/>

Agressions antisémites : vers une tribalisation de la France

Rédigé par maximus (24actu) le 05 juillet 2012.

Doit-on passer sous silence la banalisation des ratonnades antisémites aux quatre coins du territoire sous prétexte qu’elles révèlent des réalités que les médias veulent taire et voudraient confiner aux discours populistes de l’extrême-droite ? Les Juifs français sont de plus en plus souvent la cible d’attaques de la part de Français d’origine maghrébine. Une évidence qui soulève la question de l’intégration à la communauté nationale.

Ce n’est pas une première, hélas. Un jeune homme de 17 ans a été roué de coups par deux jeunes maghrébins dans un train reliant Toulouse à Lyon au seul motif qu’il était juif. Une énième agression antisémite qui montre une fois encore la progression du communautarisme en France et l’exportation des tensions politico-religieuses du Moyen-Orient sur le territoire national.

Le sujet est tabou au nom de la “stigmatisation”. Les médias sont extrêmement rétifs pour évoquer la question, histoire de ne pas “faire le jeu du Front National”… Chacun peut d’ailleurs constater à quel point la chape de plomb qui pèse sur un certain nombre de sujets “faisant le jeu du FN” a permis de limiter l’influence du parti d’extrême-droite !

Mais reconnaître qu’il existe des tensions perceptibles et réelles entre Juifs et Maghrébins en France est une réalité indéniable comme en atteste l’augmentation des agressions antisémites. Evidemment, la question ne se pose pas pour l’immense majorité des Juifs et Maghrébins, qui vivent en bonne intelligence au sein de la communauté nationale.

Mais même marginal, ce phénomène est intolérable et il est intolérable que des Juifs (ou des membres de quelque religion que ce soit) puissent se faire agresser dans des lieux publics à cause de leurs origines. C’est un scandale inouï qui se banalise dans l’indifférence générale.

Pour une partie de la jeunesse maghrébine, le Juif (comme le “Français de souche”) est devenu un ennemi. Bien sûr, on peut chercher des raisons sociologiques pour expliquer et excuser ce mal-être de certains Français d’origine maghrébine… mais cela ne protégera pas nos concitoyens victimes d’agressions racistes.

Déjà 36 remarques sur cet article

  1. denis dit :

    Chut…..!!
    Voyons ! les musulmans ont voté à 93% pour Flanby, et l’ont d’ailleurs fait élire.
    Alors, surtout ne pas les stigmatiser !
    D’ailleurs Le Monde quand il parle de musulmans délinquants ou criminels (comme pour le meurtre du petit Killian) les appelle “Vladimir” ….c’est dire !

    • John dit :

      Les statistiques ethniques étant interdites dans ce pays, on se demande d’où viennent ces chiffres, naturellement complètement inventés.

  2. John dit :

    D’après un rapport du ministère de l’Intérieur en date de 2010, les hausses des agressions antisémites sont parallèles aux hausses des agressions anti-noires et anti-arabes. Il y a des poussées de racisme, pas d’antisémitisme.

    Mais évidemment, des “journaux” comme celui-ci, trop pressés qu’ils sont à dénoncer le “tabou” que constitue le marronnier de l'”antisémitisme arabe” depuis les émeutes de Belleville de 68 taisent ce genre de faits. La réalité, après tout, passe après l’idéologie pour ce genre de média.

  3. CQFD dit :

    ça n’est pas tant l’ascendance maghrebine le moteur de ces actes de racaille barbaresque que le fait d’être musulman et islamiste. voilà la réalité. Voilà le danger.Le pilotage politico-cultuel de tout cela est aussi bien extérieur qu’interieur (sport, rap,assoce,certains lieux de culte…)

  4. muzikant dit :

    … nous aurons bientôt couvre feu pour les femmes et les personnes âgées, pour le français de souche, pour de juifs, interdiction de prendre les transporst en commun combiné avec la presque obligation du halal, interdiction de nommer les agresseurs (ça les stigmatise !) n’est ce pas la charia qui est en train de s’installer sous les applaudissements idiots utiles des béni oui oui de “l’ouverture à) l’autre” ? …

    • John dit :

