/>

Mélenchon va-t-il soutenir les émeutiers d’Amiens ?

Rédigé par lesoufflet le 03 septembre 2012.

melenchon_front_de_gauche
Photo : blandinelc
melenchon_front_de_gauche

Photo : blandinelc

Des militants du Front de Gauche ont publié une tribune pour regretter que leur leader, Jean-Luc Mélenchon, ne soutienne pas les émeutiers d’Amiens, qui ont (entre autres) brulé une école et blessé 16 policiers. Quand l’angélisme de la gauche française n’a pas de limite…

Le site de propagande d’extrême gauche, Rue 89, a publié une tribune intitulée “Jean-Luc Mélenchon, vous avez tort sur les émeutes d’Amiens-Nord” et signée par des “Membres de la gauche anticapitaliste”. Un texte hallucinant qui justifie les crimes des émeutiers par le contexte économique et bien sûr, gauche française oblige, par le racisme français.

Les auteurs de ce texte fou dangereux sont Cédric Durand, économiste, Razmig Keucheyan, sociologue, Julien Rivoire, enseignant et Flavia Verri, enseignante. Ils se présentent comme étant des “membres de la Gauche anticapitaliste” qui “militent au Front de Gauche”.

Jean-Luc Mélenchon, pour une fois, avait réagit de manière responsable aux événements survenus en aout à Amiens, où des émeutes urbaines avaient envoyé 16 policiers à l’hôpital, et causé des dégâts d’un montant de 4 à 6 millions d’euros, dont les incendies d’une école et d’un centre sportif. L’homme politique avait dénoncé le comportement des émeutiers qu’il avait traité de “crétins”, de “larbins du capitalisme” qui “n’ont rien à voir avec la contestation de la société capitaliste”.

Des propos jugés par les militants du Front de Gauche “erronés et dommageables pour la dynamique prometteuse engagée lors de la présidentielle.” Ils attendaient quoi de la présidentielle ? Une guerre civile ?

Pour ces membres du Front de gauche, “on aurait pu attendre de l’ancien candidat qu’il retourne à Amiens pour réclamer l’amnistie des émeutiers présumés jugés le 17 août – qu’il se montre solidaire des dépossédés.” Et comme d’habitude, le blabla antiraciste et antifrançais est au cœur de l’argumentaire des militants de gauche. Voici donc comment les gentils amis de Mélenchon analysent les émeutes d’Amiens :

“Des émeutes aux Minguettes en 1983 jusqu’à Villiers-le-Bel (2007) en passant par l’embrasement parti de Clichy-sous-Bois (2005), tout commence par un crime policier, puis le déni de tout forfait par l’appareil répressif, des révoltes « exemplairement » réprimées et l’impunité policière sanctionnée par le pouvoir judiciaire.”

“En France, les dépossédés sont aussi racialisés : les descendants de colonisés sont depuis au moins trois décennies les premières victimes du démantèlement des services publics, de la réduction des droits sociaux et de la marginalité urbaine.”

Pour dire (et sûrement penser) de telles inepties, il faut clairement appartenir à l’électorat bourgeois et citadin de Mélenchon, qui passe son temps à taper sur l’état alors que ce dernier le nourri (tous les signataires de ce texte scandaleux sont des fonctionnaires…) et qui vit bien loin des quartiers dont il prétend comprendre les mécanismes !

Des propos qui font froid dans le dos et qui illustrent les dérives des discours bienpensants de l’idéologie dominante. La gauche est au pouvoir, sans contrepouvoir. Les médias ne se permettent désormais plus le moindre écart, l’encouragement et la victimisation des casseurs et des délinquants est donc redevenue systématique.

Pour rappel, pendant les 5 années de règne du méchant Sarkozy, quand il jetait de l’huile sur le feu en stigmatisant les pauvres délinquants des quartiers, il n’ y a eu aucune émeute urbaine…

 

 

 

 

Déjà 26 remarques sur cet article

  1. gg dit :

    3 milliards de dégats, faudrait relire vos textes

  2. Rayeslupin dit :

    Pas forcément faux, mais trop de droite, et pas de signature, donc pas crédible. Lesoufflet…

  3. ed dit :

    “Pour rappel, pendant les 5 années de règne du méchant Sarkozy, quand il jetait de l’huile sur le feu en stigmatisant les pauvres délinquants des quartiers, il n’ y a eu aucune émeute urbaine…”

    Grenoble 2010 et VilliersLe-Bel 2007 (entre autres) ?

    24heuresactu.com lave plus blanc que blanc le bilan de sarkozy, normal pour un torche-c(bip) d’extrème-droite.

