NKM, Bachelot : le bal des faux-culs du Sarkozysme

nkm-écolo

Après cinq ans passés au gouvernement. Après avoir activement participé à la campagne présidentielle de 2012. N’est-il pas un brin déplacé pour Nathalie Kosciusko-Morizet et Roselyne Bachelot de se désolidariser par médias interposés de la politique et de la stratégie qu’elles ont soutenu ?

NKM et Roselyne Bachelot se faisaient plus discrètes sur leurs désaccords (si jamais il y en a eu) avec Nicolas Sarkozy quand il s’agissait de se faire nommer au gouvernement et, pour la première, porte-parole de la campagne de l’ancien président. Quand on participe à une campagne, que l’on gagne ou perde, on garde ses états d’âme pour soi.

D’autant plus que les deux anciennes ministres de Nicolas Sarkozy utilisent la même stratégie et le même bouc-émissaire : Patrick Buisson, qui porterait à les en croire la responsabilité de la défaite et des “dérives” du Sarkozysme. Comprenez, la stratégie conservatrice…

L’avenir nous dira si la droite française peut reconquérir le pouvoir sur la ligne politique tiède des Bachelot et NKM… mais au-delà de l’appréciation politique de l’orientation de la campagne, le plus important demeure : l’indécence de deux responsables politiques qui doivent une grande partie de leur carrière à Nicolas Sarkozy et qui n’ont surtout jamais renâclé (tant qu’il était au pouvoir) à suivre la ligne qu’il avait fixé.

Se racheter une bonne conscience médiatique une fois la bataille terminée est lamentable… Et fait évidemment le jeu des journalistes de gauche qui se sentent confortés dans cette dénonciation à posteriori de la “droitisation” (comme si c’était un gros mot) de l’ancien chef de l’Etat.

On vous recommande

A propos de l'auteur lateigne (24actu)

8 réactions à “NKM, Bachelot : le bal des faux-culs du Sarkozysme”

  1. Nous avons plus que jamais besoin d´un parti politique entre l´UMP et le FN. je ne me reconnais ni dans le FN ni dans la droite centre mou de ces dames.

  2. On a surtout un besoin impérieux de sortir de cette démocratie pour gogos où la Gôche , toutes tendances confondues, est minoritaire en voix au 1er tour de la présidentielle et aux législatives, mais remporte ces 2 élections !!
    La seule démocratie représentant vraiment les français est la proportionnelle intégrale pour les législatives… et là les frontières fictives entre les droites bougeront.
    Sinon l’UMP va s’enfoncer une fois de plus dans le vieux piège mitterrandien….

  3. Attitude pas très digne de ces 2 dames. Elles font le plaisir des journalistes et pour l’une en cas de victoire de Nicolas Sarkozy un portefeuille ministériel aurait accepté. Alors on parle de l’avenir maintenant.

  4. En meme temps, on leur disait de soutenir et de fermer leur bouche pendant la campagne, qu’on “reglerait les comptes apres”

    guess what..

  5. Que l’UMP laissent ses adhérents s’exprimer et choisir la ligne politique et stratégique de la reconquête et nous verrons s’ils sont pour ou contre Patrick Buisson. J’ai le sentiment que ceux qui étaient aux grands rassemblements de la campagne présidentielle ont clairement répondu. Bachelot et NKM, du haut de leur morgue, se comportent comme les énarques socialistes : elles méprisent les adhérents et les prennent pour des c… La droite n’a pas besoin de tout mous bien au contraire. À droite toute et pourquoi pas : Vive Mauras qui lui au moins avait l’amour de la France.

  6. Complètement d’accord avec Paul Emiste, il est grand temps d’avoir une droite qui n’a pas honte d’être à droite et qu’i n’aura pas peur de faire des alliances électorales avec le FN pour battre une gauche dangereuse pour la France. Ras le bol des béni-oui-oui et des NKM de pacotille qui sont des complices des socialistes. Et s’il faut que l’UMP crève pour qu’un vrai parti de droite renaisse, eh bien que l’UMP crève.

  7. Si Bachelot a critiqué la campagne, NKM a toujours revendiqué son engagement à fond auprès de Sarkozy et n’a fait que remettre en question la pertinence de l’un de ses conseillers. NKM est l’héritière du sarkozysme, de son audace et de sa vision, elle est une femme plus que jamais de droite et le procès que vous lui faites est ridicule.

Répondre à Paul Emiste Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.