/>

Zemmour se paye Arnault, Libé et la gauche hypocrite (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 13 septembre 2012.

liberation_arnault_zemmour
Photo : Patrick Peccatte
liberation_arnault_zemmour

Photo : Patrick Peccatte

Dans sa dernière chronique sur RTL, Éric Zemmour revient sur l’affaire Bernard Arnault. Le polémiste prend également le contrepied de la gauche et de Libération, qu’il met dans le même panier mondialiste et antipatriotique que l’homme d’affaire. Une chronique qui remet les idées à leur place !

Dans un premier temps, Zemmour rappelle que Bernard Arnault doit sa fortune à la France et à son image de luxe et d’élégance, qui lui permettent de vendre ses produits aux Chinois ou aux Américains. Le chroniqueur dénonce ensuite le comportement de Bernard Arnault, symbole d’une idéologie ambiante nauséabonde :

Bernard Arnault incarne avec éclat cette sécession des élites, qui ne veulent plus rien avoir à faire avec leurs pays, qui ne connaissent plus que le marché mondial. Une révolte des riches que tous les pays occidentaux subissent depuis plusieurs décennies et qui est l’autre nom de la mondialisation.

Mais loin de s’associer aux critiques de Libération et des intellectuels de gauche, Zemmour pointe du doigt un point essentiel : le comportement d’Arnault découle de la même idéologie mondialiste et antipatriotique du “village mondiale”, chère à notre bonne gôche. La gauche française est tellement hypocrite, à l’image de la Une scandaleuse de Libération, qu’elle parvient à dénoncer violemment les applications concrètes de ses propres idées…

Zemmour, comme souvent, explique ce paradoxe avec brio :

“La gauche française est très mal placée pour dénoncer Bernard Arnault. Parce que l’internationalisme c’est son truc ! A 20 ans, ils ont tous crié dans le rue de paris : “nous somme tous de juifs allemands!” A 60, ils sont tous devenus européens. Toute leur vie, ils l’ont joué “citoyens du monde”, défendant l’immigré qui est “chez lui chez nous”, maudissant le franchouillard, le beauf, la France moisie. Ils ont vu derrière tout béret un raciste, derrière la moindre baguette de pain, la France du repli haineux. La double nationalité franco-belge de Bernard Arnault est une trahison pour eux. Mais celle franco-marocaine ou franco-sénégalaise ou franco-américaine est à leur yeux enamourés une richesse.”

Pour conclure, le polémiste le plus détesté de France considère que “les accents patriotiques vont à cette gauche comme des lunettes roses à un canard”.

 

 

"La Chronique d'Eric Zemmour" : Arnault vs Libé… par rtl-fr
 

 

Déjà une remarque sur cet article

  1. la_suspente dit :

    Lamentable…
    En quoi une idéologie mondialiste est-elle antipatriotique ?
    Lesoufflet, comme Zemmour, c’est noir ou blanc ? Bien ou mal ?
    Bref, 0 ou 1, binaire en somme…

Laisser un commentaire