sont sensés représenter notre famille politique et qui auraient dû le soutenir sans hésiter.

La pensée unique et bien pensante voudrait mettre sur la même ligne, défense des valeurs travail, sécurité, identité nationale, sérieux budgétaire et idéologie du FN. Bien sur, par commodité intellectuelle, assimiler les convictions défendues par l’ancien chef de l’état à une droitisation de sa politique. En prime, on lui fait un procès d’intentions sur ses prétendues alliances souterraines et diaboliques avec ce parti.

Mais si L’UMP avait fait des alliances avec MLP, elle n’aurait pas perdu ces élections, ni mêmes, les précédentes !

Le raccourci du fascisme n’étant pas très loin, cela justifie les caricatures des socialistes, osant parler de Nuremberg, de Pétain, de Hitler comme arguments chocs. Aussitôt suivis par les commentateurs médiatiques qui se sont engouffrés dans la brèche, sans garder un minimum de discernement. Et ils nous resservent aujourd’hui, les mêmes fadaises.

Quels intérêts avez-vous à entrer dans leur jeu ?

Demandez plutôt des comptes sur les accords passés par Hollande avec le FDG et EELV pour obtenir le pouvoir.

Après la remontée spectaculaire de Nicolas Sarkozy dans l’opinion pendant les dernières semaines des présidentielles, comment ne pouvez-vous pas reconnaitre l’importance des valeurs et visions défendues avec conviction ?

A l’évidence, les français ne veulent pas de gestionnaires aux propositions fades, interchangeables qui voudraient tout régler à l’eau tiède.

Ils n’ont pas besoin de robots, de techniciens formatés et encore moins d’harangueurs à la Mélenchon, de succédanés de Mitterrand ou d’agitateurs lepénistes. Sachant manier le verbe mais aux idées inefficaces, dangereuses, courtes et creuses.

Pourquoi cédez-vous à la bobo-attitude des socialistes ?

Avec leur parité et mixité sociale d’affichage, leur position alambiqué sur l’exercice du pouvoir, leurs contorsions ridicules sur la normalité les amenant, l’air de rien, aux plus hautes responsabilités de l’état.

Pourquoi avez-vous si peur d’affirmer vos idées, vos convictions, ce qui vous incarne et vous anime ? Pourquoi voulez-vous pratiquer une politique sans saveur, grise et sans relief ?

Les français ne demandent pas des actes extrêmes mais que vous soyez sincères, en phase et en lien avec eux. Ils attendent d’être représentés et défendus avec détermination et courage dans leurs soucis quotidiens. Ils ont besoin d’une vision d’avenir, de positions claires, de femmes et d’homme solides, fiers des idées qu’ils portent.

Mais surtout pas de ces querelles pitoyables qui alimentent un monde politique et médiatique pressé de voir exploser l’UMP. Alors « Soyez dignes, soyez patriotes, soyez français »…pour que l’on puisse vous aimer !

Déjà 10 remarques sur cet article

  1. Tomi dit :

    Vous avez tout a fait raison. hélas c’est trop tard et ils ne comprennent pas.;;toujours pas la

  2. Tomi dit :

    Vous avez tout a fait raison. hélas c’est trop tard et ils ne comprennent pas.;;toujours pas

  3. razlebol dit :

    Et oui … on se déchire à l’UMP car nous n’avons pas eu assez de courage …et depuis longtemps… l’anti-sarkozysme utilisé par les médias de façon anti-démocratique est l’exemple de ce manque de courage..

    Il eut fallu parler beaucoup plus fort avant pour défendre notre président.. Il eut fallu combattre avec la même hargne que les socialistes qui ont toujours utilisés les médias comme contre-point

    Le Fn ne représente que notre lacheté par rapport à notre manque de courage politique…

    N’oublions pas la une de libé :
    http://www.oppositionrepublicaine.com/morano-cible-de-la-gauche-bobo-et-amnesique/

    Sarko a toujours défendu des valeurs fortes … mais il a mal communiqué ( son plus gros défaut ) et n’a pas été franchement aidé par son parti

  4. Sophie dit :

    C’est vrai qu’il n’a pas tres ou trop bien communiquer !
    Et puis, peut etre aussi nous, electeurs droite, n’y avons pas assez cru et ne nous sommes certainement pas suffisamment défendus.

  5. Emcé dit :

    La presse ne l’a pas aidé à communiquer!

  6. PauvreFrance dit :

    Il aurait mieux fait de s’allier au FN plutôt que de lui voler ses idées, ça aurait gueulé un coup mais après tout il n’était plus à ça prés! Si tel était le cas, il serait encore là pour sur!
    Pauvre France…

  7. dubois dit :

    hélas voila un président de la gauche et nous sommes en résistance dans un pays sous occupation BOBO.

  8. dubois dit :

    il nous reste a créer un gouvernement provisoire en exil pour faire contre poids pendant cinq ans

  9. Gigi dit :

    Depuis que le dessert lacté a été placé au pouvoir, la France dégringole.
    Hollande représente effectivement bien le “président normal”, c’est à dire inconsistant, comme tous les prédécesseurs de Sarkozy, et quand il sue à grosses gouttes en récitant ses discours, on entend du creux, du vide, de la démagogie à deux balles.
    Rien de courageux, rien de nouveau, rien de brillant.
    Ce président ne fera RIEN d’utile pour la France. Il n’est là que parce que les médias ont saqué Sarkozy.
    Les Français sont des moutons, et ils vont bientôt regretter d’avoir voté pour un mollusque !

Laisser un commentaire