/>

Affaire Lazard : Pulvar porte encore plainte (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 04 septembre 2012.

pulvar_fillon
Photo : KatJaTo
pulvar_fillon

Photo : KatJaTo

Audrey Pulvar, l’intellectuelle en mini jupe, s’est défendue cette semaine, sur le plateau du Grand Journal de Michel Denisot, concernant une prétendue affaire de trafic d’influence mêlant son compagnon, Arnaud Montebourg et son patron, Matthieu Pigasse. Comme à son habitude, la belle compte porter plainte envers ceux qui osent s’exprimer contre elle. Quand le pouvoir en place souhaite museler la presse.

Il y a quelques mois, le banquier milliardaire, soutien de François Hollande et propriétaire de nombreux organes de presse, Matthieu Pigasse, embauchait Audrey Pulvar à la tête des Inrockuptibles malgré la relation officielle de cette dernière avec un ministre et son manque totale de crédibilité pour exercer de telles fonctions (la petite n’a jamais travaillé dans la presse écrite avant d’être propulsée directrice des Inrocks). Bien sûr, cette nomination soulevait de nombreuses questions (sans parler des problèmes de déontologie journalistique) quant aux motifs de ce choix par un homme si proche de François Hollande.

L’affaire est devenue plus intrigante quand le gouvernement a décidé de confier à la banque de Pigasse, la banque Lazard, un contrat de conseil concernant la future Banque publique d’investissement (BPI). Il n’en fallu pas plus pour que tous les observateurs suspectent un petit retour de service rendu de la part du gouvernement, pour remercier Pigasse d’avoir accordé un emploi à la femme d’un ministre et d’avoir, du même coup, placé une militante socialiste à la tête d’un média important. Le Nouvel observateur, qui avait pourtant fait campagne pour Hollande, n’a pu s’empêcher d’écrire un article pour souligner toutes ces questions.

La discrète Pulvar s’est donc rendue sur le plateau de Michel Denisot pour affirmer que tout est mensonge dans cette affaire. “Il n’y a pas eu d’échange de bons procédés, ni de trafic d’influence entre mon compagnon et Matthieu Pigasse, les deux ne se connaissaient pas au moment où j’ai été embauchés, ils se sont rencontrés fortuitement quelques temps après, nous ne sommes pas des familiers”, a-t-elle déclaré. Même si la femme est sincère, est-elle assez sotte pour croire que Pigasse n’était pas au courant de sa relation intime avec un ponte du PS ? Et même si les choses n’étaient pas formulées aussi clairement, est-il fou de se dire que l’homme d’affaire savait qu’il pourrait un jour tirer profit de cette embauche surprise ?

Quoi qu’il en soit, la réponse de Pulvar a été, comme à son habitude (elle a déjà porté plainte, entre de nombreux autres, contre 24heuresactu dans de drôles de conditions) a été de lancer une procédure judiciaire contre ses détracteurs. “Personnellement, je vais attaquer le Nouvel Obs’ en diffamation”, a-t-elle pleurniché. Liberté d’expression et amour du débat démocratique obligent…

Il faudrait tout de même rappeler à la concubine ministérielle que lorsqu’il s’agissait de faire campagne contre le diable Sarkozy, elle n’avait pas les mêmes scrupules. On se souvient tous des insinuations haineuses faites sur Jean-François Copé au sujet de la piscine de Takieddine. Elle avait pourtant plus de visibilité qu’on pauvre article du Nouvel Obs et ses sous-entendus étaient autrement plus grave… Elles semblait alors moins sensible aux dangers de la diffamation !

Voyez comme la belle indignée a oublié quand elle lançait des sous entendus sur le gouvernement précédent :

 

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 

Déjà 3 remarques sur cet article

  1. muzikant dit :

    … elle et son tocard, ce couple de bobos attardés représente parfaitement la gauchiasse qui nous emm …, et puis pulvar dément ? tiens, demandez à un voleur s’il a volé …

  2. Paul Emiste dit :

    Comme disait notre president pendant ses vacances “Ça pue le Var”. Fermez le ban!

  3. […] Audrey Pulvar a annoncé qu’elle allait porter plainte contre le Nouvel Obs qui s’est permis de s’étonner du choix de la banque Lazard comme conseil du gouvernement. Voir à ce sujet cet article dans 24HActu. […]

Laisser un commentaire