      Les couvre-feux ont déjà été développés. Contre les jeunes, les travailleurs immigrés, de façon de plus en plus permanentes pour les femmes voilées, avec des interdictions de fréquenter l’école publique pour les juifs et musulmans dont la foi se voit trop (allant jusqu’à interdire l’entrée pour un bonnet, parce que ça ressemble à une kippa, ou une robe trop longue). Sans parler des interdictions de rassemblement. En parallèle, les jeunes qui ont des interdits alimentaires, même non-religieux, se font de plus en plus injurier, quand ils ont accès à la cantine (de moins en moins le cas pour les enfants de chômeurs). Quant aux interdictions, de plus en plus de villes interdisent les fêtes (trop bruyantes), en intérieur comme en extérieur, et la vente d’alcool après 21h (pas pour des raisons liées à l’islam)…

      Et ces mesures fascisantes et sécuritaires ne viennent pas des méchants barbus, mais des béni oui-oui “décomplexés” de la droite ultra-sécuritaire obsédée par le fait d’écraser les faibles et de tout contrôler.
      Muzikant ne se lèvera pas contre ça, cependant. Ca l’obligerait à être cohérent et à regarder le monde tel qu’il est, deux choses qu’il déteste.

  5. Le Cors@ire dit :

    Attendez… Cela fait plus de 20 ans que Le Pen a fait cette prophétie et a été honni à cause de celà !

  6. PauvreFrance dit :

    Regardez donc l’actualité et hop:… coïncidence ce sont toujours les mêmes! C’est pas croyable ça et ce n’est pas être raciste que de le dire mais simplement avoir une vision objective! Il faut appeler un chat un chat et ne plus “franciser” les noms des agresseurs/assassins dans les médias: Politique et presse complice= monté en puissance du racisme! Les gens ne sont pas débile ça ne sert à rien que de leur cacher la réalité!

    • John dit :

      Pour avoir une “vision objective” des choses, PauvreFrance vous propose de systématiquement donner un nom arabe à chaque criminel dans les médias, voire à les convertir de force à l’islam avant de les peindre en noir, pour bien que les gens voient que “ce sont toujours les mêmes”. Honni soit qui mal y pense !

      • Libertad dit :

        John, le Bisounours: 200 viols, 2000 agressions, 13000 vols (déclarés…)par jour en France, aux 2/3 par la diversité (Obertone, La Grange..), 60% des détenus musulmans (Le Monde 2008 et nbseuses confirmations ultérieures)…
        Pur hasard !!
        Mais tu as raison, les victimes passées et à venir, on s’en fout !!
        L’important c’est de ne pas stigmatiser et faire la politique de l’autruche .
        T’es excellent pour ça !

  7. UneFrancemorte dit :

    Une France qui se meurt à petit feu, rongée par l’ultra violence de certains. Triste constat que celui visible dans les médias. Un malaise général qui se ressent dans certaines grandes villes de France, utopiste de penser à une France meilleure dans ce genre de situation chaotique, peut t’ont encore prétendre à la bannière française “liberté égalité fraternité”

  8. Deckard dit :

    Aux dernières élections les gens ont voté majoritairement pour le PS. Démerdez-vous maintenant !!! Moi je sais me défendre.

  9. PauvreFrance dit :

    Vrai. Nous verrons bien ce qui va se passer le 14 juillet cette année mais à mon avis, il faut s’attendre au pire: drapeaux arrachés, brûlés, violences, agressions… Ah elle va être belle encore la fête nationale: France jusqu’ où va tu te laisser humilier de la sorte?

  10. PauvreFrance dit :

    Ça va …on en reparlera le 15 juillet garçon. C’est sur quand on est un soi disant journaleux comme John en générale ça ne donne pas dans la bonne foi.. Mais quand on se prend la réalité en face: là comme par hasard on ne dit plus rien!

    • John dit :

      Réalité en face : le seul incident du 14 juillet c’était la fracture d’un parachutiste qui a mal atterri. Certainement la faute aux islamistes !
      Je sais, PauvreFrance, ça fait mal de se confronter aux faits.