  4. Deckard dit :

    commetn dit-on déjà ? ha oui : les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnait. Voilà, tout est dit. La gauche et l’extrême gauche sont engluées dans leur idéologie fascisante. Il n’en sortira jamais rien de bon et elle n’en sortiront jamais non plus.

  5. FrEuD dit :

    Rue 89, “site de propagande d’extrême gauche” !? Ah, ah, ah!

  6. Soukahras dit :

    Bonjour ,
    Je voulais transferé ce texte (plein de bon sens) a un groupe d’amis ,via internet .

    J’ai proscrit facebook de mes médias ,ce site étant un vivier de renseignement pour les Services spéciaux , franca

  7. SOUKAHRAS dit :

    Bonjour ,
    Je voulais transferé ce texte (plein de bon sens) a un groupe d’amis ,via internet .

    J’ai proscrit facebook de mes médias ,ce site étant un vivier de renseignements pour les Services spéciaux , français et surtout étrangers .
    Pouvez vous m’envoyer cet article a mon adresse si dessus , pour que je puisse le retransmettre .
    Merci

  8. Galu dit :

    “Pour rappel, pendant les 5 années de règne du méchant Sarkozy, quand il jetait de l’huile sur le feu en stigmatisant les pauvres délinquants des quartiers, il n’ y a eu aucune émeute urbaine…”
    Soit vous êtes un menteur, soit atteind d’alzheimer, ou alors très mal informé. Suite à de pareilles contre-vérités, votre article est totalement décrédibilisé.

  9. regis25 dit :

    Tiens, un nouveau site d’extrême droite ? “24heuresactu”, pourtant, ça sonnait bien. Vous devriez avancer à visage découvert, chers encagoulés… Ah, au fait : vous ne passerez plus.

  10. sam turlupine dit :

    Il semble que vous ayez, vous aussi, la mémoire bien courte.
    Pas d’émeutes sous Sarkozy ?
    Et les émeutes de Villiers le Bel en 2007, de la Réunion au début de l ‘année 2012 ou encore de Grenoble en 2010 ; c’étaient des carnavals, des rassemblements festifs ?

    Votre article est un tissu d’inepties, dont le seul but est de fustiger la gauche, de faire peur, pour rassembler dans le camp de la réaction.

    C’est la première et dernière fois que je lis votre site partisan et désinformateur.

    Suivant

  11. Anon dit :

    “Le site de propagande d’extrême gauche, Rue 89”, avant de lancer de telles critiques regarder votre torchon.

  12. sam turlupine dit :

    Et ils passent où, les commentaires ?

  13. jps dit :

    Les émeutiers avaient peut-être une vision de la société bien erronée mais la votre l’est encore plus. SVP n’écrivez pas d’articles si vous ne comprenez rien à la politique

  14. tizzone dit :

    4 a 6 milliards de dégats?
    vous devez confondre émeutiers d’amiens et banquiers…..
    seuls les banquiers font des milliards de dégats, le total des dégradations en france sur une année ne dépasse pas 800 millions d’euros….. peanuts comparés aux dizaines de milliards que coutent banquiers et patrons fraudeurs…..

  15. Maxime LELIEVRE dit :

    Bonjour,
    Si je partage votre dépit et votre amertume à la lecture de ce papier publié par Rue89, si je suis pleinement d’accord avec votre définition de l’électorat de M. Mélenchon, je reste en revanche surpris par le titre de votre article qui n’a rien d’exact puisque le fond de la tribune du site de M. Plénel est un reproche adressé à l’ancien candidat du Front de Gauche qui condamne ces émeutiers.
    Cet inexact titre racoleur me fait un peu penser à ces personnes haïssant Mme Le Pen qui sont heureux et soulagés lorsqu’ils trouvent un raciste parmi ses électeurs puisque cela leur permet de la déclarer également raciste, quand bien même elle condamnerait les propos de cet électeur-là.
    Reprocher à M. Mélenchon cette tribune qui lui est défavorable me semble aussi farfelue que reprocher à M. Sarkozy le soutien de Mme Amara à M. Hollande.

    Une dernière chose me surprend enfin, c’est votre conclusion. Saisissant l’ironie je ne dirai rien sur le “méchant” et la stigmatisation des “pauvres délinquants des quartiers” (n’est-ce pas affligeant d’ailleurs de se dire que vous n’exagérez pas et qu’une partie des Français pense réellement ainsi ?!) en revanche je suis surpris par l’affirmation “il n’y a eu aucune émeute urbaine” sous la présidence Sarkozy. Effectivement en parlant de la présidence Sarkozy on écarte les émeutes de 2005, époque où M. Sarkozy n’était que ministre de l’Intérieur en charge de la sécurité, mais cela oblige à prendre en compte les émeutes de Villiers-le-Bel en novembre 2007 et celles de Grenoble lors de l’été 2010 qui amenèrent le Président à prononcer un discours au sujet des “Roms” qui remit alors en question le soutien que lui apportaient de nombreux catholiques.

