/>

Ayrault, PS, MJS et manipulation médiatique (vidéo barthès)

Rédigé par lesoufflet le 03 septembre 2012.

Thierry_Marchal-Beck_françois_hollande
Photo : Parti socialiste
Thierry_Marchal-Beck_françois_hollande

Photo : Parti socialiste

Le Petit journal de Yann Barthès a pris en flagrant délit de mensonge et de manipulation médiatique Jean-Marc Ayrault et les Jeunes socialistes. La vidéo ridiculise le Premier ministre en montrant comment les Jeunes socialistes simulent des questions spontanées à leur leader. Outre l’aspect comique, qui met en lumière le manque de charisme, de courage, de sérieux et honnêteté d’un responsable politique, c’est un problème de fond inquiétant que soulève cette vidéo, quant aux méthodes bolchéviques de notre bon gouvernement.

Le Mouvement des Jeunes Socialistes (MJS), l’organisme de formatage de la gôche française, a prouvé que les bébés roses n’ont rien à envier à leurs ainés en terme de mensonge, de triche et de manipulation. Le mouvement a ainsi organisé une séance de questions spontanées et directes entre ses membres et le premier ministre, Jean-Marc Ayrault. Pour cet évènement improvisé, les journalistes avaient été conviés.

D’ailleurs, sur la vidéo, une journaliste du Petit journal interroge le président du mouvement, Thierry Marchal-Beck. Elle lui demande si les questions posées à Ayrault seront “choisies là, sur le moment, ou alors elle ont été préparées“. La réponse du jeune socialiste et très claire : “non non, elle vont être choisies comme ça dans la salle, les gens vont lever la main !“.

Pourtant, la vidéo montre que quelques heure plus tôt, les “jeunes” avaient déjà leurs questions préparées à l’avance et qu’ils ont été dispatchés artificiellement parmi le public pour faire croire à des questions spontanées. Une grotesque manipulation qui montre que les socialistes n’ont aucune limite pour faire “cool” et avoir l’air “branchés”, ce qui semble les préoccuper un peu plus que la gouvernance de notre pays…

Au Parti socialiste, on apprend aux militants, dès leur plus jeune age, à préférer leur idéologie totalitaire à la vérité et à mentir pour servir le Parti.

Les opérations de Com’ foireuses, c’est maintenant !

A savourer et à faire circuler :

 

Déjà 4 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Et oui! Socialisme ou liberté il faut choisir car le ver est dans le fruit, le socialisme est a terme la négation des libertés fondamentales.

  2. MALLET dit :

    Voilà des méthodes qui n’aurait pas fait tache dans le paysage chez Erich Honecker.

    C’est comme quand des élus et hauts fonctionnaires socialistes emploient les mêmes méthodes que la Stasi comme révoquer au Département du Nord sur un dossier monté de toutes pièces un agent qui dénonçait le management sectaire du directeur juridique.

  3. ya2n dit :

    je m”étonne que vous puissiez vous émeuvoir, la politique est devenue un jeu de communication avec beaucoup d’habillage pour faire passer des messages et protéger le politique.
    ensuite, faire un article en parlant de problème de fond inquiétant, de totalitarisme idéologique, c’est soit un parti pris de droite soit une stupidité sans nom.
    et pour ceux qui ont la mémoire courte, je pense que c’est le dernier président qui a fait en sorte que la com passe avant tout. souvenez vous des salariés placés derriere le président, triés sur le volet pour correspondre à sa taille, aux visites en province où nos compatriotes venaient saluer le président grâce aux bus affretés par l’ump, et des impératifs imposés a la presse avant chaque interview (préparé afin d enlever toutequestion génante)
    alors si on doit regretter quelque chose, c’est juste que la dessus le changement c est pas maintenant

  4. adolf dit :

    Vous avez malheureusement oublié de mettre la vidéo en sécurité sur un compte YouTube appartenant à Atlantico. Résultat: elle n’existe plus et votre article est orphelin.

Laisser un commentaire