      • John dit :

        Et comme disait l’autre : “Quand on se prend la réalité en face: là comme par hasard on ne dit plus rien !”. En effet : on ne dit plus rien. Merci de prouver encore une fois l’immense potentiel de vérité et d’honnêteté intellectuelle dont vous disposez. Là dessus, c’est mon dernier commentaire sur ce site. Non pas que je fuie, non. Je ne refuse même pas le débat : les commentateurs de ce site ont fait ça depuis longtemps. Depuis mon premier commentaire, en fait, qui ne m’a valu que des tombereaux d’injures et aucune réponse argumentée. Je préfère passer pour un lâche que de donner du crédit à une telle crétinerie.

    • John dit :

      Cela dit j’apprécie les arguments de “bonne foi” de PauvreFrance (mêmes initiales que pour Péteux Fat, coïncidence ?), comme par exemple inventer une vie à ses adversaires quand il n’a plus d’argument. Le Viandox de l’esprit, vous dis-je.

  11. Deckard dit :

    Qui osera écrire un article qui commence comme ça ???

    Doit-on passer sous silence la banalisation des ratonnades anticatholiques aux quatre coins du territoire sous prétexte qu’elles révèlent des réalités que les médias veulent taire et voudraient confiner aux discours populistes de l’extrême-droite ? Les Catholiquess français sont de plus en plus souvent la cible d’attaques de la part de Français d’origine maghrébine. Une évidence qui soulève la question de l’intégration à la communauté nationale.

    • John dit :

      Une “évidence” qui se garde de bien de se baser sur des faits. Où sont les mouvements racistes contre les catholiques ? A moins de considérer que tout acte de violence contre un blanc, même sans propos raciste, est une agression anti-catholique, nulle part. Encore une fois vous privilégiez vos fantasmes développés au fond de votre joli petit appartement à la réalité. Si ce n’était pas le cas vous citeriez des faits, ce que vous vous gardez systématiquement de faire.

  12. John dit :

    En attendant, 24heuresactu reste le seul journal qui reste persuadé que chercher l’origine d’un problème ne permet pas de résoudre ce problème. Une aberration pure et simple. Mais ça les forcerait à confronter leurs préjugés au monde réel, ce qu’ils craignent.

  13. UneFrancemorte dit :

    Je plussoie les dires de John en ce qui concernent “Où sont les mouvements racistes contre les catholiques ?” Attention il ne faut pas faire d’amalgames entre être catholique et être “blanc”, bien sûr vous allez me dire que la plus part des “blancs” sont catholiques (environ 64%) mais cela n’a rien à voir avec les motifs des agressions loin de là. Je pense qu’ il s’agit uniquement d’agressions gratuites et faciles contre un minorité à un moment donné qui plus est avec une différence de couleur notoire. Ce problème existe depuis bien des années et nous ‘BLANCS” en sommes les précurseurs.

    • John dit :

      Merci au moins de montrer que vous êtes honnête sur ce point. Je suis en désaccord avec vous sur la dimension “raciste” des agressions, et je pense que les critiques contre le “racisme anti-blanc” sont surtout devenues une façon de justifier le “racisme anti-noirs” ou le “racisme anti-arabes”. Je pense quant à moi qu’il n’y a qu’un seul racisme. Cependant, vous au moins, vous n’insultez pas. C’est rare sur ce site.

  14. PauvreFrance dit :

    La façon que John a de mépriser systématiquement les gens qui ne sont pas d’accord avec lui et de les insulter prouve qu’il est intellectuellement limité…

  15. UneFrancemorte dit :

    Je ne pense pas que John soit “intellectuellement limité” nonobstant il exprime juste un certain mépris sur des convictions qui ne sont pas les siennes, à tord je pense ! Car son enrichissement personnel passe par l’écoute des autres même si leurs pensées ne le rejoigne pas.

    • John dit :

      Que cela soit clair : je n’éprouve pas de mépris pour les convictions des autres. Vous remarquerez par exemple que j’essaie de répondre par des arguments (et pas, contrairement à PauvreFrance, en citant ce que je crois être la profession ou la vie privée des autres). Ce pour quoi j’éprouve du mépris, ce sont les procédés démagogiques de ce site et de certains de ses commentateurs. Je remarque par exemple que mes commentaires sont ponctuellement censurés sous couvert de “modération”, ou passent plusieurs jours avant d’être publiés. PauvreFrance n’a pas ce problème, alors que lui entre en contradiction avec la charte du site, qui prohibe les injures (oui, dire que quelqu’un est “intellectuellement limité”, c’est une insulte).

