/>

Essence : démagogie et facture salée pour les contribuables

Rédigé par didoulefou (24actu) le 27 août 2012.

Photo : Lalla Ali

Photo : Lalla Ali

La nouvelle mesurette de François Hollande ne va pas changer la vie des Français… mais va coûter très cher aux contribuables. La baisse du prix de l’essence (entre 3 et 4 centimes par litre) devrait coûter 500 millions d’euros par centimes aux caisses de l’Etat. Si vous ne sentez pas la différence quand vous passez à la pompe, la petite plaisanterie coûtera la petite bagatelle de 1,5 à 2 milliards d’euros !!!

En effet, selon l’association 40 millions d’automobilistes, le (tout petit) cadeau fait par le gouvernement aux automobilistes aura un impact très important sur les finances publiques. 1,5 millions d’euros par jour et par centime de baisse… soit un total de 500 millions d’euros par an.

En pleine crise de la dette, et alors que la priorité des politiques publiques des pays européens est de lutter contre les déficits et de réduire les dépenses publics, le geste démagogique de François Hollande ne résout rien et coûte très cher. Car il est évident que ce ne sont pas les 2 ou 3 centimes économisés par les usagers qui posent problème, mais les cours internationaux du pétrole.

Sauf qu’à force d’avoir pris les électeurs pour des imbéciles pendant la campagne en affirmant que “moi président” serait capable d’avoir un impact sur le prix de l’essence, on en arrive à ce genre de solutions totalement absurdes et à contre-courant des besoins de la France.

Déjà une remarque sur cet article

  1. pylatais dit :

    ” moi président je ne serai pas à la hauteur des enjeux” et moi président ” j”adorerai les vacances “.

Laisser un commentaire