Aubry “cocue” par Hollande selon Éric Zemmour (vidéo)

hollande_aubry_haine
hollande_aubry_haine
Photo : Parti socialiste

Éric Zemmour a consacré une chronique à la nomination d’un Harlem Désir “sans aucun éclat” à la tête du PS et au départ de Martine Aubry, qu’il qualifie de “première cocue du hollandisme”.

Après avoir rongé son frein pendant des mois, soutenant celui qu’elle surnommait “couille molle” et qu’elle considérait comme le “niveau zéro de la politique”, Martine Aubry n’a pas été récompensée… En effet, bien mal lui en a pris, puisque son élégant vainqueur l’a purement mise au placard, comme l’explique Zemmour :

“Martine Aubry peut sans conteste revendiquer le titre de première cocue du hollandisme. Depuis sa défaite à la primaire, elle a loyalement joué le jeu avec son vainqueur devenu président, sans rien en obtenir que des camouflets et des humiliations.”

“Tout le monde avait oublié qu’elle avait conquis la rue de Solferino sur le plus beau bourrage d’urnes de l’histoire du PS, qui en comptait pourtant beaucoup.”

Le chroniqueur explique ensuite la nomination d’Harlem Désir par son manque d’idée et de charisme, avant de prévoir l’effet nuisible qu’il causera au Parti socialiste :

“Harlem ânonne un discours convenu sans aucun éclat, sectarisme bienpensant et langue en chêne massif.”

“Il incarne malgré lui les années 80, le droit à la différence, la société multiculturelle, tout ce qu’adulent les bobos des grandes villes, tout ce qu’abhorrent les classes populaires. Des ouvriers, des employés, que certains au PS tentaient depuis des années de reconquérir. Le seul nom d’Harlem Désir risque de réduire leurs efforts à néant. Mais Martine Aubry sera déjà loin… Cocu mais content !”

Comme souvent , Zemmour appuie là où ça fait mal…

 


“La chronique d’Eric Zemmour” : Martine Aubry… par rtl-fr

 

On vous recommande

A propos de l'auteur lesoufflet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.