      Mais aussi surprenant que vous puissiez le trouver, je n’ai pas de mépris pour les idées de droite, je me reconnais même en certaines. Seulement, je pense que ces idées méritent de meilleurs avocats qu’un petit mec gonflé de mépris et qui pense que dire “Lui c’est un méchant journaliste regardez comme il est bête ah ah ah”. J’ai même tendance à penser que si c’est ce que PauvreFrance pense être défendre les idées de droite, c’est qu’il n’a pas beaucoup de respect pour ces idées.

  16. PauvreFrance dit :

    A ce cher « John »:
    Si je crois que vous êtes journaliste mon bon « John »c’est que vos réactions il faut le reconnaître trés suffisantes me font bien penser à une mentalité de journaliste parisien. Non sérieusement: vous en êtes c’est pas possible?
    J’en suis presque sur parce que vous me faites penser a ces bobos qui croient détenir la vérité. Qui pensent comme vous le dites si bien que seul leur petite personne peut comprendre les choses de la vie.
    A ces gens qui sous couvert d’être de gauche et de dire qu’ils sont pour la justice sociale sont les premiers à gratter tout ce qu’ils peuvent… ou a retourner leur veste a la première difficulté (cf.vous n’auriez sans doute pas été le dernier dans les années 40). Bref a quelqu’un qui est tellement certain de tout savoir que l’avis des autres n’ a aucune importance: Ah mais je sais! je me suis sans doute trompé: ça y est je l’ai: si vous n’êtes pas journaliste: vous êtes enseignant!

    • John dit :

      Ah ? On passe au copier-coller ? Soit, je copie ma réponse, alors.

      Cher PauvreFrance, je ne relève même pas la remarque sur « les années 40″ tant elle est minable et montre bien à quelles extrémités vous en êtes réduit.
      Je ne relève plus non plus les remarques sur les professions, j’ai bien compris depuis longtemps que vous n’étiez pas capable d’envisager que les opinions des gens ne sont pas fixés par leur métier, et que si vous adaptez vos idées au vôtre, ce n’est pas le cas de tout le monde.
      Je ne vais pas non plus recommencer à demander en quoi « enseignant » ou « journaliste » sont des insultes, j’ai bien compris que vous n’oserez pas l’expliquer. J’imagine cependant votre réaction si je disais, moi, « PauvreFrance est vraiment con : il est sûrement entrepreneur » ou « Il est tellement débile que ça ne peut être qu’un ouvrier ». C’est en tout cas bien la preuve que, si je suis un « bobo » (pas une insulte non plus, au passage), eh bien le méprisant entre les deux n’est pas celui qu’on croit, parce que moi, même quand je rencontre un patron du Medef, je le traite avec respect. C’est pas votre cas.
      Non, je ne dirai qu’une chose, qui vous a été dite ailleurs : et vous ? Vous ne croyez pas détenir la vérité universelle peut être ? Ils sont où vos arguments ? Vous croyez qu’on devrait vous croire parce que vous avez pris ce que vous croyez être un pseudo rebelle et que vous injuriez les autres ? Et vous vous ne les traitez pas comme de la merde, peut être, les autres ? Il est où votre respect ? Elle est où votre dignité ? Nulle part : depuis le début de cette discussion (qui n’a en fait jamais commencé : j’avance un argument, vous dites que je suis journaliste parce que vous croyez que c’est une insulte et ça recommence), vous passez votre temps à tenter de provoquer de façon débile parce que vous êtes incapable de pondre une phrase cohérente. Alors, mon cher, vos leçons sur ceux qui « croient détenir la vérité » je m’en passe, vous en êtes vous même l’exemple le plus criant.
      Et puisque ça vous intéresse tant que ça de savoir mon métier, sachez que je ne suis pas un journaliste parisien ou un enseignant qui a raté son Capes, mais un chef de PME de Haute-Savoie qui n’a jamais vécu à Paris. Peut être que si un jour vous arrêtez de raisonner comme un flan avec des gros préjugés, vous ne ferez plus ce genre d’erreurs grossières, pitoyable petit personnage que vous êtes.
      PS : Inutile d’en rajouter, tentez de garder le peu de dignité qui vous reste en vous taisant, vous vous êtes assez ridiculisé comme ça.

