/>

Manuel Valls/Roms : des charters secrets vers la Roumanie

Rédigé par lateigne (24actu) le 30 août 2012.

Photo : .T.

Photo : .T.

N’en déplaise aux médias et aux belles âmes de gauche, les gouvernements passent mais la politique migratoire menée par Manuel Valls ressemble beaucoup à celle de l’antéchrist Claude Guéant. A une nuance près : les expulsions et les charters du ministre de l’Intérieur sont faits beaucoup plus discrètement… et ne suscitent pas la même indignation de la part des journalistes.

En matière de sécurité, et même si les émeutes d’Amiens démontrent que les signaux de laxisme envoyés par le gouvernement ont des effets désastreux, Manuel Valls met ses pas dans ceux de Nicolas Sarkozy. Et c’est très bien comme cela ! Face à une situation sécuritaire tendue, le ministre de l’Intérieur est l’un des rares (seul ?) membre du gouvernement à ne pas tomber dans l’angélisme et le réflexe de l’excuse.

C’est donc tout naturellement qu’il a poursuivi l’oeuvre de démantèlement de camps roms et d’expulsions, au même rythme que ce que faisaient Sarkozy, Hortefeux et Guéant. Médiapart nous apprend que pas moins de 2000 roms ont été délogés au cours des diverses opérations de police menées cet été.

Mieux, nous apprend le journal d’Edwy Plenel (qui doit s’étrangler devant le monstre qu’il s’est donné tant de mal à créer), Manuel Valls a fait affréter des charters pour expulser les Roms comme à l’époque du sarkozysme triomphant. Au moins deux vols pour Bucarest, bourrés à craquer de Roms ont décollé cet été de Lyon sur ordre du ministère de l’Intérieur.

Mais il faut chercher loin pour trouver trace de ces charters car aucun article spécifique ne leur est consacré (souvenez-vous des éditos enflammés contre la “xénophobie d’état” quand Claude Guéant avait recours à la même méthode) et on retrouve la trace de ces vols quasi-secrets que dans les tréfonds des articles… sur Mediapart ou aileurs.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. loustau dit :

    Il n’y a que cette solution de l’expulsion et du retour dans leur pays.Ce ne sont pas des SDF mais des nomades et nous voulons les sédentariséres!!!! ce sont des guerres idéologiques et nous n’avons pas les moyens d’entretenir nos nationaux et ceux déjà accueillis et ns voulons nous méler des roumains et bulgares.Tous ces miltants associatifs issus de la fonction publique ou venant d’assos mais salariés ne se rendent pas compte des difficultés des français sans boulot.

  2. Alienor DeFrance dit :

    la Roumanie et la Bulgarie ont reçu plus de 3 milliards d’euro pour s’occuper de LEUR populations! ce n’est pas à la France à les héberger, encore moins leurs trouver du boulot! La préférence Nationale doit être appliquée rapidement! Il n’y a qu’à voir les dégâts dans le secteur de la construction avec les travailleurs espagnols! La France devient une cour des miracles à grande échelle, nous n’avons plus les moyens de nous en occuper!

  3. deckard dit :

    La gauche est une dictature qui ne veut pas s’assumer !!!

  4. tatiecool dit :

    Vive la “Gauche”

  5. corbier dit :

    …et ils nettoient leurs saloperies avant de partir? A voir la photo! Et leur donne t-on un pécule comme je crois savoir! D’ailleurs c’est pour çà qu’ils reviennent ?

Laisser un commentaire