  16. Glotch dit :

    Qu’est ce que c’est que cette histoire ?

    Rue89 propagande d’extrême gauche ? Il s’agit du nouvelle Obs, gauche classique, l’équivalent du Point, du Figaro ou de l’Express pour la droite.. n’importe quoi vous ?

    4 à 6 milliards de dégâts n’importe quoi aussi, 4 à 6 millions paraît nettement plus réaliste.. un rapport 1 à 1000 on est pas dans les détails.

    C’est quoi ce site ? 24hactu ? Mais comment se fait il que vous apparaissez dans Google ?

  17. Snorky dit :

    Article mensongé. Je suis contre la casse inutile, il je suis pour punir les responsables. Mais les amalgames et les mensonges de cette article me fond bondir. Et ces gens là se disent journalistes. Change de boulot mon pote…

  18. pullup dit :

    Sur la forme, je partage assez l’avis des commentaires sur l’article, c’est quand même une vision très manichéenne et partisane des choses. Par contre, j’ai envie de défendre l’auteur (bizarrement) *sur le fond* de l’article. Il est quand même *grave* qu’on veuille défendre des gens qui disent protester en bousillant des écoles, oui ou non ? Quelle est le contenu politique de ces actes ?! C’est une blague ! Bien sûr que non il ne savent pas ce qu’il font, ce sont des imbéciles car rien ne peut justifier un truc pareil, et de par leurs actes, ces idiots n’ont aucune légitimité pour qu’on en fasse les porte-parole des banlieues. Ça n’aurait aucun sens !

  19. czaika dit :

    tous les lecteurs normaux savent depuis longtemps que vous
    etes des indics des R G
    A bons lecteurs salut !

  20. Paul Emiste dit :

    Ha ha! A peine un site ose s´attaquer à la gôche bien pensante, il est immédiatement taxé d´extrême droite, les RG (qui n´existent plus) etc…va comprendre Charles!

  21. muzikant dit :

    … le communisme est une idéologie sanguinaires avec cent millions de victimes et aucunement ils n’ont rien a envier aux barbaresques islamistes …

    • Paul Emiste dit :

      …et le PCF est autorisé en France, non seulement ça, mais grâce aux socialo-populistes, ils sont au sénat et à l´assemblée et ce avec 2% de voix.
      Le scandale, ça continue.

      • regis25 dit :

        Cher Paul Emiste,
        Certes, comme beaucoup de formations politiques françaises, le PCF a une histoire entâchée de périodes sombres, mais heureusement qu’il est autorisé en France, ne serait-ce que pour sa participation déterminante au Conseil National de la Résistance. Combien de ses membres sont morts au combat, contre l’envahisseur et ses collaborateurs français qui, eux, on versé dans un populisme autrement plus meurtrier sur notre sol.
        Oui, nous devons au PCF une partie de notre liberté.
        Le scandale serait de le nier ou, pire, de renverser les rôles.

  22. Julrem dit :

    J’adore les gens outrés parce qu’un site d’information amateur de droite relate des faits avec quelques boulettes.
    Mais le plus dangereux dans l’affaire est que des agents au service de l’Etat et de ses citoyens jugent NORMAL les destructions de biens publics au nom de l’ “Anticapitalisme” !
    Ces individus devraient être exclus du service public. Il me semble que la fonction publique demande un droit de réserve, s’attachant notamment à une discretion des opinions. Pour rappel à ceux qui mettrons la liberté de pensée dans la balance, les auteurs de cet appel ont siggné de leur nom et surtout de leur profession, ce qui entre dans le cadre légal du droit de réserve.
    Effectivement, le style de l’article est maladroit, mais l’important est d’en juger le contenu, sinon faites le procès de l’ensemble de la presse professionnell, loin, très loin d’être irréprochable.

  23. David dit :

    Texte hallucinant.

    Sans retravailler tout le texte, je m’arrête sur la conclusion “Pour rappel, pendant les 5 années de règne du méchant Sarkozy, quand il jetait de l’huile sur le feu en stigmatisant les pauvres délinquants des quartiers, il n’ y a eu aucune émeute urbaine…”

    Il faudrait peut être se souvenir d’Ali Elanziz, 39 ans, décédé le 19 octobre 2011 à Mayotte (département Français) lors d’une manifestation.

Laisser un commentaire