/>

Le lobbying à la papa, c’est maintenant !

Rédigé par maximus (24actu) le 10 septembre 2012.

hollande_filippetti
Photo : François Hollande
hollande_filippetti

Photo : François Hollande

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient, c’est désormais entendu. Mais elles donnent quand même une réponse à la question : pour qui roule le Président ?

Je conseille à tout le monde de se replonger régulièrement dans le désormais mythique “projet présidentiel #FH2012” du candidat Hollande.

On y lisait, souvenez-vous : “je réduirai la TIPP de 3 centimes pendant deux mois bloquerai le prix de l’essence “, ou alors “je taxerai à 75% les revenus au dessus d’un million par personne au sein du foyer, et à l’exception des revenus du capital et des revenus exceptionnel et de ceux des artistes et des sportifs ” ou encore “je ne nommerai pas de ministres condamnés sauf pour des affaires de marché public ou pour des injures publiques“. Et ces promesses raisonnables ont ainsi pu convaincre les électeurs lassés de la démagogie sarkozyste.

Avec le recul, on peut discerner également des ambitions très forte. Par exemple, quand on lit la promesse 43  : « Je lancerai un vaste plan qui permettra à 1 million de logements par an de bénéficier d’une isolation thermique de qualité.», on a tendances à se demander : “qui va payer” ? Mais peut-être que la bonne question serait : “qui va encaisser ?”.

On sait qu’en France, Saint Gobain a réussi à faire croire à bon nombre de personnes que la seule façon de réduire notre consommation d’énergie, c’est de refaire son isolation. Et on sait également que ladite isolation, bien que très chère, n’a pas encore vraiment démontré sa capacité à faire des économies. D’ailleurs, les isolants en couche mince, que Saint Gobain ne commercialise pas, sont moins souvent recommandés dans les régulation et normes diverses, à efficacité supérieure avérée… Bizarre. Ce que l’on sait moins, c’est que le conseiller à l’énergie de François Hollande n’est autre qu’Olivier Lluansi qui n’est autre que l’un des dirigeants de… Saint Gobain!  Saint Gobain sur le site duquel il apparait toujours dans la rubrique “Equie dirigeante”.

Deux question se posent à nous : est-il l’inspirateur de la proposition 43 (très, très, TRES couteuse en bon gros argent public) ? Est-il encore salarié de Saint Gobain ? En effet, nommé le 22 mai 2012, il a résisté à la mise à jour du site de Saint Gobain qui est du 10 juin…

Les gros sous pour les copains, c’est maintenant ?

Déjà 6 remarques sur cet article

  1. pylatais dit :

    Et un conflit d’intérêt supplémentaire, la justice aura du travail dans un peu moins de 5 ans

  2. Paul Emiste dit :

    Saint Gobain priez pour nous!

  3. […] Un article publié sur 24heuresactu mettait en lumière un probable conflit d’intérêt entre Fran… Quelques heures après la parution de notre article, l’entreprise modifiait étrangement son organigramme de son site internet, pour y retirer le nom d’Olivier Lluansi, également membre d’un cabinet de François Hollande. Aurions-nous visé juste ? […]

  4. […] Un article publié sur 24heuresactu mettait en lumière un probable conflit d’intérêt entre Fran… Quelques heures après la parution de notre article, l’entreprise modifiait étrangement son organigramme de son site internet, pour y retirer le nom d’Olivier Lluansi, également membre d’un cabinet de François Hollande. Aurions-nous visé juste ? […]

  5. François dit :

    “on sait que”, “efficacité avéré”, “mesure tres couteuse en argent public”… vous avez des sources, des chiffres, ou vous faites juste semblant d’etre journaliste?

    Et si ce monsieur n’était plus salarié de Saint Gobain, tout simplement?

    Et comme si les mesures d’efficacité energétique étaient nouvelles… Le président précédent en avait fait tout un Grenelle!

  6. Eric dit :

    Et oui employer un conseillé à l’énergie (et par conséquent à l’isolation) qui connait son travail car provenant à la fois de l’administration (recherche/innovation) mais aussi et surtout du monde industriel c’est peut être quelque chose de nouveau mais cela me parait positif. Quand à Saint-Gobain et oui il y a travaillé mais n’a t’on pas le droit de changer de poste ? Ou bien préférez vous que les conseillés du président (ou du gouvernement) ne soit que des personnes issues de l’administration ne connaissant que partiellement la réalité du terrain ? Et en effet actualiser en permanence les organigrammes d’organisation d’un Groupe qui emploi presque 200000 personnes n’est pas la priorité première et il peu y avoir quelques retards.

Laisser un commentaire