Obama : pourquoi une campagne partisane des médias français ?

Rédigé par silesricains (24actu) le 05 septembre 2012.

Que les journalistes français aient poussé de tous leurs poids pour faire perdre Nicolas Sarkozy et faire triompher la gauche, n’est certes pas très déontologique, mais cela avait un sens dans la mesure où la presse française peut influer sur le vote des Français. L’Obamamania qui fait frémir ces derniers jours les salles de rédaction hexagonales est totalement absurde et inutile.

Plutôt que le récit manichéen d’un affrontement entre le milliardaire mormon arrogant et incapable et le président proche des citoyens et affairé à régler les problèmes de la classe moyenne, les journalistes français ne pourraient-ils pas se contenter d’une couverture impartiale et factuelle de l’élection présidentielle américaine ?

Pourtant, et quel que soit l’organe de presse, le biais idéologique des médias français est palpable et on ressent que Barack Obama est LEUR candidat sans débat possible… Comme avec l’équipe de France, les journalistes rangent leur objectivité dans un placard pour se comporter en fans.

Sauf que Barack Obama n’est pas le gentil progressiste que l’on cherche à nous vendre et que Mitt Romney est loin de la caricature proposée. Obama-Romney ; Républicains-Démocrates. Les paradigmes de la vie politique américaine n’ont rien à voir avec les représentations simplistes que nous en font les médias.

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. Paul Emiste dit :

    Si Romney n´est pas le prochain president des USA alors dans quatre ans la Chine aura envahit tout le pacifique et la situation mondiale sera critique.

    • Pouet dit :

      Marrant de lire autant de conneries 🙂

    • Paul Ben dit :

      Absolument. Obama est un Communiste qui déteste l’Amérique. Eh oui, ces mots vont choquer les lecteurs Français, mais je suis Américain, et je connais plus que vous l’histoire de sa vie et ce qu’il a fait et en train de faire.

  2. Eddy K dit :

    En 4 ans, Obama aurra réussi à:

    – Livrer l’Irak aux islamistes, alors que la partie était gagnable sur le long terme.

    – Abandonner l’Afghanistan aux talibans, alors que les découvertes de gisements miniers énormes dans ce pays permettaient de financer cette guerre.

    – Soutenir les islamistes qui ont pris le pouvoir en Tunisie, en Egypte et en Lybie, cette dernière “victoire” du soi-disant “printemps arabe” ayant permis aux mêmes islamistes de conquérir le nord du Mali, et bientôt sa totalité.

    – Appuyer les rebelles islamistes qui provoqueront un massacre anti chrétien et anti alaouite dès qu’ils auront pris le pouvoir en Syrie.

    A part cela, Obama n’est pas un crypto islamiste. Main non…

  3. Eddy K dit :

    J’oubliais l’essentiel ! Obama le progressiste n’aura rien fait pour empêcher l’Iran de se doter de la bombe atomique, alors que le Dr Folamour Iranien proclame son intention raciste de détruire Israël (qualifié de “cancer”) et que plusieurs pays arabes (Arabie Saoudite en tête) souhaitaient une intervention militaire préventive d’Israël.

    Bravo Omaba ! Bien bossé pour faire progresser la cause islamiste dans le monde.

    Cela doit être ça, être “progressiste”…

Laisser un commentaire