Homoparentalité : les résistants de Civitas muselés sur le web

Civitas-tract-580

Civitas-tract-580La semaine dernière, le mouvement Civitas, qui milite contre le mariage homosexuel et l’homoparentalité, s’est fait pirater sur internet. L’organisme avait mis une pétition en ligne pour dénoncer le projet de loi prométhéen des socialistes, qui veulent autoriser l’homoparentalité. La pétition a été piratée, pour empêcher aux internautes d’exprimer leur liberté d’opinion en la signant.  Quand les bienpensants essayent de museler leurs opposants, la tolérance n’est pas du côté qui ne cesse de la revendiquer…

Avant d’être censurée par les partisans du lobby homosexuel, cette pétition avait déjà recueilli plus de 10000 signatures, en seulement 24 heures.

On le sent depuis que cette future loi est au cœur de l’actualité : il est interdit de remettre en question l’idéologie dominante, de discuter, de débattre, sur le sujet. Vous êtes un fasciste homophobe si vous ne voulez pas que les couples gays du Marais puissent aller chercher un petit Vietnamien.

Alors, pourquoi les membres de Civitas continuent-ils de donner leur point de vue, que ni les chroniqueuses du Grand Journal, ni celles de TF1 n’approuvent ? Pourquoi persévèrent-ils à faire valoir leur droit à la liberté d’expression et pire, à leur liberté de pensée ? N’ont-ils pas compris que leur position antihomoparentalité est en soi indéfendable, obscurantiste et ringarde ?

Heureusement, quelques courageux défenseurs du lobby homo, bien planqués derrière leurs ordinateurs, ont pu défendre notre progrès et notre belle démocratie socialiste en muselant leurs opposants qui, disons le en passant, ne sont pas du tout au fait des tendances et de la mode !

Voici les grandes lignes du communiqué de Civitas sur cette énième preuve de l’amour de la liberté propre à notre gôche française. Vous savez, celle qui donne des leçons et soutient DSK :

 

“Samedi dernier, CIVITAS dévoilait à la presse son plan de campagne destiné à contrer le projet de loi visant à légaliser à la fois le “mariage” homosexuel et l’adoption d’enfants par les duos homosexuels.

Parmi ce plan de campagne, CIVITAS a présenté une pétition en ligne disponible via le nom de domaine www.nonaumariagehomosexuel.com . Depuis dimanche soir, cette pétition -qui avait déjà rassemblé près de 10.000 signatures- a été victime de deux sabotages successifs que nos techniciens cherchent à résoudre au plus vite.”

“A travers cet essai de sabotage, les Français pourront constater une fois de plus que tout est fait pour confisquer le débat et limiter toute opposition aux revendications du lobby homosexuel.
Tout ceci confirme l’utilité de la campagne de CIVITAS destinée à libérer l’opinion publique du conditionnement des esprits qui plonge les Français dans une forme d’autocensure. Aidez-nous à vaincre la police de la pensée mise au service du lobby homosexuel !
Soutenez cette campagne et participez à la diffusion du million de tracts disponible. Nous avons besoin de vous !!!”

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

9 réactions à “Homoparentalité : les résistants de Civitas muselés sur le web”

      1. Désolé il faut lire la famille, ce qui ne change rien au fait que le mariage c´est un homme et une femme, complémentaires physiquement mais aussi dans leur manière de donner de l´amour aux enfants, chose que l´on ne peut pas retrouver chez les homos.

        1. Paulo, vous devez bien connaître le milieu homo. Merci de nous faire partager de si riches enseignements.

          Si Adam s’était retrouvé au Jardin d’Eden sans Eve avec juste le Serpent et une chèvre comme seuls compagnon de jeu, je n’imagine même pas ce que cela aurait donné aujourd’hui….

          1. Tant qu’Adam n’avait pas mangé du fruit de la connaissance du bien et du mal, il ne lui serait même pas venu à l’idée de faire quelque chose d’autre à la chèvre que de traire son lait (et faire une salade au fromage de chèvre chaud — miam miam), encore que la Genèse semble sous-entendre qu’au début l’humanité n’avait que les plantes pour nourriture.

            Il ne faut pas croire que l’ abstinence est une chose impossible (contrairement à l’abstinence d’alcool — là j’avoue, je bois un peu).

      2. Je rêve ! Jésus sorts de ce corps !
        Mon Cher Paul, Je voudrais pas vous avoir comme père ! Je vous précise avant que vous me le balanciez dans la figure : non je ne suis pas un sale gauchiste, j’ai ma carte à l’Ump.
        Pour rappel les homos payent des impôts, travaillent, urinent, vont à Carrefour faire leurs courses comme tous les hétéros. Alors pourquoi pas le mariage !
        Mon cher Paul, je pense aussi que vous devez être contre l’avortement, l’abolition de la peine de mort, et la hausse de la TVA dans la restauration !
        Paul vous me faites beaucoup de peine. Il faut vous ressaisir !

        Ps : c’est bien la première fois que je soutiens hollande. Je vais aller réciter 10 notre père pour me faire pardonner.

  1. J’ai une proposition à faire à tous les vilains lobbyistes de la cause gay (les homos, vous savez ces sous-hommes qui habitent tous des apparts de luxe dans le quartier du Marais, qui se pavanent le cul à l’air avec Tetu sous le bras en écoutant Village People et qui n’ont qu’une obsession: se payer un petit garçon vietnamien pour leurs parties privées avec Fredo Mitterrand en maître de cérémonie). Plutôt que de hacker menus des sites web mal foutus qui ne vous ont rien fait, vous pourriez plutôt afficher, comme l’a très subtilement fait les “résistants de Civitas”, le flyer suivant: une photo de prêtre catholiques avec le même texte: “Confieriez-vous vos enfants à ces gens là?”

    Car, et c’est bien connu, les prêtres sont tous d’affreux pédophiles pervers et négationnistes qui adorent se faire tripoter le kiki sous la soutanes à l’heure des vêpres.

    Pour un média qui passe son temps à critiquer “la pensée unique” de la gôche et la désinformation de la presse française (à la solde de la même gôche), je m’étonne encore que vous tombiez dans les même vieilles tartufferies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.