  17. PauvreFrance dit :

    Ah vous m’avez bien fait rire en tous cas… jje m’en fiches bien de savoir ce que vous faites en réalité mais ce que sais c’est que vous êtes particulièrement aigri et grossier, ça me suffit pour vous cerner.

    • John dit :

      Venant du type qui se contente de rabâcher des injures parce qu’il n’a pas la moindre idée, je le prends comme un compliment. Donc je vous remercie, vous qui croyez que “intellectuellement limité” “aigri” et “bien-pensant” sont des termes polis, de me dire que je suis grossier. Comme vous inversez les valeurs, ça veut donc dire que je suis extrêmement poli, c’est un compliment.

      • valentine dit :

        john
        Auparavant j’étais comme vous et mes proches avaient, grâce à moi, leur lot de rigolade quotidien : “elle est pas méchante, c’est pas sa faute”…
        Et puis… je suis allée, pendant des années, dans une ville très sympa : climat agréable, air pur, habitants ouverts, souriants et accueillants : rosny sous bois. Vous connaissez ?.
        J’y ai appris la discrimination. Qui peut atteindre tous ceux qui se trouvent en minorité. Bien sûr ça fait rire, une “bien blanche” qui se pose en victime dans ce pays…et pourtant…Visiblement ma croix – discrète – autour du cou était encore trop visible pour certains. Quant à mes enfants, ils ne disposaient pas du sésame permettant d’aller chez des copains musulmans . Ben oui, on ne mélange pas les torchons et les serviettes…
        Les voisines musulmanes, elles, me parlaient à l’extérieur mais refusaient d’entrer chez moi – je ne suis pas musulmane, désolée de me répéter…
        Bref, il y en aurait à dire sur les réalités de la vie, qui n’ont souvent rien à voir avec les rêves des bisounours – dont je ne fais plus partie.
        Pour finir ces “péripéties” ont aiguisé ma curiosité. Je me suis donc rendue sur divers forums musulmans, puisque sur le net les gens se lachent davantage. Et je ne m’étonne plus, dorénavant, de l’islamophobie de certains.
        Bien sûr il existe des forums où les juifs, les cathos intégristes ou les athées s’en donnent à coeur joie. Et je ne les cautionne pas davantage.
        Mais il demeure une réalité dans ce pays :
        le blanc est censé se repentir de crimes qu’il n’a pas commis, accepter comme allant de soi des mensonges, omissions et autres tromperies sur l’histoire de son pays, ouvrir grande sa porte à toute la misère du monde – et tant pis si ses propres enfants meurent de faim…respecter des coutumes qui n’ont jamais été les siennes et s’aplatir sur les traditions de ses ancêtres – qui bien sûr étaient tous des fachos de salopards franchouillards…
        Mon cher John, prenez un billet de tgv pour paris, de préférence gare du nord, et passez quelques semaines en banlieue proche…
        Vous m’en direz des nouvelles ..:-)

    • John dit :

      Mais soyez rassuré : les gens qui liront cet échange sauront également cerner le provocateur pitoyable (et même pas doué) que vous êtes. Que vous soyez en train d’essayer de convaincre les gens, ou juste en train d’essayer de m’énerver, vous avez échoué dans les deux cas. Tenez, une petite vidéo pour vous faire voir ce que les gens pensent de vous.

  18. PauvreFrance dit :

    Votre acharnement débile prouve que vous n’avez aucun argument crédible contre moi a part des insultes. C’est pitoyable! En tous cas une chose est sûre j’ai réussi à vous énerver. Je n’ai jamais injurié personne contrairement à vous qui en faites une spécialité.
    PS: Ne pensez pas que tout le monde pense comme vous, vous n’avez pas le savoir universel et heureusement!

  19. PauvreFrance dit :

    Moi aussi je sais faire:

  20. nolot dit :

    john, au fond est antisémite

Laisser un commentaire