Affaire Lazard : Sophia Aram dénonce Pulvar et Pigasse (vidéo)

sophia_aram_inrocks
sophia_aram_inrocks
Photo : Patrick Peccatte

La comédienne Sophia Aram a dénoncé violemment un conflit d’intérêt entre Audrey Pulvar, Arnaud Montebourg, Matthieu Pigasse et la banque Lazard, dans son billet pour France Inter. Un certain nombre de vérités contre Audrey Pulvar qui font plaisir à entendre de la part d’une femme venant de son propre camp !

La pseudo humoriste, fille d’une élue socialiste soupçonnée d’avoir escroqué des clandestins et donneuse de leçon, Sophia Aram, s’est fendue d’une chronique assassine envers Audrey Pulvar, qu’elle accuse d’être au cœur d’un conflit d’intérêt “aussi gros qu’un bouton au milieu de la figure“.

Pour une fois, Sophia Aram n’est pas allée dans le sens du vent et a osé dénoncer un scandale évacué discrètement par tous les médias. Connaissant l’esprit partisan et la malhonnêteté intellectuelle de cette dernière, on imagine que son attaque virulente est plus due à une inimitié entre les deux femmes (elles ont travaillé ensemble à France Inter et Aram avait déjà allumé Pulvar dans une précédente chronique) qu’à sa déontologie. Mais on pendra quand même : quand deux égéries de la gauche bienpensante, moralisatrices antiracistes et féministes, se crêpent le chignon, c’est un délice !

Extraits choisis :

“Il n’est pas interdit que Matthieu Pigasse ait pu trouver quelques compétences à Audrey ! D’ailleurs cela nous est bien arrivé à France Inter ! Ce serait un peu comme si on soupçonnait la femme d’Éric Woerth de parler des dossiers d’optimisation fiscale de mamie Bettencourt avec son ministre du budget de mari, ça ne tient pas la route !”.

Je suis convaincue qu’il n’y a pas eu de trafic d’influence ! Il s’agit juste d’un, d’un… conflit d’intérêts ! Ah, le bon gros conflit d’intérêts bien de chez nous (…) Matthieu va obligatoirement réagir comme quelqu’un de gauche en mettant un terme définif à ce malheureux conflit d’intérêts, bien sûr qu’il va le faire, il est de gauche quand même (…) Il n’est pas envisageable que la gauche fasse comme Martin Bouygues et Serge Dassault en cumulant un pied dans les médias et un pied dans les marchés publics ! “

N’est-ce pas exquis ? Quel régal !

 

Nous sommes tous des Audrey Pulvar par franceinter

 

 

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

5 réactions à “Affaire Lazard : Sophia Aram dénonce Pulvar et Pigasse (vidéo)”

  1. il est prouvé par ” Le Point” que Pigasse et Montebourg se sont rencontrés( pour parler de la météo ?) avant le choix de la banque Lazard qui ose encore dire qu’il qu’il ne s’agit pas d’un conflit d’intérêts ? mais dans une France normalisée celà fait partie des us et coutumes, n’est-ce pas mr Montebourg?

  2. Mais, quelle est donc la banque qui avait “conseillé” la Grèce avant son entrée dans la zone EURO ???? Quel était le “banquier” en charge de ce dossier ?
    Quand on voit les truffes qui sont sorties ces dernières années, on peut prendre peur des banques d’affaires, non ?
    Alors la gauche va dans le mur……………..

  3. Je pensais que Sophia Aram avait été mise au chômage technique depuis l’élection de Hollande ou qu’on lui avait confié la météo. Elle va quand même avoir du mal à justifier son salaire sur la longueur…

  4. Merci à Sophia Arame pour cet éditorial au vitriole! J’ai presque cru que France Inter s’était auto-sencuré sur ce scandale! Ceci-dit, je regrette un peu qu’elle n’ait pas été plus corrosive lors du passage il y a quelques jours de l’ami de Matthieu Pigasse, qui travaille également pour la banque Lazard, le génie de l’économie pour les nuls, Daniel Cohen… Souvenez vous, il a fait le tour de toutes les ondes la semaine dernière pour enfoncer des portes ouvertes et philosopher sur les bienfaits des valeurs morales. Il vaut mieux en rire lorsqu’on sait que le “professeur” est conseiller spécial de la banque Lazard, qui lui octroie 10% sur chaque transaction relative aux conseils pour des gouvernements (pauvres). Quand on sait que cette activité porte la banque Lazard depuis deux ans (le malheur des uns faisant le bonheur des autres….), avec un CA de l’ordre de 40-50 million d’euros par an (sur le dos de ces meme pays pauvres), on peut aisément imaginer que Daniel Cohen n’a pas à se soucier de considérations bassement matérielles! Le dernier coup de maitre fut de souffler à Aubry et Hollande la création de la BPI pendant les élections. Moscovici lance ensuite le projet, s’adjoint pour cela les services d’une banque d’affaires, à savoir…bingo! la banque Lazard! A tous les coups on gagne!!! C’est l’effet kiss-cool du scandale Montebourg/Pigasse/BPI… le scandale Moscovici/Cohen/BPI!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.