/>

Valérie Trierweiler : nouvelle affaire de mélange des genres

Rédigé par lesoufflet le 24 septembre 2012.

lettre_trierweiler
La collusion, c'est maintenant !

Valérie Trierweiler est à nouveau au cœur d’un scandale à cause de son comportement ambiguë. En demandant aux maisons d’édition de lui envoyer les livres destinés à son activité de chroniqueuse pour Paris Match, au Palais de l’Élysée, et en répondant à ces communications professionnelles de journaliste par des courriers signés du “chef de cabinet de madame Trierweiler “, sur papier à en tête “Présidence de la République”, Valérie Trierweiler confirme les risques de collusion liés à sa situation.

L’Express a sorti un nouveau scandale en publiant une lettre de l’Élysée envoyée à une maison d’édition de la part de la journaliste Trierweiler. Selon l’Express, la première concubine de France ferait envoyer au Palais de l’Élysée la plupart des ouvrages qu’elle reçoit en tant que journaliste pour Paris Match. Elle renvoie, du coup, tout naturellement, des lettres de réponse présentant la mention “Présidence de la république” (voir ci-dessous).

Comble des combles, ce sont donc les contribuables qui payent pour la correspondance des services de presse de Paris Match (comme si les avantages fiscaux de la presse écrite et des journalistes ne leur suffisaient pas).

Comme toujours avec la gauche morale caviar, on retiendra la mauvaise foi et le refus d’assumer ses actes de Trierweiler, dont le chef de cabinet, Patrice Biancone, interrogé sur cette affaire par des journalistes, a osé déclarer :  “Je ne vois pas où est le problème”.

Après l’affaire du TweetWeilergate, Valérie Trierweiler, adepte du mélange des genres, prouve une nouvelle fois qu’elle ne sait pas se tenir, entre comportement de diva et de dictateur. Quelle manque d’élégance et de discrétion ! Elle décrédibilise du coup tous ses arguments sur son indépendance.

En dehors de son comportement dérangeant et de ses caprices qui rendent sa position ambiguë encore moins tolérable, cette nouvelle affaire prouve surtout l’incompatibilité, dans une démocratie où les journalistes doivent représenter un contrepouvoir, entre la fonction de journaliste et la place de compagne d’un dirigeant politique, a fortiori un président.

Et que l’on ne nous ressorte pas l’argument d’autorité féministe, comme le font allégrement Pulvar et Trierweiler pour culpabiliser ceux qui osent remettre leur légitimité en doute. Le problème serait exactement le même avec un homme. Si le mari d’Angela Merkel décidait de devenir journaliste ou de diriger un grand magazine, ce serait tout autant inadmissible. Mais l’Allemagne, comme n’importe quelle démocratie rigoureuse, ne tolérerait jamais une telle situation.

Le fait que les maisons d’édition envoient les nouveaux ouvrages destinés à un organe de presse chez le président de la république, dans les palais de l’état, fait mauvais genre. C’est bien la peine d’aller donner des leçons de démocratie à la Chine…

Que n’aurait on pas entendu s’il avait s’agit de la compagne de Nicolas Sarkozy !! Deux poids, deux mesures.

#gauchemoraleougauchecaviar

 

lettre_trierweiler

La collusion, c'est maintenant !

Déjà 5 remarques sur cet article

  1. pylatais dit :

    nous sommes en présence” d’un détournement de bien public” voir d’un abus de bien social , qui va réprimer les frasques de la premiere concubine ? madame est sans gène tout lui est dû même ce qui ne doit pas l’être (selon elle ). pauvre françois te voici embarqué dans une sacré galère , pour combien de temps ?derniere remarque notre regrettée carla ne se permettait pas ce genre de situation et c’est là que réside toute la différence entre les 2 1eres dames , l’une de classe et d’élégance la seconde de prétentions et d’autoritarisme.

  2. Paul Emiste dit :

    Tres bon article, mais qui vous a dit que la France était une démocratie? Le terrorisme intellectuel, pour ne pas dire le lavage de cerveau permanent, issu de la gôche bien pensante et de la presse médias éducation nationale magistrature syndicats à sa botte, ne me permet pas d´étiqueter la France comme une démocratie.
    Nous avons au mieux 20% de la population qui a 95% des pouvoirs dans ce pays.

  3. jacquet dit :

    Cette dame contribue largement a faire baisser la popularité de François Hollande.

  4. meges dit :

    SI LES SONDAGES DE HOLLANDE BAISSE C’EST EN GRANDE PARTIE A CAUSE DE SA CRUCHE DE TRIERWELLER QUI SE POSE DES QUESTIONS SUR SON TRAVAIL,C’EST LE PROBLEME DE LA FRANCE !cette femme est une parvenue a RIEN ET VIVEMENT
    SON DEPART!

  5. katlen dit :

    La Concubine se donne tout les droits meme ceux auquels elle devrait ne pas avoir droits et personne du cote Medias n en parle mots… A cote de Carla qui elle a ete ecraser et salie par ces meme cliks Bobo….

Laisser un commentaire